Saint Nazaire Infos

Dans le port de Saint-Nazaire, il y a des élus qui pensent...

Les femmes de Génération.S se révoltent et il y a vraiment de quoi ! Nous avons pu découvrir ce matin au travers des réseaux sociaux, une campagne de communication illustrant la nouvelle image du Grand Port Nantes Saint-Nazaire, "Be My Port". Nous opposerons notre révolte à votre provocation.

A l'heure de #BalanceTonPorc, comment afficher un tel slogan commercial avec une telle représentativité ?

Spontanément, les paroles de Brel qui évoquent le statut des femmes dans les ports nous sont revenues....

"Enfin ils boivent aux dames

Qui leur donnent leur joli corps

Qui leur donnent leur vertu

Pour une pièce en or

Et quand ils ont bien bu

Se plantent le nez au ciel

Se mouchent dans les étoiles

Et ils pissent comme je pleure

Sur les femmes infidèles

Dans le port d'Amsterdam" .....

Nos élus ont-ils entendu parler des revendication des femmes et de l'actualité notamment au travers du mouvement #MeToo ?

Faut-il rappeler que ce type de campagne contribue à renforcer la toute puissance des hommes dans cette ville, et par là même conforter le sentiment d'exclusion des femmes ?

Les femmes vivent, pensent et évoluent sur notre territoire et leur présence ne peut être réduite au seul prétexte de la parité obligatoire.

Alors Be My Port...? Nous voilà encore humiliées.

Pour éviter cette invisibilité (habituelle ou volantaire...) des femmes dans la sphère publique, nous oeuvrons au sein de Génération.s pour que toutes et tous soient représentés sans aucune distinction, dans les faits et pas seulement dans les termes.

Les femmes humiliées du comité Génération.s de Saint-Nazaire https://www.m1717stnazairebriere.com/

22/09/2018 | 3 commentaires
Article précédent : « Le maire de Saint-Nazaire a reçu des Gilets Jaunes »
Article suivant : « Les Patriotes, le mouvement de Florian Philippot se structure en Loire-Atlantique »

Vos commentaires

#1 - Le 23 septembre 2018 à 21h15 par Wagner
Si on cherchait encore une raison de fuir Hamon, Deniaud et Generation.s

J'ai mis 2 minutes avant de comprendre où se cristallisait le problème.
#2 - Le 25 septembre 2018 à 19h43 par jACQUES JAMOUILLET, Saint Nazaire
Les bras m'en tombent. (La Vénus). Le fond de la pensée raisonnable et résonante comme une peau de tambour. Les rosières hystérisées-gauchistes, à l'écriture inclusive. Préservait nous de la médiocrité et de la bêtise.
#3 - Le 26 septembre 2018 à 12h56 par chausson
@Wagner
Fuir qui ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter