Saint Nazaire Infos

Départementales UMP-UDI 44 ou le retour à la IVe république

Erwan Paul, (UDI) n'a pu s'entendre avec son binôme titulaire UMP. Il a été débarqué et remplacé au pied levé par Pierre-Yves Vincent (UDI).
Pierre-Yves Vincent remplacera Erwan Paul dans le canton est
Pierre-Yves Vincent remplacera Erwan Paul dans le canton est

Erwan Paul dont l’élection au poste de délégué de circonscription de l’UDI est très sérieusement contestée, avait reçu l’investiture de Démocratie 44 pour le canton Est de Saint-Nazaire. Suite à une mauvaise entente avec l’autre titulaire Magalie Pied (UMP), il a été remplacé  par Pierre-Yves Vincent (UDI).

En Loire-Atlantique les candidats de la droite ne sont pas investis par leur parti mais par démocratie 44. Démocratie 44 est-elle habilitée à donner une investiture à des candidats aux élections départementales ? Ou par les temps qui courent ne vaut-il pas mieux  se cacher derrière une nouvelle appellation de crainte d’affronter les électeurs sous la bannière de l’UDI ou de l’UMP ? Le comité départemental de l’UMP a validé les candidatures proposées par Démocratie 44, sans qu’une fois de plus les militants soient consultés. Ces derniers sont perdus à Saint-Nazaire livrés à eux-mêmes. Après la révocation du délégué de circonscription, aucune réunion ne s’est tenue. Personne n’a jamais vu le chargé de mission nantais Antony Beraud nommé il y a six mois pour organiser des élections internes.

Les prises de position au niveau national montrent à quel point l’UMP, en l’absence de ligne politique claire, est divisée. L’élection dans le Doubs a montré la difficulté pour Nicolas Sarkozy à mettre en place son rassemblement. Côté UDI ce n’est pas mieux avec un président national qui appelle à voter pour le parti socialiste. Ce sont les mêmes (UMP et UDI) qui reprochaient à François Bayrou d’avoir fait voter Hollande. Nicolas Sarkozy ne rappelait-il pas il y a quelques semaines qu’il fallait choisir son camp « un centre qui soit avec nous matin midi et soir ». Comment une alliance UMP-UDI peut-elle tenir quand un Jean-Christophe Lagarde appelle à voter socialiste au second tour de l’élection du Doubs ? Localement en Loire-Atlantique certains membres de l’UDI volent au secours de David Pelon maire UMP de Trignac exclu du parti pour avoir été élu grâce aux voix du Front national. En arrière-plan les futures élections régionales et sénatoriales font faire et défaire les alliances, les trahisons et les peaux de banane jonchent le sol de la 8e circonscription et de la Loire-Atlantique comme au plus beau temps de la IVe République.


 

Auteur : JBR | 05/02/2015 | 5 commentaires
Article précédent : « Départementales : EELV présente ses candidats »
Article suivant : « Départementales Lydia Meignen et Philippe Grosvalet en campagne »

Vos commentaires

#1 - Le 06 février 2015 à 17h31 par alain dubois, La Turballe
cette analyse est juste, tout se décide localement par une organisation créée pour la circonstance sous l'appelation "démocratie44", qui est tout sauf démocratique; les militants sont snobés, méprisés, ignorés, tout se passe en famille entre élus sortants qui n'hésitent pas à se contredire sur leur théorie du non cumul des mandats. Cette cacophonie peut profiter à la gauche qui pourrait sauver les meubles et garder la présidence du département. beau camouflet pour monsieur meunier qui se voit déjà président avant l'élection... ce genre d'exercice finit en général très mal. Et puis, ce mépris des militants et des électeurs va sans aucun doute favoriser l'émergence de candidatures aussi qualifiées que celles décidées par ce meme meunier. Ce sont les électeurs qui démeleront tout ça. Et c'est tant mieux
#2 - Le 10 février 2015 à 05h43 par MILITANT UMP
je suis d'accord avec vous Alain....
comment voulez vous qu'on aille voter pour des candidat que la base n'as pas choisi et que pour certains on ne connait même pas......
NI PS NI FN NI DEMOCRATE 44
OUI POUR DES CANDIDATS DES MILITANTS
#3 - Le 10 février 2015 à 15h14 par lincoln, Saint-nazaire
Démocratie 44 porte très mal son nom ! Et le candidat de l'UMPS Pierre-Yves Vincent n'est pas non plus un grand démocrate dans l'âme ! Pour preuve cette photo (voir le lien suivant : http://www.presseocean.fr/actualite/st-nazaire-la-manif-contre-larrivee-du-fn-au-conseil-municipal-peu-suivie-28-03-2014-10099)où on le voit, au centre avec l'anorak bleu, il y a près d'un an, le 27 mars 2014 exactement, présent aux côtés des gauchistes à une manifestation contre l'arrivée du FN au conseil municipal. Il n'était encore que candidat sur la liste Le Merrer, présent lui aussi à ce mini-rassemblement. Et maintenant, il siège aux côtés d'élus FN sans que ça le dérange (apparemment !). Et que fera-t-il quand il arrivera le soir du 1er tour, comme il y a 4 ans avec Cadiet, en 4ème position, et que Blanchard sera en tête devant Grosvalet ? Il appellera encore à ostraciser les électeurs du FN et à voter pour le candidat UMPS encore présent, à savoir Grosvalet !
#4 - Le 10 février 2015 à 16h46 par robinwood, St Nazaire
Pierre Yves Vincent parcours : A été UMP, puis a été candidat UDI sur la liste Modem, a soutenu LeMerer ex Modem dans sa tentative de rapprochement avec le FN, puis s'est fâché avec Le Merer. Fait le pompier de service pour remplacer Erwann Paul mais dit à qui veut l'entendre que c'est pour rendre service car il n'en n'avait pas vraiment envie. Demande à Duval de devenir son directeur de campagne. Démocratie 44 a les meilleurs candidats qui vont faire l'unanimité des militants pfff…….et prendre une veste
#5 - Le 11 février 2015 à 23h26 par gwendal, Saint-nazaire
Les commentaires de robinhood et de lincoln se complètent bien et donnent la mesure de la duplicité de M. Vincent envers le FN.
En effet, dans l'entre deux tours des municipales de l'an dernier, il a d'abord soutenu Le Merrer dans sa tentative de rapprochement avec le FN, via son directeur de campagne Bastida, le 25 mars 2014 exactement. Puis deux jours après, il participe, toujours avec Le Merrer, à cette pathétique manifestation contre l'arrivée du FN au conseil municipal ! Et le voilà maintenant élu au conseil municipal, reniant Le Merrer, et voulant briguer un poste de conseiller départemental. Comment peut-on faire confiance à un homme dont le comportement moral laisse autant à désirer ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter