Saint Nazaire Infos

Conseil municipal : projecteur sur le PDD

Plusieurs facettes du projet de développement durable nazairien, mieux connu sous le nom de PDD ont été abordées lors du conseil municipal de juin.
le SNVBA identifié comme club de haut niveau.
le SNVBA identifié comme club de haut niveau.

Des chapitres du projet de développement durable (PDD) pour la période 2008-2015 ont été à l’ordre du jour de ce dernier conseil municipal nazairien avant l’été : le projet éducatif local, le sport de haut niveau et une politique énergie climat.

Le projet éducatif local

Au titre du PDD, la Ville devait définir une politique globale en direction des jeunes (12-25 ans) et étudier la possibilité d’un lieu d’accueil et d’information. Une première action a eu lieu en juin 2011,  Paroles de jeunesses  à laquelle 450 jeunes ont participé. La conclusion en décembre 2011 avec les  assises de la jeunesse a permis de déceler quelles sont les attentes et les propositions des jeunes. Avec le projet éducatif local, c’est un schéma directeur qui va être mis en place. Il consolidera la place des jeunes dans la ville, soutiendra les projets, valorisera l’engagement et les initiatives des jeunes et contribuera à leur autonomie.
Ces initiatives ont reçu l’approbation des conseillers municipaux, quel que soit leur bord. D’accord sur le principe, mais pas forcément sur les détails. « Nous pensions trouver un schéma directeur plus important que huit pages. Nous n’y trouvons qu’une présentation synthétique, je suis assez déçue. Comment et quand les propositions vont-elles être présentées aux jeunes ? », demande Nathalie Bruneau, élue d’opposition. Sandra Vanderen, élue d’opposition, s’interroge sur les actions concrètes pour les jeunes de plus de 18 ans et les jeunes travailleurs. « Ne serait-ce pas l’encadrement qu’on met en place qui les fait fuir ? Pourquoi ne pas faire confiance aux jeunes pour qu’ils se renseignent eux-mêmes ? »
 

Le sport de haut niveau

Il fait partie des projets développés dans le PDD. En effet c’est un vecteur de diffusion des pratiques sportives auprès de la population et un facteur d’attractivité et de rayonnement pour la ville. Saint-Nazaire soutient ainsi une centaine de clubs identifiés de haut niveau (financièrement et logistiquement). La convention haut niveau évoluera donc pour trois ans : en prenant d’avantage en compte l’investissement des clubs en matière d’actions éducatives et sociales, en soutenant les clubs sur la base d’un plan d’actions pluriannuel et en tenant davantage compte des contraintes propres à chaque discipline en matière de haut niveau.
Cinq clubs ont été identifiés :
- Saint-Nazaire Hand-Ball (SNHB),
- Saint-Nazaire Volley-Ball A (SNVBA),
- Atlantique Basket Club,
- SNOS Canöe-Kayak
- Saint-Nazaire Rugby (SNR).
« Ce n’est pas une proposition à la tête du client, mais la plus objective possible », souligne Joël Batteux, maire de Saint-Nazaire. S’il félicite la majorité pour le projet, Jean-Louis Garnier, élu d’opposition, s'est félicité que «le hand rejoigne le cercle,  concernant le Kayak polo , la seule équipe de notre ville à être en première division, il est maloncontreux de demander à un club qui n'avait aucun permanant une professionalisation. Le kayak polo est le seul club de Saint-Nazaire à mériter le titre de haut niveau dans sa discipline».

Cit’ergie

Il est parfaitement logique d’avoir un volet énergie-climat dans le PDD. Saint-Nazaire a déjà réalisé un diagnostic énergie et s’est engagée (en mai 2011) a baisser sa consommation énergétique de 3 % d’ici 2014. Cit’ergie est un outil d’amélioration continue de la politique énergie-climat de la ville. Obtenir ce label, permettrait à la Ville de renforcer, coordonner et évaluer ses actions en matière d’économies d’énergie et reconnaître son engagement. Cela ouvrirait au remboursement (jusqu’à 50 % des sommes dépensées lors des démarches d’obtention du label) par l’ADEME*, soit environ 40 000 € pour Saint-Nazaire. « Nous avons des chances que notre candidature soit acceptée », se réjouit Bernard Garnier. Petit bémol d’Emmanuel James, élu d’opposition qui indique approuver la démarche, « mais nous nous étonnons qu’elle n’ait pas été lancée plus tôt sachant que c’était long et qu’il faut faire un état des lieux. Nantes a reçu le label en décembre 2010 ».

*Agence de l'Environnement et de la Maîtrise de l'Energie

Auteur : AP | 29/06/2012 | 1 commentaire
Article précédent : « Délinquance : 76 % des faits à Saint-Nazaire »
Article suivant : « Rêver Saint-Nazaire en 2030 »

Vos commentaires

#1 - Le 01 juillet 2012 à 13h49 par Jean-louis Garnier
Baptiste Cotta, membre de l'équipe première du kayak polo de SN vient d’être sélectionné en équipe de France; il participera au championnat du Monde à Poznan en septembre.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter