Saint Nazaire Infos

« Disparition inquiétante » aux chantiers navals de Saint-Nazaire

Selon la CGT Naval jeudi 21 mars dernier, les salariés de la société Havyard Production France ont reçu un mail de la direction de leur maison-mère, la multinationale norvégienne Havyard Group, leur annonçant la fermeture imminente (sans précision de date) de leur entreprise.

Lundi 25 mars, la cinquantaine de salariés détachés polonais et qui travaillaient au montage des portes étanches et sur les réseaux électriques des navires en construction aux Chantiers de l’Atlantique, n’étaient plus à leur poste de travail. Deux jours plus tard, ils étaient rapatriés dans leur pays respectif.

Quant aux salariés en CDI français toujours présent à Saint-Nazaire, à la brutalité de ces faits s’est ajoutée l’annonce ultérieure que leurs salaires de mars ne seront pas payés. Ces salariés sont confrontés à une situation aussi choquante que lourde d’incertitudes pour leur avenir. L’absence de procédure légale de demande par l’employeur de mise en liquidation de l’entreprise accroît encore leur inquiétude.

D’autant plus que cette banqueroute apparaît peu compréhensible : Havyard a signé des contrats pour plusieurs années de travail avec les Chantiers de l’Atlantique.

Les syndicats CGT des Chantiers navals et de sa sous-traitance ainsi que l’Union Locale de Saint-Nazaire, aux côtés des salariés, dénoncent ce nouvel épisode delicenciements sauvages dont sont victimes les travailleurs du site.

08/04/2019 | 0 commentaire

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter