Saint Nazaire Infos

David Samzun : "Soyons les plus nombreux possibles dans la rue !"

Depuis le début du mouvement social, on a peu ou pas entendu, les politiques locaux s'exprimer. À droite, comme à gauche, les déclarations dans la presse se font rares. David Samzun maire-adjoint et candidat à la candidature pour les prochaines municipales de 2014 a bien voulu répondre à notre invitation. Concernant les manifestations à Saint-Nazaire, il regrette que certains media nationaux ne retiennent que les heurts qui ont fait suite aux divers rassemblements et que l'on oublie trop facilement l'ampleur de la mobilisation des habitants de l'agglomération. À la veille de la manifestation du 19 octobre, l'élu socialiste appelle la population locale à être encore plus nombreuse qu'à l’accoutumée.

Jusqu'à ce jour, les prises de parole des élus locaux ont été rares. N'est-ce pas un peu surprenant ?

Nous nous sommes manifestés dans les lieux qui sont les nôtres, notamment au conseil municipal où nous avons appelé à la mobilisation. Personnellement, j'ai le respect des organisations syndicales qui font leur travail et je considère que les partis doivent s'organiser au sein de leurs instances. En ce qui me concerne, j'ai participé à toutes les manifestations et je n'hésite pas à annuler tous mes rendez-vous pour prendre part à chaque rassemblement.

De nouveaux incidents sont venus émailler, les dernières manifestations. Quel est votre avis à ce sujet ?

En premier lieu, j'aimerais que l'on retienne l'essentiel, c’est-à-dire la grande mobilisation des Nazairiens et Nazairiennes et de tous les habitants de l'agglomération. Il y a une formidable volonté des jeunes, des retraités et des salariés pour dire non à la réforme des retraites que veut imposer par la force le gouvernement. Certains médias nationaux retiennent en priorité ce qui fait de l' audience.

Quant aux incidents, ils ne sont que le fait d'une minorité, même s'il existe des provocations de toutes parts. Moi, ce qui me frappe, c'est la présence des anciens et des lycéens. Ça me fait énormément plaisir. Nous sortons de l'égoïsme et de l'individualisme auxquels nous sommes parfois habitués. Il y a une crise sociale indéniable et très profonde.

Quand Ségolène Royal souhaite voir les lycéens descendre dans la rue, vous approuvez ?

Je suis en total accord avec cette démarche. Arrêtons de prendre les jeunes pour des imbéciles et faire croire qu'ils sont manipulés par les partis politiques de gauche. Les propos tenus par plusieurs ministres et personnalités politiques de droite sont l'illustration d'une provocation permanente et je considère les remarques de la droite comme de vraies insultes envers la jeunesse. Les Français disent dans leur grande majorité : "cessez de prendre les jeunes pour des idiots".

Cautionnez-vous les débordements qui ont suivi les deux dernières manifestations ?

Je comprends qu'il y ait un fort sentiment de révolte, mais je ne peux cautionner celui qui détruit le bien d'autrui, et en même temps je comprends que les provocations puissent exaspérer certains. Parallèlement, il y a une différence entre les vrais manifestants et les casseurs. Il ne faut en aucun cas faire l'amalgame…

Considérez-vous que les forces de l'ordre agissent avec une certaine forme de provocation et que toutes les mesures de sécurité ont été prises pour éviter les récents incidents ?

Chacun son métier, chacun ses responsabilités. Que l'État fasse son travail. Nous sommes sur des sujets sensibles et il est très difficile d'apprécier la situation et les propos de chacun se doivent d'être mesurés. Lorsque l'on voit des préfets prendre des mesures pour débloquer l'accès des raffineries, il y a là une remise en question du droit de grève.

Pensez-vous que les récentes décisions de justice rendues à l'encontre des manifestants interpellés soient démesurées ?

Je ne connais pas suffisamment les dossiers pour émettre un avis. Cependant, les peines disproportionnées par rapport aux faits, ça existe depuis longtemps. Et puis, la prison est-elle une solution adéquate pour une personne qui brise une vitrine ? J'en doute personnellement, mais en tant qu'élu je n'ai pas à prendre position sur des décisions de justice que je trouve cependant bien plus expéditive que dans d'autres cas bien plus sérieux.

Si vous aviez un message à délivrer à la veille de cette manifestation de demain ?

Le gouvernement se doit d'entendre ce qui se passe dans la rue, mais malheureusement il est déconnecté de la réalité. Quand j'entends les ministres faire leurs commentaires, j'ai l'impression qu'ils ne vivent pas dans le même monde que nous. Pour demain, je dis :"Soyez les plus nombreux possibles dans la rue et ne répondez pas aux provocations venues de toutes parts. Personnellement et comme à chaque fois, je serai présent aux côtés des Nazairiens pour dire non à la réforme des retraites en l'état et dire non à la politique gouvernementale.

Auteur : Yvon Enaud | 18/10/2010 | 7 commentaires
Article précédent : « Les Verts, Europe Écologie, le Parti de Gauche, le NPA et l’UDB empêchent la tenue du conseil d’agglomération de la Carène. »
Article suivant : « Saint-Nazaire Les manifestants durcissent le ton, la justice distribue les sanctions Trois jeunes de 26, 21 et 19 ans condamnés à des peines de prison ferme »

Vos commentaires

#1 - Le 19 octobre 2010 à 21h06 par Wil, Saint-nazaire
Ça fait chaud au cœur un tel soutien ! Merci M. Samsun ! Rien à redire.

William, ouvrier au port.
#2 - Le 20 octobre 2010 à 17h48 par GAUCHER
Les commerces et petites entreprises souffrent déjà depuis la crise, nous n'avions pas besoin de ca en plus ! n'était-il pas possible d'attendre les prochaines élections présidentielles pour remettre en question cette loi ! l'opposition a bien prévue de revenir sur la loi ? en attendant ceux qui maintenaient tout juste la tête hors de l'eau vont couler chômage à l'appui.

Claire
#3 - Le 20 octobre 2010 à 19h17 par briar
Bien sur qu'il faut la faire cette réforme des retraites!
Encore une fois de telles positions vont créer chômage, pertes d'emplois (sauf pour ces privilégiés de fonctionnaires, cheminots...)et ternir l'image de St nazaire qui fait fuir les entrepreneurs.
Et puis ces pauvres jeunes qui ne comprennent pas que cette réforme est faite pour leur assurer une retraire et réduire leur cotisations pour payer celle des vieux...
#4 - Le 20 octobre 2010 à 23h24 par créateur d'emplois
Je peux vous confirmer qu'aussi bien à St Nazaire qu'à la Carène, tout est fait pour faire fuir les entrepreneurs.

Et effectivement, ni les actes du moment ni la grève lors du lancement de l'autoroute de la mer ne permettront à st nazaire de sortir la tête de l'eau.
En continuant comme ça, ce ne sont pas que les chantiers qui vont mourrir, c'est le port, les commerçants, la ville...

Il faut être aveugle pour ne pas voir que les navires que nous n'acceuillons pas, à cause de nos grèves qui font rire le monde entier, se détournent sur les ports bien mieux équipés de nos voisins du nord ou du sud.

Alors voir des élus locaux lancer des appels à la grève, c'est tout simplement irresponsable!
#5 - Le 21 octobre 2010 à 06h28 par Wil
Briar ....

Tout d'abord "pauvres jeunes" montre bien que vous avez oublié que vous l'avez été. C'est assez condescendant, voire totalement méprisant.

Ensuite, je ne comprends pas du tout votre phrase : "Et puis ces pauvres jeunes qui ne comprennent pas que cette réforme est faite pour leur assurer une retraire et réduire leur cotisations pour payer celle des vieux...".

1- cette réforme n'assure pas du tout la retraite de ceux qui sont jeunes maintenant. L'équilibre n'est même pas assuré pour 2018 !
2- où avez-vous vu que les cotisations allaient baisser ? Ce sont les pensions qui baissent depuis la réforme Fillon de 2003 !

Allez.. je ne vous en veux pas... je serais à l'ump je serais bien embêté moi aussi et j'en viendrais peut-être à dire n'importe quoi ! qui sait !

Bien à vous cher Briar...
#6 - Le 21 octobre 2010 à 18h45 par Wil
A Madame Claire Gaucher,

Je suis totalement d'accord avec vous ! Tout ceci tombe bien mal. Mais ce petit "bijou" de la réforme des retraites est le fruit de la bêtise de nos gouvernants. Il faut rappeler en effet que :
1- Sarkozy n'a jamais promis une telle réforme pendant la campagne présidentielle. Il a même dit qu'il ne toucherait pas à cette question pendant son mandat.
2-Le gouvernement explique depuis quelques mois que s'il réforme les retraites, c'est à cause justement de la crise ! La crise a bon dos non ?

Ainsi, c'est parce que les temps sont durs que la droite veut les rendre encore plus durs.... dont exactement l'opposé de ce que vous aimeriez, et que nous aimerions tous. Mais faut-il pour autant ne rien dire et ne rien faire et perdre tout ce qui fait de notre pays un pays où les mots solidarité, justice et égalité veulent encore dire quelque chose ? En 2012, si nous ne faisons rien, il sera trop tard.

Bien à vous.
#7 - Le 21 octobre 2010 à 18h45 par juju, Saint-nazaire
Mr Samzun, il est bien facile de faire grève quand on est fonctionnaire, ou travaillant dans des grosses entreprises ou le départ à la retraite est bien avant le commun des actifs!!
Si le seul régime général était vraiment le même pour tous,Fonctionnaire, ouvrier et employé du privé, artisans et commerçants, il y aurait encore beaucoup plus de monde dans les rues. Mais cela n'existe pas et chacun se bas non pas pour la retraite à 60 ans, mais pour garder ses aquis!
Je ne comprends pas que vous appeliez à manifester comme cela, si le PS était au pouvoir qu'aurait-il fait? Et pourquoi ne pas l'avoir fait??
En appelant les jeunes dans la rue, vous exposez à avoir le retour du bâton, parce que quand il faudra leurs expliquer qu'ils devront de toute façon travailler plus, il ne vous croirons plus, vous aurez détruit leurs confiance.
Le commerce va mal, les petites entreprises sont en grandes difficulté, si vous consommez sur le centre, vous pouvez constater le vide créer par la peur de la pénurie de carburants, ou les incidents.Je trouve cela très malsain, ne nous faites pas retourner au temps ou on parlait de Saint-Nazaire comme la ville rouge s'il vous plait. S'afficher à une manifestation est une chose, appeler publiquement à manifester en est une autre.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter