Saint Nazaire Infos

Désirs de Ville dénonce les soutiens tardifs des élus, mais continue de les solliciter

Brittany Ferries n'a pu réunir à temps le financement qui permettait la mise en vigueur du contrat de construction du ferry géant à propulsion GNL (Gaza naturel liquéfié) par STX. Désirs de Ville écrit aux élus pour solliciter leur soutien, craignant que la commande fuie à l'étranger.

« S'il faut nous irons le faire construire à l'étranger » après Jean-Marc Roué président du conseil de surveillance de la Brittany Ferries à la fin de la semaine dernière qui parlait de « faiblesse »  de l'accompagnement public et d'effort « tardif et insuffisant» (cité par Mer et Marine), c'est Jean-François Jacob président de la Sica de Saint-Pol-de-Léon, le principal actionnaire qui met la pression sur le gouvernement pour sécuriser le financement du bateau qui participera de la transition énérgétique imposée à la compagnie maritime.

Les lettres ouvertes deviennent monnaie courante : Désirs de Ville (groupe d'opposition du centre et de la droite) écrit cette fois aux élus (président d ela CARENE, députée, sénateur) pour que l'État aide Brittany Ferries. Extrait.

« La lettre d'intention signée avec STX France en janvier 2014, outre la commande du ferry au gaz du projet Pegasis, concernait aussi la remotorisation de trois autres navires.
Après la fermeture l’autoroute de la mer entre Saint Nazaire et Gijon, l’annulation des commandes de quatre navires par la SNCM, les chantiers navals ne peuvent se permettre de perdre une nouvelle commande en raison de blocages administratifs ou d’un soutien insuffisant des élus du territoire. Le soutien apporté par les élus du territoire a été trop tardif pour faciliter le maintien de la ligne maritime Montoir – Gijon. Ne reproduisons pas la même erreur.
Nous vous sollicitons donc pour mener toutes les actions que vous jugerez utiles et efficaces pour faire en sorte que cette vente soit définitivement conclue et que le PEGASIS soit construit à Saint-Nazaire tout comme les trois remotorisations prévues.»

23/09/2014 | 0 commentaire
Article précédent : « Mistral ou missiles ? La Pologne fait pression contre la livraison des navires »
Article suivant : « Cité sanitaire : David Samzun élu président du conseil de surveillance centre hospitalier »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter