Saint Nazaire Infos

Consom’Attitudes, un nouveau regard sur nos achats

Le but de cette exposition est de sensibiliser le public, notamment les plus jeunes aux enjeux de la consommation responsable. Elle pose la question des pratiques alimentaires à travers des ateliers ludiques.

Cette exposition pédagogique a été créée en 2010 par Cap Sciences et générée par l’Ademe * en Pays de Loire. Elle a été initialement prévue pour s’implanter dans différents lieux, ainsi, cette année, après Le Mans, Angers et Nantes, c’est Saint-Nazaire qui l'accueille, via la CARENE et l’inscrit dans l’Agenda 21 de la ville.

Faire réfléchir

Elle se développe sur 200 m2 sous forme d’ateliers, quatre thématiques pour faire « réfléchir ». Comment notre consommation a-t-elle évolué ? Etre conso’citoyen a-t-il une répercussion sur l’environnent ? La naissance et la reconnaissance des objets (éco-conception) et « la forêt des possibles » posent la question de comment arriver à l’éco consommation.
Cela semble d’un premier abord à la lecture un peu rébarbatif, mais que l’on se rassure, chacune de ces thématiques est illustrée par des ateliers interactifs. On peut par exemple faire ses courses dans un mini market pour mieux comprendre l’origine et la traçabilité des produits ou apprendre à concevoir un éco-produit dans un atelier qui s’appelle « bureau d’études ».

L’île de Robinson

Il s’agit d’un atelier pour les 6-13 ans, un jeu de rôle pour découvrir l’empreinte écologique. L’idée est être Robinson sur son île déserte, de simuler son mode de vie et son impact sur l’environnement. Le jeu se joue en trois phases, la survie, puis, Robinson commence à vivre dans l’aisance et surconsomme les ressources, enfin les ressources viennent à manquer. Les questions qui se posent sont les suivantes, le comportement de Robinson a-t-il été le bon et comment aurait-il pu consommer autrement les ressources de l’île ?
Le mini market reprend une mise en scène proche d’un supermarché, à la fin de ses courses réelles, des bornes explicatives, le « client » va constater l’impact de ses achats en terme d’émissions de gaz à effet de serre, de consommation d’énergie, de productions de déchets et d’identifications des bons labels.
Le bureau d’études plonge le visiteur dans le rôle d’un éco-designer qui doit réaliser un l’assemblage d’un téléphone portable. Cet atelier fait prendre conscience de la diversité des matériaux et de la complexité des choix d’éco-conception.
Enfin, la forêt des possibles est un atelier de sensibilisation aux différentes voies de valorisation de ses déchets, l’idée est de proposer une aide pour que le public mette en place une consommation responsable. On pense bien sûr au recyclage, mais, au choix des réseaux de conception et de distribution ou au prolongement de la durée de vie d’un produit.
Les visites en groupe sont guidées par des animateurs du réseau Graine (Réseau d’éducation à l’environnement et à la citoyenneté vers un développement durable)
Outre le grand public, les organisateurs tablent sur la visite de 5 000 scolaires.
*Ademe : Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie
Source : Ademe Pays de la Loire

 

Pratique :

Jusqu’au 14 septembre
Consom’Attitudes : Agora, maison des associations
Ouvert à tout public jusqu’au 14 septembre, 9 h 00 à 12 h 00et 14 h 00 à 18 h 00 tous les jours de la semaine, fermé le samedi en août.
Visites commentées sur inscription : 02 51 25 08 50
Une vidéo de présentation est disponible  sur le site de l’Ademe Pays de la Loire :
http://paysdelaloire.ademe.fr/2013-consomattitudes

 

14/08/2013 | 0 commentaire
Article précédent : « Cinq moyens de rester au chaud cet hiver pour pas cher »
Article suivant : « Le Parti de Gauche demande une concertation pour les 67 "Baudet" »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter