Saint Nazaire Infos

Conseil municipal, entre puérilité et projets

Le conseil municipal laisse parfois l’impression d’une forme de puérilité, entre les chicaneries des oppositions divers gauche ou label gauche sur le temps de parole, et les coupures de micro du maire quand une intervention dépasse les 3 minutes 45 secondes. Le conseil entre deux brouhahas a présenté l’ébauche du quartier Moulin du Pé.

L’actuel hôpital de Saint-Nazaire est situé depuis 1960 quartier du Moulin du Pé sur une surface de 9 ha. Il va être l’objet d’une attention toute particulière des urbanistes pour sa transformation après son déménagement à la cité sanitaire. Pour l’architecte Patrick Baggio ce quartier a « une dimension fortement symbolique et affective pour les Nazairiens. » « De nombreux Nazairiens y sont passés, et se souviennent d’un panorama formidable des chambres. ». C’est pourquoi il va occuper le bâtiment « pour une réflexion lente et évolutive » afin de réussir cette reconversion. L’architecte prévoit de désenclaver le quartier pour rendre plus fluide les accès aux quartiers voisins. « Nous voulons passer de l’eau douce à l’eau salée, avec du vert au milieu pour créer un lien. »

Il faudra 10 ans pour réhabiliter ce quartier. Certaines constructions de l’hôpital pourraient être maintenues en fonction de l’intérêt architectural. Commerces, services et activités économiques sont prévus « nous voulons faire venir des jeunes ménages » rappelle le maire précisant qu’il y aura une large concertation avec les Nazairiens

Ouverture de la gare au nord ouest dans un avenir proche

Le conseil a présenté le projet « Villes Gare » où la CARENE souhaite réaliser des travaux d’aménagement . Ces travaux d’ouverture de la gare au nord ouest permettront d’arriver plus facilement et rapidement à destination pour les habitants de la Presqu’île et du Sud Loire. Cela réduira sensiblement la circulation en centre-ville. Un parking de 350 places sera construit.

Un « embryon d'indignés » manifeste devant la mairie

Le collectif des indignés qui avait lancé un appel à la mobilisation par téléphone et sur facebook n'a pas eu l'écho escompté. Vendredi soir, peu avant l'ouverture du conseil municipal, une vingtaine de personnes se sont rassemblées sur les marches de la mairie.  Il ne s'agit que d'un début soulignent "les indignés du jour".  « Très bientôt, dans les semaines à venir et plus précisément à la rentrée, le mouvement devrait s'amplifier. »
 
Le moins que l'on puisse dire, c'est que ce premier rassemblement des "indignés nazairiens et nazairiennes" n'a guère soulevé l'enthousiasme des foules. L'improvisation de cette manifestation dans la précipitation est sans doute à l'origine de ce que les membres de ce mouvement qualifient eux-mêmes " d'embryon des indignés". Gabriel Céroni participant à cette initiative voit dans ce premier épisode, le début d'une longue marche vers une action qui pourrait selon lui ressembler à mai 68 dans une certaine mesure : « L'important est que les gens se sentent motivés. Nous verrons bien ce qui va naître de ces revendications. C'est une amorce des combats à venir qui va grandir pour devenir une force très puissante dès le mois de septembre. Parallèlement, nous ne souhaitons pas que ce mouvement soit rattaché en aucune manière aux partis politiques. L'avenir nous le dira, mais peut-être s'agit-il d'une renaissance de mai 68. C'est en tout cas le souhait que nous pouvons formuler.»
 Par crainte d'être dérangé pendant la séance du conseil municipal, Joël Batteux a ordonné la fermeture des portes de la mairie. Une décision qui n'a visiblement pas été appréciée par les élus du front de gauche. Nathalie Bruneau a fait part de sa désapprobation ce à quoi, le maire a répondu ironiquement: « je comprends que cela soit gênant pour les organisateurs». Désigné dans l'ordre du tableau, comme secrétaire de séance, Éric Edom a refusé, dénonçant« une mascarade de démocratie». Il a été remplacé par Lydie Mahé. Ces premières joutes verbales laissent augurer d' affrontements bien plus virulents dans la perspective de la rentrée.

Auteur : JBR-YE | 28/05/2011 | 1 commentaire
Article précédent : « La colère gronde chez les employés de Carrefour Market »
Article suivant : « Un forum des métiers pour les jeunes mélomanes »

Vos commentaires

#1 - Le 28 mai 2011 à 21h58 par geronimo, Saint Nazaire
Le prochain rassemblement des indigné(e)s est pour mercredi 1er juin au même endroit à partir de 17h00.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter