Saint Nazaire Infos

Désirs de Ville et la liberté d'expression, nouvel épisode

Désirs de Ville revient sur sa place dans le magazine municipal et fait savoir que son groupe d'opposition a engagé un nouveau recours auprès du Préfet.

« Abonnement d’office, division par deux de l’espace d’expression des élus de l’opposition dans le magazine municipal : drôle de vision des libertés de la part des socialistes » débute le communiqué de Désirs de Ville qui met en parallèle les décisions de la majorité socialiste, pour la Région et pour la Ville.

Région
« Nous avons appris que le préfet de Région, Monsieur Auxiette avait décidé d’abonner d’office les 93 conseillers régionaux au magazine Charlie Hebdo malgré le refus exprimé par certains élus régionaux. » (Voir ndlr en fin de texte).

« Les Français, ces dernières semaines, en manifestant massivement en soutien aux victimes des attentats du 7 janvier dernier ont largement montré leur attachement à défendre nos libertés si chèrement acquises. Le nombre exceptionnel de ventes d’exemplaires du dernier numéro de Charlie Hebdo témoigne de cet élan de solidarité manifesté par les Français.
En conséquence, nous n’avons pas de leçon de solidarité à recevoir de la part des professionnels de la politique que constituent les élus socialistes de notre région.
Monsieur Auxiette en prenant cette décision totalement démagogique nous montre de quelle manière les socialistes gèrent nos finances locales et considèrent les libertés individuelles.
Une gestion à la petite semaine, au coup par coup. Des décisions prises sans recul ni concertation. Une vision électoraliste de la gestion des affaires locales.
Nous demandons au Président de Région de résilier cet abonnement à Charlie Hebdo et laisser aux conseillers régionaux la liberté de s’y abonner à titre privé s’ils le souhaitent. »

Saint-Nazaire
« S’agissant de la liberté d’expression des élus de l’opposition, le maire de Saint-Nazaire n’est pas en reste.
La vision du maire du Saint-Nazaire quant au droit d’expression des élus de l’opposition est toute particulière.
David Samzun, nouveau maire de Saint-Nazaire a en effet diminué de 59 % la place réservée jusqu’alors aux élus de l’opposition dans le magazine municipal par l’ancien maire Joël Batteux et joue depuis qu’il est élu sur la taille de l’écriture pour rendre les textes du groupe majoritaire de l’opposition du centre et de la droite (Désirs de Ville) totalement illisibles.
Ce faisant l’espace d’expression laissé à l’opposition nazairienne se résume en quelques mots laissés sur un Post-it alors que tous les moyens de communication à la disposition de la mairie sont déployés pour vanter les incroyables réalisations du nouveau maire de Saint-Nazaire.
Nous condamnons sévèrement ces libertés prises par les élus socialistes à l’encontre de nos propres libertés. Nous avons pour notre part engagé un nouveau recours hiérarchique auprès du Préfet à ce sujet.
»

Voir aussi

http://www.saintnazaire-infos.fr/desirs-de-ville-se-plaint-de-la-police-municipale-dans-le-magazine-de-la-ville-23-43-2873.html

http://www.saintnazaire-infos.fr/ludovic-le-merrer-n-est-toujours-pas-satisfait-du-magazine-municipal-23-43-2979.html

http://www.saintnazaire-infos.fr/journal-municipal-retour-a-la-proportionnelle-23-43-2966.html

 


(1) La Région a fait savoir depuis qu' «  il n'y aura pas d'abonnement forcé » » ndlr

 

Le magazine municipal ne convient toujours pas à Désirs de Ville
Le magazine municipal ne convient toujours pas à Désirs de Ville
22/01/2015 | 5 commentaires
Article précédent : « La Ligue des Droits de l'Homme écrit au maire de La Baule »
Article suivant : « Demain Saint-Nazaire est toujours ouvert »

Vos commentaires

#1 - Le 22 janvier 2015 à 19h32 par Franck , Saint Nazaire
Petit rappel utile : c'est bien Ludovic lemerer et ses amis qui ont demandé à ce que l'expression des partis politiques dans le magazine municipal soit proportionnelle au nombre d'élus alors que le maire, jusqu'à cette demande faite au sous-préfet avait octroyé la même place pour tous les partis de la majorité ou de l'opposition.
Il ferait mieux de se taire. ***MODERATEUR***
#2 - Le 22 janvier 2015 à 19h45 par Virenque, Saint Nazaire
****MODERATEUR****
#3 - Le 23 janvier 2015 à 09h18 par Le Marrant
C'est le document le plus absurde et le plus incohérent que j'ai pu lire de la part de cette bande d'amateur.
1: Ce n'est pas le préfet de Région mais le Président de conseil régional de la région Pays de la Loire.
2: Cet abonnement n'est pas un acte idéologique ou politique mais un acte citoyen visant à soutenir un journal en difficulté symbole de la liberté d'expression et de la transgression. Autrement dit, un symbole de la diversité de la France et une illustration des libertés qui nous honorent.
3: Ils ont été pris à leur propre jeu sur l'histoire de l'espace d'expression. Cette fable de cours de récréation digne de La Fontaine n'a aucun lien ni avec la RDPL, ni avec le PS.

Bref ce document est une insulte à l'intelligence politique que certains citoyens de tous bords et de toutes convictions portent au quotidien.

Il part quand en Bretagne M. Le MERRE? début janvier je crois. .
Alors pourquoi n'a-t-il toujours pas remis son mandat??????
#4 - Le 23 janvier 2015 à 09h38 par leport, St Nazaire
FRANCK VOUS NE SAVEZ PAS LIRE; les élus de le merrer demandent depuis qu'ils sont élus que la proportionnelle soit respectée dans le magazine de la mairie entre élus de l'opposition sur la page de l'opposition au niveau des groupes de l opposition.

ils constituent le groupe le plus important en nombre, c est quand meme logique qu'ils aient davantage de place

du temps de batteux il y avait une page entiere reservee aux groupes de l opposition. et la place reservee à chacun des groupes correspondait au nombre d elus de chacun des groupes politiques

dans le magazine de janvier les communistes ont la meme place que les socialistes . idem pour les verts. a ma connaissance il n 'y a pas autant de verts ni de communistes que de socialistes !!! et en plus les communistes sont sur la meme page que l opposition . on croit rever

bravo aux élus de desirs de ville qui sont les seuls à denoncer les agissements des socialo nazairiens
#5 - Le 24 janvier 2015 à 20h31 par sandra
Rappel : Charlie Hebdo n'est plus en difficulté... mdr
Plus de 20 millions d'euros actuellement !
C'est avant le drame qu'il fallait soutenir Charlie Hedbo !
Tous hypocrites et surfant sur la vague !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter