Saint Nazaire Infos

David Samzun : il faut créer « 500 à 600 logements par an à Saint-Nazaire

Les élus de la majorité, David Samzun, adjoint à l'urbanisme, Arlette Mousseau et Christian Saulnier expliquaient lors d'une conférence de presse leur vision du logement à Saint-Nazaire.

La majorité municipale tenait à remettre les pendules à l'heure au sujet du logement à Saint-Nazaire.
Face aux attaques « on construit trop, on serait favorable à l'étalement urbain, il suffirait de construire 50 logements/an » elle voulait démontrer ce matin que pour ne pas perdre de population la ville doit construire 500 à 600 logements par an.

Arlette Mousseau adjointe de quartiers, (EELV) a expliqué que nous ne vivons plus comme nos parents, les modes de vie ont changé, elle insiste sur l'importance du logement en cas de difficulté « c'est le dernier rempart ». David Samzun donne les chiffres suivants : dans le passé « on comptait une moyenne de 4 habitants par logement, actuellement c'est 2,1 et bientôt 1,8 », les modes de vie ont changé, et d'évoquer « le desserrement des ménages, la décohabitation ». Pour lui, il faut parler de densité de population non pas en terme de logements à l'hectare mais d'habitants à l'hectare. Selon les trois élus, conserver la population à Saint-Nazaire c'est conserver les services. Plus politique, David Samzun ajoute que conserver la population c'est conserver la base d'imposition locale, « et ça permet de ne pas augmenter les taux ».
 

Des logements pour tous

Il faut construire « des logements sociaux, des logements pour les primo accédants, et des logements haut de gamme » . Saint-Nazaire « ne doit pas devenir une ville-dortoir, qui n'abriterait qu'un type de population » dit David Samzun. Il rappelle que si le front de mer a été « gelé » c'est pour « réfléchir ». Il ajoute « quand on classe des maisons », « quand on protège les arbres, ça ne plait pas à tout le monde ».
Arlette Mousseau indique qu'on peut « construire des tours » et que les gens y vivent bien si par ailleurs la ville installe des espaces publics de qualité. Mais elle reconnaît qu'on ne peut pas construire que du collectif (55% de l'habitat est collectif à Saint-Nazaire), il faut aussi du semi-collectif et des maisons individuelles, mais sur des parcelles réduites. Elle s'insurge : «Construire 50 logements/an c'est irresponsable ». Elle insiste sur l'obligation de réduire les trajets travail-domicile, et sur l'importance de conserver les espace agricoles en périphérie des villes. Il est aussi important de repeupler le centre ville, c'est pourquoi des aides sont en place pour la réhabilitation des logements anciens.La priorité de la Ville est de privilégier le renouvellement urbain afin d'éviter l'étalement.
Les réserves foncières à l'extérieur (derrière la cité sanitaire) ? « C'est notre responsabilité à 30 ans ».
Si Christian Saulnier (PC) comprend la demande de maisons pour les familles, il attaque « les villes qui échappent au SCoT (Saint-Brevin) ». «On ravage l'espace public pour que certains s'accaparent des parcelles de 1000 à 1200 m2, ça me révolte ! Dans des endroits où il n'y a pas de services publics, rien ! »

Plusieurs fois David Samzun après avoir a rappelé qu'avec ses collègues présent, «il n'y a pas une feuille de papier à cigarette entre nous ». Avec Arlette Mousseau qui indique que « nous pouvons avoir des idées différentes sur d'autres sujets » et Christian Saulnier qui dit « qu'il n'a pas honte d'appartenir à cette majorité », cette réunion « logement » donnait une impression de « tous ici », « tous d'accord » et « tous ensemble »... pour 2014 ?
 

Auteur : LY | 08/04/2013 | 12 commentaires
Article précédent : « Les travaux de Coeur carré dans les temps »
Article suivant : « Conseil municipal, sur le budget la majorité ne fait pas le plein des voix »

Vos commentaires

#1 - Le 08 avril 2013 à 19h38 par .nelson
J'aime bien ce garçon d'origine belle-îloise, homme de dossiers, ouvert,simple à l'écoute des citoyens, mais breton quand-même. Rien n'est gagné, tout est en construction, du travail de fond avec des gens compétents et généreux : les nazairiens amoureux de leur ville.
#2 - Le 08 avril 2013 à 21h59 par Jean-Louis Garnier
Mais pourquoi ne l'ont-ils pas faits avant ? selon l’INSEE de 1999 à 2009 en 10 ans il y a 3715 logements de plus soit 375 par an à SN ; qui donc était au pouvoir? qui était adjoint à l’urbanisme et vice président de la Carene pour le logement ?
#3 - Le 08 avril 2013 à 23h18 par YAJ, St Nazaire
c'est pour cela qu'il permet la construction d'un immeuble de 6 niveaux entre 2 maisons rue Gabriel Fauré !!!!
#4 - Le 09 avril 2013 à 09h37 par Pierre-Yves Vincent, Sn
....il était grand il était beau ...il sentait bon le sable chaud !!!!! Nelson amoureux....heureusement ils ont le mariage pour tous !!!

sinon sur le fond : la majorité municipale communique sur le seul sujet ou ils sont d'accord ensemble....à savoir créer plus de logement sociaux pour en effet "conserver la population"... et surtout celle qui constitue leur électorat !
#5 - Le 09 avril 2013 à 14h42 par Révolté, St Naz
Nelson, oh Nelson , mon admirable Nelson

Que j'aime quand tu baise la main qui te nourri !
J'espère que David (a moins que ce soit toi) te récompenseras dignement .
-Ouvert -
-Simple ??
-a l'écoute -
Tu as oublié :
Beau
Généreux
Miséricordieux
Désintéressé ?
Magnanime
Ouvert
Socialiste , non là ça ne le fait pas!
Opportuniste ?

En fait j'ai retrouvé la foi
En fait j'ai retrouvé Dieu !
#6 - Le 09 avril 2013 à 15h21 par zack moullec, Saint-nazaire
.Nelson vous me faites bien rire... J'ai comme l'impression que vous êtes le pseudo de DS lui même. Non?

Vous avez déjà démenti cela, mais vous évoquez souvent des paroles au conseil municipal qui sont prononcées par les uns ou les autres... alors qu'il n'y a plus personne dans le public!

Mais vous en avez le droit.

Juste sur le sujet: je ne suis pas d'accord avec cette folie de 500 logements par an alors que la ville ne gagne que quelques dizaines d'habitants.

DS reste sur sa position, je reste sur la mienne...

M. Samzun évoque souvent comme argument: "si nous ne maitrisons pas le marché, les prix vont s'envoler".

Là aussi c'est faux: les prix se sont envolés malgré les milliers de constructions depuis 10 ans... Et des communes qui ne construisent que très peu, ne voient pas forcément les prix s'envoler.

Le marché ME donne raison: des dizaines d'appartements à vendre et à louer et le marché de l'ancien qui s'effondre.

On est passé de 2,14 habitants par logement il y a 10 ans à... 2,10 aujourd'hui. Dire qu'on va "bientot" passer à 1,8 est une extrapolation, comme l'étaient depuis 10 ans les chiffres de La Carène et de l'ADDRN qui prévoyaient une hausse de la population 10 fois supérieurs à ce qu'elle est!

Même avec la décohabitation, nous n'avons pas besoin de plus de 100 logements par an!
Construire en renouvellement urbain, pas de problème. Sur les zones humides de Coulvé par exemple, c'est NON!

La population progresse très peu et ce qui est plus grave c'est que le solde migratoire est négatif!

Alors oui, M. Samzun et la majorité peuvent faire des conférences de presse (preuve qu'ils se sentent menacés sur leur terrain), la réalité est bien là.

Les nazairiens trancheront en mars 2014.

Ceux qui ont un appart sur les bras, une maison qui ne se vend pas, un commerce fermé, ou qui ne supportent plus le négationnisme environnemental de la majorité! (l'arbre le plus ancien de la ville vient d'être abattu impunément à Porcé par exemple)...
#7 - Le 09 avril 2013 à 18h40 par Nazairderien, Saint-nazaire
Concédons que sur la forme Nelson s'enflamme. Là n'est pas l'essentiel car sur le fond il n'y a que les minorités autres que silencieuses, qui contestent les choix de l'équipe municipale en matière de construction de logements sociaux.
Moullec et Garnier sont ici des alliés objectifs qui semblent ni plus ni moins soutenir les choix de Pornichet et La Baule qui ne s'emm.... pas à respecter les règles !
En fait ils ne sont majoritaires que dans les forums Heureusement.
#8 - Le 09 avril 2013 à 23h01 par DJM
"J'aime bien ce garçon d'origine belle-îloise, homme de dossiers, ouvert,simple à l'écoute des citoyens, mais breton quand-même."

Nelson, tu nous feras toujours rire.

Mais c'est vrai que maintenant qu'on a vu ce que le PS était capabale de faire aussi bien au niveau du pays qu'à Saint-Nazaire (des grands couloirs vides qui mènent à Pôle emploi), il vaut mieux chercher du côté du romantisme que du programme politique.
#9 - Le 10 avril 2013 à 09h25 par Jean-Louis Garnier
Désolé, Nazairderien, mais vous ne suiviez probablement pas l'actualité politique jusqu'à ce jour, pour voir un accord entre Moullec et moi en matière de construction et de politique habitat; Ma position a toujours été favorable à un niveau important, supérieur même à celui envisagée par M. Samzun, de construction neuve dans notre ville tant d'appartements que de maisons individuelles ! Nous ne sommes pas partisans de la pénurie qui fait monter les prix mais tout au contraire d'une offre abondante; Nous reprochons à M. Samzun de justement trop réduire cette offre par divers mécanismes qu'il est trop long de développer ici! Je m'attendais plutôt comme c'est d'ailleurs régulièrement le cas sur ce sujet de me voir reprocher qu'UMP et PS c'était du pareil au même ce qui exact dans la volonté de construire mais ni dans le niveau ni dans les moyens!
#10 - Le 10 avril 2013 à 10h03 par zack moullec, Sn
Quelles règles "Nazairderien"?

Il n'y a pas de règles qui "obligent" à construire à tout va en détruisant irrémédiablement notre patrimoine naturel!

A population constante, notre ville aura étendu son emprise de 50% entre 1990 et 2020! Cherchez l'erreur!

Reliser ce que j'ai dit: je ne suis pas contre le renouvellement urbain, bien au contraire.
Les barres de garages, les vieux entrepots, les petites maisons dans les artères de l'ultra-centre, je suis pour qu'on les remplace par des immeubles.
Mais aller massacrer des zones humides et la campagne (cherchez un peu à quoi ça sert une "zone humide") pour y construire, j'y suis opposé.

Le mitage du paysage est une catastrophe, nous perdons l'équivalent d'un département tous les 5 ans en France... Mais Mme Mousseau, soit disant "verte" s'en fout apparemment d'après ce que je viens de lire hier.

Et je n'ai jamais été contre le logement social... puisque j'y vis justement, n'ayant pas les moyens de certains élus de la majorité! On les attend toujours les 300 logements sociaux prévus au Plessis depuis 8 ans!
#11 - Le 11 avril 2013 à 10h15 par GUILLARD France, Saint-nazaire Ouest
Mr MOULLEC, je suis d'accord avec vous, mais ça n'est pas 300 logements au PLESSIS, mais plus de 400 puisque le résultat du commissaire enquêteur n'a pas été respecté.
Nb à moins que la différence de 100 logements soit pour ceux en accès à l'achat part des promoteurs ??
#12 - Le 13 février 2014 à 15h36 par vince, Stnazaire
des logements qui denature le pazysages commes les boites de conserves comme le boulevart laennec qui c est qui arrive a vivre dedant?? MAIS ILS SONT FOUTS C EST PROMOTEUR ET EUX ILS VIES OU!!!!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter