Saint Nazaire Infos

DésirS de Ville et le MoDem tentent de reprendre la main

Absent du débat politique depuis les dernières élections DésirS de Ville communique à l’approche du conseil municipal de Saint-Nazaire et le MoDem dans un communiqué soutient son groupe.

« Un mois à peine après les élections, trois élus de notre liste « DésirS De Ville «  ont préféré poursuivre leur mandat sous leur bannière politique d’origine, tournant ainsi le dos aux valeurs portées par notre mouvement lors de la campagne électorale, au détriment du respect des engagements pris auprès des électeurs.
 
En ce qui nous concerne, nous respecterons bien évidemment nos engagements et les 8 496 électeurs qui ont fait confiance  à la liste «DésirS De Ville Dynamique & Solidaire»
 
À ce titre comme je m’y étais engagé après les élections, nous avons le plaisir de vous annoncer la création de  «DésirS De Ville Association».
 
L’objet  social de l’association est de :
 
- rassembler des personnes soucieuses de l’avenir de Saint Nazaire et de sa région.
- aller à la rencontre des acteurs locaux et des citoyens
-  être un outil de vigie-citoyenneté : suivi des projets municipaux, collecte des réclamations des citoyens, associations, entreprises et agents territoriaux
-être un laboratoire d’idées, un espace de concertation et de débats pour l’agglomération nazairienne.
- organiser des évènements et toutes actions en rapport avec cet objet.
 
Cette association se veut un espace d’échanges ouvert à ceux qui souhaiteront s’y investir dans le respect de la charte de l’association.
 
La liste «DésirS De Ville Dynamique & Solidaire» a permis de rassembler des personnes venant d’horizons divers. L’objectif de l’association est de faire de même et aura pour objectif de soutenir dans leurs missions, les élus du groupe « DésirS De Ville », qui sont de fait également membres de l’association.
 
Le collectif DésirS De Ville porte en lui un nouveau souffle citoyen, souffle qui n’est pas prêt de s’essouffler…»

 

Jean Pierre-Busson Président de «DésirS De Ville Association»

Le MoDem soutient son groupe par la voix de Thierry Chartrain

«Le MODEM de Saint-Nazaire participe à deux campagnes électorales en ce printemps très mouvementé localement. Avec conviction européenne et loyauté, les adhérents du Mouvement Démocrate ont tendu la main à leurs partenaires d’opposition non socialistes, pour soutenir des listes plurielles et animer le débat politique dans les élections locale et européenne.
À Saint-Nazaire, la liste de rassemblement DésirS de Ville a convaincu près de 8500 électeurs au second tour de l’élection Municipale. Au regard des résultats, le devoir des 8 élus était de respecter les engagements d’un projet commun, élaboré avec les militants et les Nazairiens.
Ce pari à plusieurs le MODEM l'assume a posteriori ; mais s’est avéré un marché de dupe. En constituant un groupe après la distribution des postes, les colistiers de Jean-Louis Garnier ont fait preuve d’un magnifique exemple d’égoïsme! Sans vergogne postélectorale, l’ancien leader de l’UMP nazairienne, après avoir utilisé l’image plutôt novatrice de « Désirs de ville », a montré la voie de ses pratiques de toujours à ses poulains.
En revendiquant une ligne politique sans limite à droite, qui rappelle cette frange conservatrice que l’on croyait enterrée depuis les années soixante-dix, ces représentants « nouvelle vague » ne se sentent donc en aucun cas complexés par une présence d’adhérents du Front National sur la liste du maire actuel de Trignac… puisqu’étant leur représentant de circonscription! À la CARENE, David Pelon est viceprésident
aux cotés de socialistes intouchables… mais peut-être pas sans compassions stratégiques....
Car si le Front National attise les convoitises électorales de certains, comme le remarquait Joël Batteux au soir du 1er tour, « une mécanique funeste » se met en place dans notre agglomération.
Il reste en effet à désigner au Conseil Municipal de Saint- Nazaire des présidences de commissions, entre autre financière. Nous ne doutons pas que David Samzun saura mesurer la portée de cette décision. Pour que son municipe débute dans l’équité plutôt que dans le calcul combinatoire, nous espérons que cette responsabilité n'incombera pas à des « cow-boys » opportunistes, sans éthique politique républicaine.
C’est bien une dérive vers un nationalisme sectaire et élitiste qu’aujourd’hui le MODEM et ses alliés centristes indépendants combattent au nom de nos compatriotes aujourd’hui vulnérables économiquement.
Révélateur d’un malaise national profond, et de fait européen, le repli identitaire qui caracole dans les sondages ne nous sauvera pas localement de cette passe d’austérité. Ce sera une égalité de traitement, un règlement commun et une complémentarité des savoir-faire sur l’espace européen comme au niveau des territoires régionaux qui redonnera un sens à nos ambitions de paix et de prospérité.
Le MODEM de Saint-Nazaire se veut porteur d’espoir et de solutions pour les concitoyens, avec des représentants participatifs, intégrés à notre ville , fidèles à l'esprit de départ de Désirs de ville. Et qui n’oublient pas que ce sont les égoïsmes de tous poils qui ont mené au désastre, il y a exactement un siècle ».


Interrogée sur les propos du MoDem, l’UMP nazairienne s’est contentée de répliquer « on verra le score du MoDem à Saint-Nazaire dimanche soir. »

22/05/2014 | 15 commentaires
Article précédent : « STX : Les chantiers mis en vente »
Article suivant : « La majorité municipale choisit de parrainer Faycal Boutiba »

Vos commentaires

#1 - Le 23 mai 2014 à 00h47 par camael
Ils commencent à nous fatiguer désirs de ville et le modem.
Vous commencez quand à travailler pour les Nazeriens?

les trois "cowboy" on les entends pas beaucoup, ils doivent bosser eux et passent pas leurs temps à critiquer les autres!!

Bon ce qui me rassure c'est que dans les western c'est toujours les indiens qui perdent. Tenez bon les cowboys, Dimanche ont les entendras moins ces petits sioux.MDR!!!!!!!!
#2 - Le 23 mai 2014 à 05h24 par Révolté, Saint-nazaire
C'est quoi le MODEM ?

Le Merrer et Ses petits bras ?
Le Merrer se compromettant avec Denigot ?
Le Merrer voulant soudoyer Blanchard ?
Le Merrer participant à une manif anti FN ?
Tournons la page Le Merrer,organisons une vraie opposition à Saint-Nazaire
#3 - Le 23 mai 2014 à 06h50 par Gérard PAGEAUD, Saint-nazaire
En fait c'est Monsieur Jean-Pierre Busson qui intervient et non Monsieur Ludovic LE Merrer. Donc, bof, bof.
Essayage d'un petit coup de buzz, mais pour rien.
Restez invisible à rien faire, là vous êtes efficace.
Déjà que la campagne était quasi proche du néant. Maintenant j'ai beau éplucher les médias locaux pour connaitre les actions sur SN, j'avais oublié que désir de ville existait.
#4 - Le 23 mai 2014 à 10h02 par UDI St Nazaire, Saint Nazaire
Faute d'adhérents à leur parti moribond, le Modem tente de se sauver localement par la création d'une pseudo association.

D'autre part qui est ce M. Chartrain. On ne l'a jamais entendu sauf pour insulter des élus de la liste qu'il a soutenu.

Pour des gens qui on parlés durant 6 mois de rassemblement, le Modem semble l'artisan de toutes les divisions. L'égo et les visées électoralistes semblent prendre le pas sur le travail et l'écoute de la population.

Je commence à comprendre les 3 frondeurs quand ils disent que le Modem (de centre-gauche) étouffe la parole des autres élus de désirs de ville.

Au fait Messieurs, la démocratie n'est elle pas dans la pluralité?

Quelle est la valeur citoyenne d'une association de rassemblement non partisan si, ipso facto, "les élus du groupe « DésirS De Ville », qui sont de fait également membres de l’association." .... On se croirai chez Bokassa.

Vivement une vraie opposition républicaine à St Nazaire pour, comme cela avait été promis, la REDYNAMISER.
#5 - Le 23 mai 2014 à 10h12 par Sans Un, Saint-nazaire
« on verra le score du MoDem à Saint-Nazaire dimanche soir. »

Avec des hommes comme Le Merrer , la municipalité Socialo-Communiste peut dormis sur ses deux oreilles.

Une esbrouffe "désirs de ville" , nous verrons si les dissidents feront mieux, en tout cas ils ne peuvent pas faire pire!
#6 - Le 23 mai 2014 à 11h35 par Andréa
C'est quoi l'UMP - PS -FN ?

Petits rendez-vous entre amis dans les bars de Saint-Nazaire ?

Petites magouilles et compagnies ?

Je crois que certains devraient regarder sous leurs paillassons
#7 - Le 23 mai 2014 à 11h42 par Martin, St Nazaire
Adhérents modem à jour de cotisation st nazaire 5
Adhérents UDI 2
MDR le centre est une sacrée force politique
#8 - Le 23 mai 2014 à 12h34 par UDI St Nazaire, Saint Nazaire
@martin,
Je ne sais d'où viennent vos chiffres sur l'UDI mais ils sont faux, vérifiez vos sources.
#9 - Le 23 mai 2014 à 15h52 par Républicain, St Nazaire
@Andréa
Bravo petite soldate de le Merrer.
Ton leader, le cul entre deux chaises,choisira toujours la complicité avec les socialistes plutôt qu'une opposition résolue et républicaine avec les diverses oppositions.
Rejoignez le PS et que les choses soit claire.
#10 - Le 23 mai 2014 à 15h58 par Nelson., Saint Nazaire
Si le grand Manitou m'aide à vieillir, je souhaite vivement fêter les 100 ans de socialisme à Saint Nazaire.Avec les gueudins de la droite nazairienne j'ai beaucoup de chance !
#11 - Le 23 mai 2014 à 17h56 par liloo
il est fort a parier que dans 6 ans mr le merrer et ses petits soldats;seront écrasés une nouvelle fois par DS;ensuite nous féterons les100 ans du ps a saint- nazaire mdr;
#12 - Le 23 mai 2014 à 18h41 par Andréa
Républicain

je suis très loin d'être un petit soldat de le merrer, franchement votre réflexion est d'un ridicule
on se demande qui a le cul entre deux chaises comme vous dites
Mais il est vrai qu'il faut bien que vous sortiez votre venin
Nelson, ne croyez pas une seconde que le ps d'aujourd'hui aura le mandat (malheureusement) de batteux, mais il est vrai que ce genre de réflexion ne m'étonne pas de la part de socialistes
#13 - Le 23 mai 2014 à 23h05 par Révolté, Saint-nazaire
@ Nelson
Je t'aime !!
Nous ferons à Saint-Nazaire comme nous l'avons fait à Trignac.
Nous avons fait tomber le communisme à Trignac.
Dans 6ans ,nous ferons tomber le socialo-marxisme à Saint-nazaire.
Vive la Liberté,nous ferons tomber votre libéralisme petit bourgeois,votre république des copains et des coquins.
Nous donnerons le pouvoir au peuple!!!
#14 - Le 24 mai 2014 à 09h44 par Dumas, Saint-nazaire
Le Modem et son chef (!) Chartrain accusent les 3 élus ayant fait sécession d'être sous la bannière de David Pelon nouveau maire de Trignac ? C'est qu'ils ont la mémoire courte, ces gens du Modem, très courte même ! Car leur poulain Le Merrer a bien accueilli en toute connaissance de cause David Pelon dans son dernier meeting de campagne entre les deux tours, sachant très bien que ce dernier avait des élus du FN sur sa liste ! Le Merrer dit tres clairement dans son discours ce soir - là : "Prenons exemple sur notre voisin de Trignac" (relisez c'est dans son discours toujours visible sur le site Désirs de Ville !). De plus, Le Merrer a clairement cherché à négocier avec le FN via le patron de l'UDI Bastida. Et puis, devant le scandale médiatique qui a éclaté avec les révélations d'une rencontre secrète avec M. Blanchard, il a pris peur - ce qui est une manie chez lui - et a fait marche arrière à toute allure en allant manifester avec les gauchistes devant la mairie contre le FN ! Alors M. Chartrain, balayez d'abord devant votre porte !
#15 - Le 24 mai 2014 à 15h58 par Segrais, Saint-nazaire
Désirs de Ville ? Le Merrer ? Je croyais qu'ils étaient passés aux oubliettes de la vie politique nazairienne ! La création de cette association est la dernière et vaine tentative de survie du Mouvement Autocratique Lemerrerien (le MAL, en abrégé)!
Le Modem ? Chartrain ? Que de contradictions, voire de contre-vérités exprimées dans ce communiqué ! Le responsable du Modem parle des "colistiers de Jean-Louis Garnier". Il voulait sans doute dire "partisans", je suppose ?... Mais surtout, il évoque le même Jean-Louis Garnier comme étant "l'ancien leader de l'UMP nazairienne". Autant que je sache, même en étant plus conseiller municipal, il est toujours officiellement délégué communal de l'UMP sur St-Nazaire !
Alors que les Chartrain et autres Le Merrer arrêtent de prendre leurs désirs pour des réalités ! La devise de St-Nazaire est "aperit et nemo claudit", mais là ,en l'occurence, on aurait aimé que la ville ferme sa porte à ces huluberlus gaucho-centristes !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter