Saint Nazaire Infos

Conseil Municipal : La gare fait l’unanimité contre elle

La première question de l'ordre du jour du conseil municipal visait à régler un litige sur une étude réalisée par le groupement Menighetti Groupe Systria/Inexia/ OTE Ingénierie au sujet de la modernisation et de l'extension de la gare. Un protocole transactionnel a été signé au lieu d’aller en justice. Seulement le problème de la gare demeure.

Tollé général au sujet de la gare et de la SNCF :
Pour Emmanuel James de l’opposition « qu’en est-il de l’étude sur le fond, notre gare est indigne d’une ville de 70 000 habitants, nous demandons a être informé. »

Selon Joël Batteux « La SNCF est une grande maison, lente et un peu inerte. Si nous menions nos projets aussi lentement, on ne serait plus à la Mairie. Cela fait deux ans que l’on parle d’Hélyce, cela fait 10 ans que l’on parle de la gare de Saint-Nazaire, c’est un scandale j’espère que nous finirons par aboutir. »

Odile Bouillé : « Je trouve scandaleux l 'état de cette gare, cela fait six mois que les escalators sont en panne, avons-nous un calendrier prévisionnel ? »
Joël Batteux lui répond : « Pas vraiment je n’ai aucune idée de l’argent qu’ils sont prêts à mettre sur la table. »

Pour Jean-Louis Garnier « La SNCF a l’habitude de ne pas payer les investissements, si nous ne payons pas avec le conseil général et la Ville, si on ne trouve pas 98 % du financement rien ne se fera. »

Depuis de nombreuses années, la gare SNCF fait l’objet de critiques incessantes de la part des usagers sur son état, sa propreté, ses dysfonctionnements. Certains jours il est impossible d’acheter un billet au comptoir. La SNCF fait preuve d’un grand laxisme, si un sondage avait lieu sur la qualité des gares en France, Saint-Nazaire figurerait dans les dernières places. Hier soir au conseil l’ensemble des élus étaient d’accord sur ce constat.
 

Le communiqué de Label-gauche qui ne siège plus au conseil

«  M. Batteux et son équipe ont fait un rêve. Les bureaux de la gare ne sont toujours pas occupés par des entreprises nazairo‐nantaises. Le transport hélYce fait transiter par la gare de nombreux passagers qui n'en demandent pas tant et ne rempliront pas le TER. Et la gare qui aurait dû être un des premiers éléments d'attraction, est restée en l'état que chacun connaît.
Un rêve de 1989, entrepris en 2005, toujours hors actualité et sans rapport avec son objectif en 2013. Un rêve de technocrates qui ont cru qu'il suffirait de mettre en place des infra‐structures, même à contre temps, pour développer la ville.
La gare. Un bel exemple de contradiction de la politique municipale passée ».


Escalators en panne depuis 6 mois pour une durée indéterminée !
Escalators en panne depuis 6 mois pour une durée indéterminée !
Auteur : JBR | 28/09/2013 | 8 commentaires
Article précédent : « Cracher n’est pas jouer, ou l'insécurité se cache-t-elle derrière l'incivilité ? »
Article suivant : « Olivier Richard refuse de voter le soutien à Télénantes »

Vos commentaires

#1 - Le 28 septembre 2013 à 22h34 par jean-yves, Saint Nazaire
Quand on voit comment la SNCF (ou plutôt RFRF) entretient les escalators de la gare de St Nazaire, peut-on encore s'étonner de Brétigny ? Peut-on encore s'interroger sur le sens donné au mot client par la SNCF ? A moins que quelqu'un quelque part soit en train de tailler la pièce défectueuse avec une lime à ongle !
#2 - Le 29 septembre 2013 à 13h18 par usager
pour Jean-Yves : "usagé" ? :)
#3 - Le 30 septembre 2013 à 16h23 par Juliette, Saint-nazaire
Ce n'est pas parce que ce n'est pas La Baule que la gare de St-nazaire doit être une poubelle! Les escalators ont été en panne 6 mois et après seulement quelques jours de fonctionnement ils sont encore HS. La SNCF se fout de notre Gue*le!!! Elle mériterait que les nazairiens arrêtent de payer leur billet puisqu'elle ne met pas un centime dans la rénovation de la gare.
#4 - Le 02 octobre 2013 à 14h13 par .nelson
Le problème vient du manque d'entrain de Rff. Les simili-gauchistes de Label Gauche qui ne sont plus aux affaires de la ville accusent la municipalité : erreur mes Cayennes !
#5 - Le 02 octobre 2013 à 22h09 par Nazairederien, Saint-nazaire
"La belle gauche" ou les aiguilleurs du fiel.
Comment osent-ils sortir de tels co....!
Quel rapport entre les aménagements autour de la gare et sa vétusté ainsi que la scandaleuse obsolescence des escalators ???
Pourquoi, devant une telle unanimité à condamner le laisser-aller de la sncf, ne pas prendre (pour une fois) le train de de la cohérence politique?
Devons-nous laisser ces "tout petits" politicards prendre la responsabilité de discréditer la gauche républicaine locale?
Question: pourquoi l'administration de tutelle n'exige-t-elle pas de l'exploitant qu'il offre à l'usager le service au public tel que son cahier des charges le lui demande ?
N'y aurait-il pas côté sncf, le désir de laisser pourrir le dossier de rénovation nazairien, dans la perspective d'interrompre les trains à Savenay, pour ne pas participer financièrement à les dévier de la raffinerie de Donges?
#6 - Le 03 octobre 2013 à 16h30 par Pierre Gilbert, Saint-nazaire
L'air de rien, nazairederien se demande quel rapport il y aurait entre les aménagements autour de la gare et sa vétusté. Un peu d'histoire.
On présente souvent la maquette publiée sur le mensuel municipal de juin 1989, et proposée par l'architecte du Paquebot, Cl. Vasconi (mal orthographié), comme le projet de l'entrée en ville par le nord. Elle peut être vue comme cela. Mais tout le monde savait cette entrée trop étroite et qu'il faudrait la soulager par une entrée à l'ouest. Le vrai contexte de la maquette est tout autre: la recherche d'un développement économique autour de la gare et par la gare.
En ces fins d'années 80, M. Batteux, comme tout le monde avait noté le développement autour de la gare du Mans, exemple connu, de bureaux d'affaires qui se prévalaient grâce au TGV, de leur proximité avec Paris, tout en offrant des avantages de prix de loyers et de calme appréciables. Pourquoi ne par rêver de voir Saint-Nazaire offrir des bureaux d'affaires à des entreprises nantaises, et donc a leurs cadres, dans la proximité de l'Océan, de la presqu'île et du bord de mer?
Ce projet de 1989 nécessitait évidemment une porte d'entrée un peu classe, une belle gare. Même Nazairederien devrait en convenir. Et trouver drôle qu'en 25 ans , et après des annonces multiples, la municipalité n'ait pu négocier positivement avec la SNCF.
Mais c'est l'habitude. La charrue avant les boeufs. M. Batteux a détruit la maison du peuple et laissé les associations et syndicats sans locaux plusieurs mois. Il en a détruit la salle de spectacle et laissé la ville, 6 ans sans théâtre. Il vient de faire un parking au nord de la gare sans qu'il y ait de passerelle pour la rejoindre, et a commencé à construire le complexe de bureaux d'affaires pour des entreprises nazairo-nantaises, imaginé en 1989, sans que la gare n'offre le visage de ce qui l'entoure, et comble, sans qu'aujourd'hui n'y soient implantées des entreprises au profil prévu.
Ça aurait pu. Ça ne l'a pas été et avec des conséquences
#7 - Le 03 octobre 2013 à 16h57 par Pierre Gilbert, Saint-nazaire
Nelson, vous semblez habituellement plus au fait de la vie nazairienne. Cette affaire de la gare est très emblématique. Elle a commencé entre 1985 et 1989. En témoigne la maquette publiée en juin 1989 sur le mensuel municipal et visible sur le site www.estuairemag.com où je développe dans un texte détaillé sous le titre "à contre courant "en quoi cette idée fut une des idées fondatrices de la politique municipale de M.Batteux.
Avec un peu de mémoire, vous vous souviendriez qu'en 2006, le premier projet de TUR Transport Urbanin Rapide avait pour fonction de relier Océanis (quartier d'affaires) à la gare en moins de 20 minutes et en passant par la rocade! Toujours le même projet, Saint-Nazaire quartier d'affaires de Nantes les pieds dans la mer.

Du coup, dégager la municipalité de toute responsabilité dans les retards d'aménagement, c'est dire que son idée en 1989, n'était pas très réfléchie et qu'il avait sous estimé ce qui aurait du être un partenaire au moins indirect, la SNCF.
De plus, souvenez-vous qu'entre temps, M. Batteux nous avait promis un gros relookage de la gare pour le lancement du Queen Mary. Il l'avait annoncé. Il s'agissait d'accueillir des sommités. Il l'annonça. Ça ne fut pas.
Dernière remarque de détail, mais quand même.
Au conseil du 27 septembre 2013, ce qui est présenté comme un succès, d'avoir échappé à une affaire en justice, concerne un litige sur le coût d'un travail d'études portant sur l'aménagement de la gare, et demandé en 2010 par la Carène. 3 ans pour cela! . Et la responsabilité ne serait que de la SNCF? Avouez qu'un tel dossier aurait pu être géré avec plus de présence et de cohérence..
#8 - Le 21 novembre 2013 à 10h56 par jean-yves
21 Novembre 2013: escalators encore en panne ! Et ils osent mettre un panonceau annonçant une réparation pour semaine 51. Ne manque que l'année. Il y en a qui osent encore se regarder dans la glace le matin chez les responsables de la gare de Saint-Nazaire ?

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter