Saint Nazaire Infos

David Samzun primé par des Bretons

7seizh.info a organisé le Prix de la Société civile bretonne. Des prix à « l’esprit décalé, comme une preuve de la vivacité et de la volonté d’exister des Bretonnes et des Bretons » ont été décernés après « débats dans un esprit potache » précise le site « d'info axée Bretagne toute ».

Un site internet mis à disposition par 7seizh avait collecté les propositions et les argumentations. La réunification de la Bretagne était, actualité oblige, le thème de 2014. L'organisateur rend compte sans préciser le nombre de participants à la consultation, indiquant «plusieurs centaines de candidats ».

Le Bertrand Duguesclin, pour celui qui a « le mieux desservi la Bretagne » fut attribué à Marylise Le Branchu.

Le spécial du jury de la personnalité engagée 2014 pour Corinne Nicole, la déléguée syndicale de Tilly-Sabco, « des Bonnets Rouges et de tous les combats bretons pendant près de 18 mois. »

La Blanche Hermine a récompensé Paul Molac député bretonnant régionaliste écologiste apparenté à l'UDB pour « sa constance en faveur de la réunification ».

Il n'est pas précisé combien parmi le distingué jury (composé surtout d'intellectuels et d'artistes) parlent le breton, comme le député primé, et dans quelle langue se sont déroulés les débats.

David Samzun a lui aussi été distingué par l'octoi du  meilleur désespoir de la Bretagne. Le maire de Saint-Nazaire, s'est fait tacler « pour ses prises de position régulières contre la Bretagne » et « niant l’identité bretonne de sa ville ». Les propos de David Samzun au sujet de « nos ancêtres gens de Loire » n'ont pas plu. Il ne lui a pas été mis en crédit l'étude demandée dès son élection. http://www.saintnazaire-infos.fr/saint-nazaire-tombe-dans-les-panneaux-bretons-23-43-3013.html
Régulièrement le maire de Saint-Nazaire subit les attaques des associations qui militent pour la réunification de la Bretagne.
En général, il laisse passer. Comme un mauvais coup d'cid.

Voir http://7seizh.info/2015/02/22/la-societe-civile-recompense-paul-molac-et-corinne-nicole-marylise-lebranchu-et-david-samzun/





 

Auteur : LY | 22/02/2015 | 4 commentaires
Article précédent : « Conférence débat sur la vasière de Méan »
Article suivant : « Après 24 ans « Consonances » s’arrête »

Vos commentaires

#1 - Le 23 février 2015 à 11h00 par Alfa
L'article de Ouest-France avait bien démontré la mauvaise foi de mr. samzun. La diversité est une richesse, pas une menace ou un repli. Dans l'esprit du 11 janvier, il aurait dû saluer la culture bretonne, ouverte sur le monde. Il préfère continuer à se recroqueviller futilement sur une construction technocratique. C'est dommage.
#2 - Le 24 février 2015 à 13h58 par Jean-louis Garnier
C'est pas ce genre de mise en cause qui rendra Samzun moins populaire auprès des nazairiens, au contraire ! D'autant que tous ceux qui suivent les conseils municipaux savent qu'il a clairement, cet automne, reconnu sa bretonnitude.
#3 - Le 24 février 2015 à 17h26 par Beta
*****
Article relativement factuel. Par contre, comment comprendre la dernière phrase "En général il laisse passer" ? L'article serait donc soit directement la réaction de M. Samzun soit la voix de son maître ?

******
Plusieurs fois interrogé à l'occasion de ce types d'attaques, le maire nous a fait savoir qu'il ne "souhaitait pas s'exprimer".
Et l'article n'est ni l'une, ni l'autre de vos hypothèses :)
Cordialement
La Rédac
#4 - Le 27 février 2015 à 11h05 par Nazairienne, St Nazaire
Compte tenu de l horaire 16h30
Pas de commerçants , pas de parents, pas d entrepreneurs. Juste des retraites et les élus. !!!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter