Saint Nazaire Infos

David Samzun veut dynamiser l'emploi

Les commandes c'est bien, mais l'emploi local c'est mieux. Pour le président de la CARENE, il faut définir « un plan d’action concret de dynamisation du bassin d'emploi nazairien. « Respect de la législation du travail, formation professionnelle, promotion de l’emploi, autant de sujets qui relèvent de la responsabilité de l’Etat » écrit-il au préfet en lui demandant d'organiser « une rencontre dans une configuration et avec des objectifs très opérationnels ».

« Monsieur le Préfet,
STX France et Celebrity Cruises (RCCL) ont signé hier une lettre d’intention de commande de deux navires de croisière. Le premier navire, dont le début de la construction est programmé à l’été 2016, sera livré à l’automne 2018. La construction du second débutera en 2017 pour être livré début 2020.
Ces deux nouvelles commandes, qui font suite à l’Oasis 3 et 4, permettent désormais à STX France de compter sur un carnet de commande confortable jusqu’en 2020.
Après des périodes d’incertitudes et d’inquiétudes pour l’entreprise mais aussi pour l’ensemble de notre territoire, nous assistons aujourd’hui à une véritable reconnaissance internationale des savoir-faire et de la créativité des chantiers de Saint-Nazaire.
C’est également une victoire indiscutable de la force du collectif qui unit les entreprises et ses sous-traitants qui se mobilisent chaque jour pour l’excellence face à une concurrence toujours plus virulente.
Depuis des décennies notre industrie navale produit des géants sans jamais perdre de vue que sa pérennité repose sur l’innovation et la recherche de pointe. Ce leadership vient de nouveau d’être reconnu.
En tant que Maire de Saint-Nazaire et Président de la CARENE, je suis en contact permanent avec les demandeurs d’emploi de la commune, les acteurs de l’insertion, les réseaux d’entrepreneurs et je tenais à vous faire part de ma préoccupation face à des regards parfois désabusés des uns et des autres sur ces très bonnes nouvelles. En effet, l’inquiétude est grande de voir ces commandes ne pas profiter pleinement à la dynamisation du bassin d’emplois. Les préoccupations sont nombreuses de voir les entreprises et demandeurs d’emploi de ce secteur ne pas profiter pleinement de cette dynamique.
Respect de la législation du travail, formation professionnelle, promotion de l’emploi… autant de sujets qui relèvent de la responsabilité de l’Etat et qui m’amènent à solliciter auprès de vous l’organisation d’une réunion de travail, sous votre autorité, entre l’ensemble des collectivités, les acteurs de l’emploi et de l’insertion et les représentants des entreprises. Je me permets d’insister sur le fait que j’évoque une rencontre dans une configuration et avec des objectifs très opérationnels afin qu’elle permette de déboucher sur un plan d’action concret dans lequel je suis prêt à prendre toute ma part.
Je reste à votre disposition pour tout échange complémentaire et vous prie de croire, Monsieur le Préfet, en l’assurance de la considération distinguée. »
David Samzun, Président de la CARENE.

16/12/2014 | 12 commentaires
Article précédent : « Mistral : les marins russes sur le départ »
Article suivant : « Mistral : les navires à l'origine d'une altercation à Kiev »

Vos commentaires

#1 - Le 16 décembre 2014 à 18h36 par raminagrobis
C'est fou ce que l'approche des élections permet aux socialistes de renouer avec les faits qu'ils ignorent ou nient le reste du temps. Encore un effort et ils vont se rendre compte que l'immigration actuelle n'est plus une chance pour la France!
#2 - Le 16 décembre 2014 à 19h47 par CLEV, Saint Nazaire
Hé oui les élections ils commencent à s'apercevoir qu'ils vont avoir besoin des voix des Habitants (es) pour rester en poste
#3 - Le 16 décembre 2014 à 20h03 par Patriote_Nazairien, Saint-nazaire
Bah, Monsieur Le Maire, que vous arrive-t-il ? Vous prenez conscience qu'il y une population à saint-nazaire et les communes voisines. INCROYABLE !!
La magie de Noël peut-être ?? Ou effectivement, l'approche des élections est motivante.
Enfin, j'espère que ce n'est pas qu'un effet d'annonce, signe particulier du PS
#4 - Le 17 décembre 2014 à 00h50 par Martin
Un jour Grosvalet, le lendemain Samzun. Deux décideurs politiques qui dans la presse s'inquiètent du devenir sur deux sujets distincts (Notre Dame des Landes et le débat démocratique d'un côté, Les chantiers et le dumping social via les travailleurs détachés de l'autre. Encore un effort messieurs du PS, on attend des critiques ouvertes de la politique du gouvernements PS et de ses renoncements qui mettent nos concitoyens et notre nation au supplice du libéralisme. Vivement les élections qu'on vous sanctionne à la hauteur de votre imposture!
#5 - Le 17 décembre 2014 à 13h51 par Sans Un, Saint-nazaire
Dans la bouche de david Samzun c'est du lourd
"Les commandes c'est bien, mais l'emploi local c'est mieux".

Dans la bouche de Philippe Grosvalet président PS du conseil général c'est encore plus lourd
"Les commandes c'est bien, mais l'emploi local c'est mieux"

Il y a encore 2 ans ces mots sortaient de la bouche de blanchard leader local du FN,mais à l'époque ces "mots" étaient racistes et xénophobes...

Belle reconversion du PS, il est vrai que les élections départementales approchent à grand pas..
En fait l'hommage du vice à la vertu
#6 - Le 17 décembre 2014 à 15h46 par Jean Claude Blanchard, Saint-nazaire
Merci Mr le Maire de défendre les emplois nazairiens

En rappel mon texte de novembre 2013 :

Le contexte social s’aggrave à Saint-Nazaire, où les ouvriers des chantiers STX saisissent maintenant l’occasion de la dénonciation des accords d’entreprise pour mettre les syndicats qui sont censés les représenter devant leurs contradictions. À mots couverts, le sujet de la priorité nationale en matière d’emploi, le fait de réserver les emplois à Saint-Nazaire aux Nazairiens, et plus généralement aux Français , est « compris » par les syndicats. Mais, la réalité refait vite surface. Cette attente des travailleurs est « comprise » à défaut d’être entendue.

En effet, ces syndicats si peu représentatifs ne manquent pas de prendre les salariés par la main en disant que ceux-ci, petits garçons inconscients, posent les bonnes questions, mais apportent la mauvaise réponse : celle du protectionnisme économique.

Pourtant seul un protectionnisme minimal, intelligent, peut constituer demain, à Saint-Nazaire comme dans tout le pays, le rempart à toutes les dérégulations du marché du travail. Et cette position de bon sens s’exprime de plus en plus ouvertement dans les débrayages successifs qui deviennent, comme ce jeudi au rond-point de l’Ancre, l’occasion du débat libre. Quelques travailleurs, dont la parole est retranscrite ce jour dans Ouest-France, faisaient part de ce sentiment d’incompréhension : « L’État préfère nous payer à rester chez nous en employant des boîtes sous-traitantes étrangères. (…) De toute façon, on ne peut rien dire, c’est tout de suite : xénophobe. »

STX et les syndicats doivent résolument se détourner de la véritable « préférence étrangère » qui prévaut actuellement à Saint-Nazaire. C’est la préférence nationale qu’il faut établir pour garantir le simple bon sens voulant qu’un Nazairien à Saint-Nazaire soit le premier bénéficiaire de l’emploi et de la protection sociale chez lui… et non pas l’immigré polonais déraciné et payé à vil prix. Les syndicats n’étant pas des partis politiques, même si, à défaut de la possibilité d’un syndicalisme libre et patriotique en France, de fait, les syndicats singent les pires aspects des partis, ils devraient s’affirmer comme les véritables garants des acquis sociaux de nos travailleurs, forces de négociation crédibles face aux gouvernements successifs PS et UMP : mais ils préfèrent se coucher devant eux.

Le Front national est, ces derniers mois, la seule formation politique à avoir dénoncé à Saint-Nazaire et ailleurs la préférence étrangère au détriment de notre propre peuple. La colère gronde, les salariés ne sont pas dupes. Pour nous, la règle commune doit être de vivre et travailler au pays. On est chez nous !
#7 - Le 17 décembre 2014 à 16h06 par liloo
L entreprise Siléne ayant promis une embauche à une personne de ma famille aprés un cdd s est retrouvée sans travail;cette personne s est bougée a poursuivie des études se levant a 5 heures du matin;il vaut mieux dormir ;des jeunes sont embauchés pendant 3 ans sans avoir de diplomes;merci la gauche;merci monsieur samzun; je me souviendrais;
#8 - Le 18 décembre 2014 à 11h12 par Jean-louis Garnier
Non le FN n' a pas été le seul à tirer la sonnette ces dernières années. Je l'ai fait à de nombreuses reprises y compris dans le journal municipal lorsque j'étais responsable de l'UMP à SN : en janvier 2012 dans le bulletin j'écrivais "Les gens d'ici, qu'ils soient venus d'ailleurs ou nés ici, ceux qui habitent et travaillent dans la zone d'emploi de notre ville, Saint-Nazaire, regardent, ahuris et bientôt en colère, l'entreprise qui fût l'âme de notre petit coin de France ne plus utiliser les services de certains des leurs ..... etc." Cela n'a pas plus à certains qui prétendent représenter notre mouvement maintenant aux élections cantonales
#9 - Le 18 décembre 2014 à 21h32 par umpashilaredutout
On apprend aujourd'hui que pour rattraper le retard dans la production, les ouvriers de STX atelier panoplan travailleront 42 h par semaine, 6 jours par semaine à partir du 11 janvier et jusqu'en avril sans qu'aucune rémunération supplémentaire soit versée car, au nom de la modulation annuelle, ils seront mis en récupération en mai et juin. Trouvez à qui cette initiative va profiter en mars 15?
#10 - Le 19 décembre 2014 à 16h18 par Nelson., Saint Nazaire
Serait-il possible d' avoir un débat sur la suppression de "Consonances". Depuis deux jours deux excellents articles dans Ouest-France. Merci à la rédaction.
#11 - Le 20 décembre 2014 à 08h52 par Gérard PAGEAUD, Saint-nazaire
Saint-Nazaire et sa région était un vivier de métalleux. A ce jour les centres de formation aux métiers de la métallurgie sont vides ou tournent au ralenti.
Combien de sociétés d'intérim arrivent à placer des serruriers, chaudronniers, tuyauteurs, soudeurs,... ??? Quel est le taux de chômage actuel dans ces métiers, est il important, oui, est ce normal ?
Je suis gérant d'un de ces centres de formation,si un groupe de travail se constitue, en tant que un des acteurs, je souhaiterais bien donner mon avis.
#12 - Le 20 décembre 2014 à 13h50 par liloo
consonances ; c etait pour les bobos;le maire a raison ;économisons;la folle journée c est gratuit;

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter