Saint Nazaire Infos

Divers gauche note « une régression de notre mémoire collective »

Dans un communiqué de presse, les deux élues de divers gauche, Roseline Amelot et Nathalie Bruneau, se sont élevées contre l’installation de la stèle commémorative square du 19 mars 1962.

Elle dénote « une régression de notre mémoire collective. Monsieur le maire vous dira que tout a été fait en concertation mais avec sa définition bien particulière de la concertation : une seule association d’anciens combattants a été écoutée, les autres associations, les élu(e)s n’ont pas eu leur mot à dire ». Elles concluent en demandant l’ouverture d’un débat pour la révision du texte inscrit sur la stèle.
 

Auteur : AP | 08/07/2011 | 3 commentaires
Article précédent : « Le nouveau Saint-Nazaire présenté à l'Atelier »
Article suivant : « Deux nouveaux jeux pour distraire les enfants de La Galicheraie, »

Vos commentaires

#1 - Le 09 juillet 2011 à 00h51 par girbal, Marseille
Pourriez-vous être plus clairs sur les griefs de ces deux élues contre la stèle du 19 mars ?
#2 - Le 10 juillet 2011 à 10h16 par eric, Lyon
La FNACA, et les municipalités complices, se complaisent à célébrer le 19 mars 1962, oubliant ou occultant qu'il y a eu 7 fois plus de victimes civiles et militaires, chrétiennes juives musulmanes, hommes femmes enfants vieillards, en 7 mois après la date de ce soi-disant cessez-le-feu appliqué unilatéralement par la France qu'en 7 ans de guerre !
Le 26 mars 1962, à Alger, l’armée française ouvre le feu sur une manifestation pacifique et fait 80 victimes françaises (femmes et enfants) !
Le 5 juillet 1962, à Oran, 2000 victimes françaises et des milliers de disparus !
150 000 harkis payent leur fidélité à la France en étant massacrés !
Cette date marque aussi le début de l’exode d’1 million de pieds-noirs et le parcage dans des camps de milliers de harkis !
Pour mémoire, la FNACA, qui est la seule association d'anciens combattants (représentant moins de la moitié de ceux-ci) à commémorer cette date, réclame des cartes du combattant à partir de 3 mois de service jusqu'en juillet ... 1964 !
#3 - Le 11 juillet 2011 à 17h55 par franck Berthelot, Sn
Mais qui sommes nous dans ce bas monde pour nous permettre de juger de ce qui est bien ou pas bien pour les gens qui ont vécu cette guerre il y a 50 ans?

Les gars qui sont partis n'étaient pas tous pour la guerre, ils y ont été envoyés pour la plupart sans rien avoir demandé.

Oui ils sont "morts pour la France". Laissez à leurs copains le DROIT de commémorer en paix leurs mémoire. Laissez-leur ce petit morceau de souvenir.

Aujourd'hui en 2011 il est tellement facile sous des prétextes quelconques en fonction de nos idéaux actuels de cracher sur les autres, sur le passé.

La tolérance mesdames Bruneau et Amelo c'est de respecter ces gens qui ont souffert eux aussi. La plupart n'avaient rien demandé!

Vous ne referez pas l'histoire! Qu'auriez vous fait dans les années 60? quelle aurait été votre position en vivant dans le contexte qui était le leur? Comment auriez vous réagi si vous aviez été filles de notables en Algérie, en Tunisie dans ces années là?

C'est trop facile de critiquer à postériori surtout quand on n'a pas vécu les périodes que l'on critique.

La révolution, l'esclavage, la guerre 39-45, la guerre d'Algérie... tout celà fait partie du passé de notre pays. Nous n'avons pas à en avoir honte! C'est fait, c'est du passé. Que l'on soit d'accord ou pas avec les prises de position, on n'y peut rien.

Ras le bol de culpabiliser les français sur des actes appartenant au passé, à l'histoire. Ras le bol de ces gens qui essaient de donner des remords à nos générations actuelles qui n'ont rien demandé. Ras le bol de ces gens qui vont jusqu'à vouloir faire interdire "Tintin au Congo" ou rebaptiser les "tetes de negre" en "coco neige", supprimer le banania, etc... Ouaw bravo, rien de mieux à faire???

Il faut replacer l'histoire dans son contexte.

Mesdames, vous avez bien d'autres combats à mener aujourd'hui non? Laissez en paix la mémoire de ces gens qui sont "morts pour la France".

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter