Saint Nazaire Infos

David Samzun est officiellement maire de Saint-Nazaire

Vendredi 4 avril, le conseil municipal s’est réuni cinq jours après le second tour des élections, dans une salle bondée. Avec 38 voix sur 49 pour, le dauphin de Joël Batteux a été proclamé maire de la cité portuaire.
David Samzun succède à Joël Batteux à la mairie de Saint-Nazaire
David Samzun succède à Joël Batteux à la mairie de Saint-Nazaire

La séance a démarré à l’heure, à 18 h 00 pétantes, dans la bonne humeur. La seule incertitude résidait dans l’accueil qui serait réservé au Front national, qui a obtenu trois sièges. Hormis deux trois mots plus hauts que les autres dans le public, l’heure un quart de cette première séance, très protocolaire, s’est déroulée dans la sérénité. Beaucoup de monde s’était donc massé dans la salle, dont Philippe Grosvalet, président du conseil général de Loire-Atlantique, mais également aux portes de la pièce, où fut aperçu Joël Batteux, qui laissait son siège après 31 ans de mandat.

En l’absence de Jean-Luc Guyodo, c’est Françoise Lestien, la doyenne de la séance – tous les deux 66 ans – , qui pilota le conseil, avec à sa droite Gauthier Bouchet, le benjamin de 26 ans, numéro trois de la liste du FN (et dont le père était tête de liste à Nantes, au FN également).

Après l’appel vint le moment du premier vote, pour désigner le maire. Puisqu’il n’y avait aucune surprise à attendre, Ludovic Le Merrer préféra en sourire, lançant à demi-mot un « quel suspense ! », à noter que seul Jean-Michel Texier, l’un de ses colistiers, le séparait de Jean-Claude Blanchard, tête de liste du FN…

Sur 49 votants, aucun bulletin blanc ou nul ne fut recensé. Jean-Claude Blanchard obtint 3 voix, Ludovic Le Merrer 8 voix, et David Samzun 38 voix. Première grosse salve d’applaudissements. Belle joueuse, l’opposition dans son ensemble applaudit le vainqueur également.

Puis, ce fut au tour du vote à main levée concernant le nombre d’adjoints, fixé à 14, ainsi que 3 adjoints de quartiers. Seuls les trois membres du FN votèrent contre. Puis ce fut le nouveau vote dans l’urne pour valider les noms des adjoints (voir ci-dessous), dont les fonctions ne se seront révélées que dans une semaine, le vendredi 11 avril. Sans surprise évidemment là non plus (sur 46 votants, le FN n’ayant pas pris part au vote, la liste de David Samzun, Fraternelle et Inventive obtint 36 voix, DésirS de Ville de Ludovic Le Merrer n’obtenant que « ses » 8 voix.

La séance s’achevait, avant la traditionnelle et officielle photo sur les marches à l’intérieur de l’Hôtel de Ville, et les trois têtes de liste prenaient la parole. Jean-Claude Blanchard tint à « saluer David Samzun », avant de « remercier mes électeurs », et de rappeler le « score historique » du Front national à Saint-Nazaire (13,53% au second tour), ce qui ne constituait donc pas de « hold-up » pour rentrer à la mairie. Puis, Jean-Claude Blanchard s’adressa à David Samzun, pour lui dire « qu’il aurait fallu une baisse du nombre d’adjoints, par solidarité avec les Nazairiens ». Officiellement élu depuis quelques minutes, le nouveau maire le tacla, en rappelant qu’il y avait bien 17 adjoints, et non 14 comme Jean-Claude Blanchard l’avait indiqué… Ludovic Le Merrer remercia lui aussi ses électeurs, rappelant les sujets que sa liste avait défendus pendant la campagne. Mais « que le fort taux d’abstention devait être corrigé (43,66%) ». Puis,


David Samzun conclut la séance, « mesurant la responsabilité » de la tâche qui l’attendait pour les six années à venir, et appela également les 48 membres du conseil à la responsabilité collective. En guise de dernier mot, le nouveau maire cita la devise de la ville, « Aperit et nemo claudit » : « Elle ouvre et nul ne ferme ». Sur le parvis de sa nouvelle maison, se prêtant de bonne grâce aux photos, David Samzun fut interpellé par deux jeunes garçons, pas intimidés par l’écharpe tricolore : « Monsieur, si vous voulez être un bon maire, il faut nous mettre un toit sur le skate park ! ». Nul doute qu’il risque d’avoir beaucoup de demandes en tout genre d’ici 2020.

La liste des adjoints

Le nouveau conseil municipal de Saint-Nazaire

Auteur : JR | 04/04/2014 | 4 commentaires
Article précédent : « Municipales Trignac : UMP-FN David Pelon assume »
Article suivant : « Lutte contre cancer colorectal : prévention et dépistage »

Vos commentaires

#1 - Le 08 avril 2014 à 13h11 par Andréa, Saint-nazaire
Quand on lit les commentaires de Christian et Sans Un dans : Saint-Nazaire Municipales : l’heure des règlements de comptes à droite
Je ne m'étonne plus du score du fn au second tour, car cela m'étonnait grandement que le fn prenne 1 % de plus qu'au premier tour
C'est aussi sûrement pour cela qu'il n'accusait plus les "gros bras du ps" de déchirer ses affiches mais préférait accuser Désirs de Ville ?
d'ailleurs les affiches du fn était toujours collées sur les affiches de M. LE MERRER et jamais sur celles du ps, on sait pourquoi maintenant
Et la nouvelle majorité qui a le culot de poser fièrement
Cela me dégoûte
#2 - Le 08 avril 2014 à 16h14 par Nelson., Saint Nazaire
Diantre, plus de grandes bouches pleines de vent, plus de miaulements, plus d’anathèmes, plus de bruits de ventre, plus d'éructation. L'opposition municipale est coite. Fi des machins et des trucs, des supposées et autres. Des simili miliciens et Farenhein en herbes et en pleine croissance. Que dalle, du vent, nib. Pas couillu !
#3 - Le 08 avril 2014 à 23h00 par bernard, Saint Nazaire
nelson votre diatribe me fait immédiatement penser à une pièce "beaucoup de bruit pour rien" mais sans le grand talent de son auteur.
#4 - Le 09 avril 2014 à 14h10 par Andréa, Saint-nazaire
Nelson auriez-vous eu un moment de délire quand vous avez écrit #2 ?
Car là il n'y a que vous qui vous comprenez

j'espère que ce nauséeux socialisme nazairien en prendra plein la tête

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter