Saint Nazaire Infos

David Samzun veut dynamiser l'emploi

Le maire de Saint-Nazaire a tenu a faire un point en ce début d'année : rappeler la méthode de travail de l'équipe, et les priorités.

Avec des dotations de plus en plus réduites, les mairies doivent diminuer leurs dépenses. Si Saint-Nazaire est en bonne santé financière, elle doit néanmoins faire des choix.

Le maire rappelle les priorités :
- l'état civil (obligation légale),
- la cantine scolaire (c'est un service important pour la population),
- le programme électoral (afin que « toutes les promesses du programme soient tenues »)
- « ce qui se discute, sans domaines réservés ».

« Serrer les boulons »

L'investissement annuel sera ramené à environ 18 millions d'euros. Pour l'heure, la ville a une capacité de désendettement de 2,5 ans alors que les villes de même strate sont autour de 7,5 ans. Le maire pense qu'à la fin du mandat la Ville affichera 4,5 ans environ.
« On peut encore faire des choix » précise le maire, en comparaison avec des communes qui n'ont plus aucune marge de manœuvre.

En fonctionnement, tous les postes ont été épluchés, indique David Samzun. La bonne idée est de continuer de mutualiser les services avec la CARENE, mais il faudra aussi « serrer les boulons » côté budgets. Ainsi les subventions aux associations : « au centime près on demande le même effort à la culture et aux sports ». Le maire se refuse à applique une réduction uniforme  à toutes les subventions de 9 %. « C'est plus confortable : mais « non ! ».

Le maire se félicite d'avoir obtenu l'unanimité sur le projet de rénovation du centre-ville. Il rappelle que les services travaillent sur le plan de circulation. La STRAN a repris la gestion des stationnements après le groupe Vinci (dont la délégation de service public est terminée), cela devrait faciliter les choix. « Mais rien n'est encore tranché » précise l'élu qui insiste sur l'importance de mettre en place une signalétique efficace. Mais « le plus long ce sera l'habitat », bien qu'il note que Saint-Nazaire n'est plus aussi délaissée par les investisseurs particuliers dans un marché immobilier plus que ralenti. « Il faut construire, si on veut garder la population » martèle le maire rappelant qu'en 2012, la  population est presque revenue à son niveau de 1970 (71 000) mais avec une occupation des logements très différente : une habitation abritait  4 personnes en moyenne à cette époque, alors que maintenant 2,1 seulement.

Les ports

« Il faut avoir à l'esprit que le port c'est 15 000 emplois cumulés », dans une économie ralentie, c'est une de nos « préoccupations majeures ».
Une quinzaine de paquebots, soit le double de l'année dernière, accosteront à Saint-Nazire en 2015, environ 35 000 visiteurs dont un tiers visitent la Presqu'île, et la ville doit être capable de les recevoir.
La ligne Saint-Nazaire-Gijón pourra-t-elle est remise en service ? Un réponse est attendue dans les prochains jours.
Les études sur le port de plaisance se poursuivent, « l'idée fait son chemin », des discussions sont en cours avec « les frigos ». Il faut trouver un modèle économique « je ne veux pas d'un parking à bateaux pour Parisiens ».

Emploi

« Entre aéro, navale, et EMR » peu d'entreprises en France voient leur avenir à six ans. Il s'agit donc de former, et que l'emploi bénéficie aux locaux. Le maire rappelle qu'il a alerté le préfet il y a a quelques mois, pour table ronde, « nous devons tous nous mettre autour d'une table ».
Il s'agace des chiffres colportés concernant le nombre de travailleurs déplacés aux chantiers, mais il n'en communique pas. Il considère qu'il est « de la responsabilité de tous » d'expliquer aussi aux jeunes, et à leurs parents, qu'il y a des formations qui ouvrent sur des emplois.

 

Sécurité

La Municipalité étudie, « on a des sensibilités différentes »,  vidéo surveillance, vidéo protection, police municipale, quels quartiers ? C'est à l'étude, mais pas question de mettre des caméras partout , pas plus « que je ne m'engagerai à ce qu'il n'y ait plus de cambriolage à Saint-Nazaire », un brin agacé. Les propositions devraient être faites avant juin. Il est aussi question de prévention et d'éducation.

Le câble

Le câble électrique de RTF sort à Saint-Marc, « nous 'avons pas choisi le tracé » , le maire explique que des échos métalliques ont été repérés dans le chenal (bombes?) l'enfouissement serait risqué, et qu'un câble pourrait gêner les bateaux qui seraient obligés de mouiller dans l'estuaire. Le parking de la Courance ne sera pas modifié, et le maire dit qu'il veillera à ce que les voies endommagées soient remises en état.

Proximité
Câblé, le maire souhaite l'être avec la population. Il annonce qu'il sera présent une fois par mois, dans chacun des quartiers, il souhaite être dans une « écoute pratique ».
 

Auteur : LY | 16/01/2015 | 9 commentaires
Article précédent : « Les associations humanitaires et caritatives se regroupent au Carrefour des solidarités »
Article suivant : « Charlie : Le collège Pierre Norange dément »

Vos commentaires

#1 - Le 16 janvier 2015 à 18h51 par Musicien, PenhoËt Stnaz
Il était une bergère,
Et ron et ron, petit patapon
Il était une bergère,
Qui gardait ses moutons! Ron, ron
Qui gardait ses moutons. Et ron et ron petit patapon ronronron ronron bzhzzzzzzzzzzzzzzzz
#2 - Le 16 janvier 2015 à 21h08 par raminagrobis
"Il s'agace des chiffres colportés concernant le nombre de travailleurs déplacés aux chantiers" Qu'est ce qui lui déplait : la disparition progressive des ouvriers français minoritaires sur le site maintenant ? A moins quand bon socialiste, il la nie mais alors qu'il demande les chiffres aux Chantiers et les indique.
#3 - Le 17 janvier 2015 à 10h01 par Patriote_Nazairien, Saint-nazaire
Le 16/12/2014 il y a déjà un article paru avec le même titre. Un mois après il s’est passé quoi ?
Rien !!! De l’esbroufe, du vent, de l’effet d’annonce, du blabla …

Remarquez, vu le bronzage de monsieur le maire pendant les vœux de quartiers. Il n’a pas du emmener du boulot sur les pistes.
Je félicite l’auteur de cet article, qui arrive à sortir autant de ligne malgré le vide du discours de monsieur le maire.
Je vois un maire qui s’approprie toutes les bonnes idées des programmes municipaux des listes concurrentes.
• La patinoire place blanchot.
• La fête foraine place de l’Amérique latine.
• Faire accoster des paquebots à Saint-Nazaire

Ce n’est pas des thèmes que j’ai vu sur la liste Fraternelle et inventive plagiative (pour faire du ségolène).

Houlà là, il est beaucoup agacé notre maire !
Agacé pour la sécurité,
Agacé pour l’emploi,
Agacé pourquoi ?? Des thèmes qui lui échappent ???

L’emploi : il s’agace sur les chiffres annoncés !! De qui se moque-t-il ?? Je réitère mon invitation à aller ensemble faire le constat sur la présence ou pas d’un grand nombre de sociétés usant et abusant de la directive du travail détaché.
7h15 au BAPE souhaiter le bonjour les nouveaux arrivants, la matinée le tour des ateliers 180T et 120T (ballet rose pour les anciens), le prémontage et on termine par le bord. J’invite surtout à la visite le vendredi après-midi, samedi et je pousserais le bouchon à aller faire un tour le dimanche on ne sait jamais ;)
J’invite également à aller visiter les sous-traitants des cotraitants : T***ot, ME***UD, AT****IB, P*O, ….
Effectivement, monsieur le maire, il y a de quoi s’agacer. Mais surtout pas vous, plutôt tous les travailleurs restant sur le sable.

Sécurité : « que je ne m'engagerai à ce qu'il n'y ait plus de cambriolage à Saint-Nazaire », Ha oui raté ! ça explose !
#4 - Le 17 janvier 2015 à 14h41 par bib
M.le Maire me rappelle ces cadres qui sont très bons pour meubler leur discours en répétant pour partie des évidences du style : "la Mairie doit s'occuper de l'état civil" etc etc

Ensuite, M.le Maire devrait se rappeler qu'il est le précédent responsable de l'urbanisme à St Nazaire, donc il est en grande partie responsable du désastre locatif de cette ville. Mobiliser l'argent des contribuables pour se refaire une virginité avec les logements sociaux, c'est bien mais pas suffisant.
Petite digression, le bâtiment des korrigans doit faire place à un nouvel ensemble immobilier. Trouve-t-on normal que personne n'ait pensé à enlever l'ensemble des lettres de l'ancienne enseigne ? Les 2 lettres disparues doivent sans doute rendre une atmosphère d'art moderne très "chié" comme dirai Jack Lang ?
M.le Maire, votre centre-ville est gris gris gris, et aucun touriste/nouveau venu en ville n'y comprend rien à cause de la circulation en sens unique et du "tout pour la Stran". Assumez vos erreurs -dont celles de l'époque Batteux - dont apparemment vous aimeriez vous affranchir.
On critique Vinci, mais cette société n'est pas venue toute seule à St Nazaire. Et sait bien gérer...
#5 - Le 17 janvier 2015 à 20h13 par pierre , St Nazaire
Mais « le plus long ce sera l'habitat », bien qu'il note que Saint-Nazaire n'est plus aussi délaissée par les investisseurs particuliers dans un marché immobilier plus que ralenti. « Il faut construire, si on veut garder la population »....

où a-t-il vu des investisseurs particuliers à St Nazaire ??!!!
il suffit pourtant d'ouvrir les yeux en parcourant la ville pour voir le nombre de projets abandonnés ou reportés ( jolie verrue place Laborde Mr Samzun ...)
Si les promoteurs ont sortis les freins , c'est que les investisseurs particuliers ont déserté St Nazaire !
J'ai lu sur une étude récente que notre ville était la 2° ville de france où la valeurs des appartements avait le plus chuté ...Mais ces gens se trompent , "il faut construire! "

Et je ne parle pas des logements vide !

belle réussite le développement de St Nazaire !...
#6 - Le 21 janvier 2015 à 07h13 par J.J, Saint-nazaire
Depuis Janvier 2014, combien de braquages à Saint-Nazaire M. SAMZUN ?

18

que la municipalité continue d'étudier, en attendant votre promesse : « que je ne m'engagerai à ce qu'il n'y ait plus de cambriolage à Saint-Nazaire », vous pouvez vous assoir dessus.
#7 - Le 21 janvier 2015 à 18h39 par liloo
Depuis l élection de Monsieur Samzun; notre quartier n est plus nettoyé; des jeunes mangent dans leur voiture; sacs en plastique détritus en tous genre; la poubelle se trouvant a 2 métres; Monsieur le Maire veut des économies; quel laxisme;nous payons notre loyer;le totalitarisme n est pas loin;un peu de fermeté;nous en avons assez des insultes;des courriers ont été envoyés l emploi parlons en; contrats d avenir pour les moins de 25 ans discrimination!marre de cette gauche; l argent des contribuables dépensés pour les cités ou rien ne change;incivilités ;quils paient ces jeunes pas éduqués;les enfants rois;
#8 - Le 22 janvier 2015 à 15h08 par liloo
Monsieur veut un port de plaisance des Nazairiens ;la bande de sieur le merrer;lorsque ces personnes ont le pouvoir;pas de parisiens;pourquoi?la gauche caviar adopte les idées de Monsieur le Merrer;suivant la bande comme un toutou;le merrer doit étre fier puisque le maire accepte ses idées; Je suis déçue de la gauche;
#9 - Le 26 mars 2015 à 15h46 par Gérard PAGEAUD, Saint-nazaire
David Samzun veut dynamiser l'emploi !
seulement a t-il oublié de préciser à quelle date.
+0,2% de demandeurs d'emploi en Loire Atlantique pour ce mois de février 2015.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter