Saint Nazaire Infos

Conseil municipal : un budget de transition

Le conseil municipal de Saint-Nazaire a validé les orientations budgétaires 2014 comme un budget de transition qui devra contenter la nouvelle majorité élue en mars prochain.

Le budget doit prendre en compte les baisses des recettes de l’État, puisque ce dernier estime devoir faire participer les collectivités au redressement des comptes publics. Aucune hausse des impôts locaux n’est prévue en 2014. Mais le budget est aussi affecté par la réforme sur les rythmes scolaires

Au budget de fonctionnement

Les recettes réelles de fonctionnement prévisionnelles s’élèvent à 104,6 M€, en évolution de 0,3 % par rapport aux prévisions 2013. Les dépenses réelles de fonctionnement progressent de 2,5 %. Les dépenses à caractère général progressent au total de 3,9 %. La mise en place de l’ATVE (Aménagement du Temps de Vie de l’Enfant) mobilise 0,7M€ et l’augmentation prévisionnelle de l'énergie s’élève à 0,2M€. Les charges de personnel évoluent pour leur part de 4,89 % globalement, soit 2,2 M€. Les moyens consacrés à l'ATVE s'élèvent à 1 M€.
Pour le reste, les charges financières sont maîtrisées en 2014. Par rapport au BP 2013, l'épargne de gestion et l’épargne brute diminuent de 2,9 M€. Avec 12,4 M€ d'autofinancement brut, le budget d'investissement est encore autofinancé à 31 %. Le niveau d’épargne de la Ville de Saint-Nazaire se situe nettement au-dessus de la moyenne des villes comparables.

L’investissement
La section d’investissement du budget primitif 2014 s’élève à 56,5 M€. Elle est en baisse de 16 % par rapport au B.P. précédent du fait de la baisse des inscriptions d'opérations d'équipement en fin de mandat.
Il est remarquable de constater que les ressources définitives (autofinancement, subventions, dotations) représentent 44% du financement de l’investissement (50% l'an passé). Le fort taux d'autofinancement reste une des constantes des budgets de Saint-Nazaire.
Les dépenses d’équipement inscrites au budget primitif 2014 s’élèvent à 38,7 M€.
Depuis 2008, 1ere année du mandat, la Ville a réalisé plus de 212 M€ de dépenses d’investissement hors dette et dans le cadre de l’actuel PDD (à partir du 1er janvier 2009), ce sont 183 M€ d’équipements qui ont été réalisés, soit en moyenne près de 37 M€ par an.

La réaction de l’opposition sur le budget par Jean-Louis Garnier

« Je salue une dernière fois la qualité de la gestion de notre collègue Olivier Richard sans oublier les fonctionnaires qui travaillent dans son ombre ; Malgré ses efforts scripturaires et oratoires pour le dissimuler, je note que ce sont des décisions de l'état qui entraînent nos principales augmentations de dépenses : Peillonade, salaires de la catégorie C, cotisations sociales des fonctionnaires et des élus, péréquation des ressources fiscales. Sans elles, Olivier,  vous seriez  parvenus à stabiliser notre coût de fonctionnement voire à le baisser,  effort remarquable que j'approuve totalement ; cela nous change de ce que vos amis poursuivent tant au niveau de la région que de l'État.
Pour financer cette augmentation subie, sans augmenter les impôts, il n'y a mécaniquement, administrativement et politiquement qu'une solution : diminuer l'épargne ! 
Cette contrainte s'imposera à ceux qui géreront notre ville dans les prochaines années : en conséquence nos investissements devront perdre du volume si ce n'est  de l'ambition et notre intervention  dans le milieu économique local va diminuer sans pour autant  soulager les contribuables  qui ne pourront  donc dépenser  plus à titre privé ! »

La gare de Saint-Nazaire va être rénovée

Dans un état de délabrement depuis de longues années  la gare de Saint-Nazaire va faire l’objet d’une rénovation en tenant compte de l’augmentation du trafic.
La création d’une nouvelle gare routière au Sud, et d’un nouveau stationnement de grande capacité au Nord des voies sont envisagés suite aux réflexions engagées en partenariat avec la Ville, la CARENE, la Région des Pays de la Loire, le conseil général de la Loire-Atlantique, Réseau Ferré de France (RFF) et la SNCF/Gares et Connexions. Le coût estimé est de 15,4 M€ dont 1,3 M€pour la Ville et 2,8 M€ pour la CARENE. Une concertation publique sur le projet sera lancée.

Nous ne commenterons pas le dernier conseil ni le bilan de Joël Batteux, ce dernier ayant refusé de nous recevoir.




 

03/02/2014 | 1 commentaire
Article précédent : « Plus de police dans les bus »
Article suivant : « Omnisports, SNOS Partenaires : L’ultime mandat pour Daniel Fleuret »

Vos commentaires

#1 - Le 04 février 2014 à 07h41 par revolt
Jojo a ses têtes : "Saint-Nazaire infos" n'en fait pas partie. Vous n'êtes pas assez obséquieux pour lui. Prenez exemple sur Bertin, vous serez reçu!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter