Saint Nazaire Infos

David Samzun veut la tranquillité dans sa ville

Après plusieurs mois de concertation avec la police nationale, les représentants de la justice, les associations de prévention, des outils seront mis en place pour garantir les droits et les libertés.

Afin de lutter contre la délinquance des actions de prévention vont voir le jour. Avec des caméras de vidéo-protection et la création d’une police municipale la ville va mettre en place un contrat de tranquillité publique avec la population.
La cellule de tranquillité publique s’est réunie dès les premières semaines du mandat. Elle a rassemblé le Sous-Préfet ou son représentant, la Police, le Tribunal de Grande Instance, le juge pour enfant, la Silène, la Stran, la Protection Judiciaire de la Jeunesse. Une réflexion autour de la création d’une cellule de veille éducative associant le Conseil Départemental, la Protection Judiciaire de la Jeunesse, le SPIP, les missions jeunesse et tranquillité publique de la Ville, a été engagée.
Depuis plusieurs mois, l’adjointe en charge de la prévention de la délinquance, de la médiation et de la tranquillité publique, a mené une action de terrain en étroite collaboration avec les adjoints de quartier, la Police et Silène. De nombreuses rencontres ont eu lieu avec les habitants chez eux ou à la mairie. Ces rencontres ont également permis d’écouter les victimes de cambriolages (particuliers ou professionnels) et de leur proposer des solutions.
Le 26 juin prochain le conseil municipal se prononcera e cadre général de la Ville en matière de tranquillité publique pour la durée du mandat. Le plan d’action prévoit trois actions majeures :
 - La tranquillité publique, la médiation, la proximité,
 - La prévention de la délinquance et de la récidive,
 - L’accès au droit, l’accueil et le soutien aux victimes, le traitement de la violence faite aux femmes.

Renforcer la présence humaine pour dialoguer, dissuader et rassurer
32 agents seront désormais mobilisés
8 médiateurs (deux recrutements prévus)
3 agents de vie quotidienne
3 accompagnateurs sociaux éducatifs 8 agents de surveillance de la voie publique (ASVP)
10 Policiers municipaux
Cette nouvelle organisation sera mise en place au début de l’année 2016.
Le budget de ce renfort de la présence humaine est de 500 000 euros

Les missions de la Police Municipale : dialogue, médiation, proximité .

Le plan d’actions pour la tranquillité publique
1 - Développer des actions dans les domaines de la tranquillité publique, de la médiation, de la proximité :
- Créer un comité opérationnel du Conseil Nazairien de Tranquillité Publique.
- Poursuivre, en l’adaptant, l’action entreprise par les médiateurs en créant deux postes supplémentaires.
- Améliorer le partage des situations complexes pour contribuer plus efficacement à leur résolution (Veille sociale, maraudes et accueil de jour, gestion urbaine de proximité).
- Expérimenter la vidéo-élucidation sur des sites pilotes.
- Faire appliquer les pouvoirs de police du Maire par la création d’une police municipale.

2 - Prévenir la délinquance des jeunes, la récidive, les violences faites aux femmes :
- Favoriser l’accueil de T.I.G. (travaux d’intérêt général) au sein des services municipaux et des partenaires.
- Mettre en place une cellule de veille éducative, lieu partenarial pour évoquer, suivre, évaluer, les situations rencontrées par des mineurs et/ou des jeunes adultes posant des difficultés dans l’espace public.
- Prendre appui sur l’accompagnement socio-éducatif et sur les ressources locales (dispositifs et partenaires) pour favoriser la prévention de la récidive notamment par une sollicitation des grands donneurs d’ordre locaux.
- Lutter contre les conduites addictives.
- Développer des actions de prévention en lien avec le futur Contrat Local de Sante.

3 - Développer l’accès aux droits, l’accueil et le soutien aux victimes :
- Développer la politique d’aide et de soutien aux femmes victimes de violences conjugales (téléphone grande urgence, éviction du conjoint violent, accueil de femmes sans logement, action en faveur des enfants témoins de violences conjugales). Renforcer le fonctionnement du point d’accès aux droits de l’Espace civique.
- Soutenir les acteurs associatifs locaux d’aide aux victimes en matière juridique, psychologique, cours d’autodéfense.
- Améliorer, en lien avec le partenariat local, la prise en charge des fragilités psychologiques.
- Participer à la création d’un poste a plein temps d’un travailleur social au commissariat en relation avec l’État et le département.

12/06/2015 | 1 commentaire
Article précédent : « Les réactions politiques sur le plan « tranquillité publique » »
Article suivant : « Photos de bébés : FO soutient les familles »

Vos commentaires

#1 - Le 13 juin 2015 à 14h18 par Gérard PAGEAUD, Saint-nazaire
Cool, monsieur David SAMZUN va pouvoir prendre sa carte au FN.
Fustiger, moquer, le programme du FN sur la sécurité pendant la campagne, pour finir par l'appliquer.
Déjà que les idées de la patinoire place Blancho et la Fête foraine sur la place de l’Amérique Latine figuraient sur le programme du Front pour les municipales.
J'ai hâte de l'entendre se justifier.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter