Saint Nazaire Infos

Conseil municipal : Anticor fait un flop

Ludovic Le Merrer et Florence Beuvelet de Désirs de Ville ont été désignés comme référents pour l'association ANTICOR, ils ont proposé à la Ville de signer sa charte, sans succès.

ANTICOR est une association qui  souhaite « une exigence d’engagement non pas partisan mais démocratique. La conviction qui rassemble les membres d’Anticor n’est donc pas celle de porter la voix d’un parti en particulier, mais d’exiger de tous les partis et de leurs élus le comportement irréprochable inhérent à leurs responsabilités politiques, et de la part de tous les fonctionnaires, la probité qu’implique la recherche de l’intérêt général ».
Florence Beuvelet a proposé à la Ville de signer sa charte. Mais David Samzun a utilisé cette invitation pour rebondir dans un réquisitoire sévère contre ce groupe qui l'agace sérieusement au point qu'il fera un lapsus sur son nom « Désert de Ville ». « Je suis fatigué de ces insinuations… (un peu corrompu), vous souhaitez vous faire de la publicité mais je vais vous rappeler des faits », et  le maire qui manifestement attendait l'occasion va pilonner dans une longue tirade : « la campagne dans les écoles, le rapprochement d'entre les deux tours avec le FN, le refus de débat, la promotion sur votre facebook du vol du drapeau sur le Monument aux morts... » .il dénonce  « le bal des ego qui s'enferre, s'enferme et s'effondre ». Il fait la leçon « faire de la politique ce n'est pas additionner les mécontentements, c'est chercher ce qui fédère, ce qui donne de l'énergie, j'aimerai que vous y réfléchissiez ». « Et je ne signerai pas  cette charte » conclut le maire rassurant sur l'honnêteté des conseiller.

Pas de solidarité avec le FN

Jean-Claude Blanchard, qui n'avait pas annoncé son sujet s'est vu rappelé le règlement mais a pu prendre la parole concernant  dégradations du local  occupé par RBM. (Local des élus dans l'Hôtel de Ville).
Il rappela que son mouvement avait condamné les dégradations du local socialiste et nota que concernant les tags contre son groupe il n'avait pas reçu le moindre message de solidarité.
Le maire répéta « je condamne,  nous condamnons toutes les dégradations d'où qu'elles viennent », «Y  compris sur l'hôtel de Ville » glissa-t-il au passage, insistant sur le fait que les services municipaux avaient fait diligence pour nettoyer les murs.

Auteur : LY | 22/11/2014 | 13 commentaires
Article précédent : « Saint-Nazaire tombe dans les panneaux bretons »
Article suivant : « Magazine municipal : la stricte application du règlement intérieur »

Vos commentaires

#1 - Le 22 novembre 2014 à 21h46 par liloo
Ce groupe desirs de ville sont parait-il trés fiers de l association ;le maire a raison de leur rappeller toutes leurs inepties pendant la campagne électorale;le merrer et beuvelet veulent le pouvoir ils ne l auront jamais ;ce triste personnage n est meme pas allé au conseil municipal;quel hasbine le dialogue n existe pas chez ce monsieur;
#2 - Le 23 novembre 2014 à 11h30 par Ravi
Voir M. Lemerrer pronait la lutte contre les conflits d'intéret est fort étrange voir risible quand on sait que sur les 5 personnes de son groupe 2 sont les subordonnées directes de 2 autres dans leurs vies professionnelles!
#3 - Le 23 novembre 2014 à 18h52 par Franck, Saint Nazaire
Ce monsieur le merrer est étrange...
Il y a un conseil par mois et il trouve le moyen de ne pas y aller. Pire : alors qu'il le pourrait, il ne donne pas son pouvoir de vote à un ou une de son équipe.... C'est dire la confiance qu'il a dans ses propres alliés... Ca rappelle la campagne électorale où ses colististiers n'étaient pas au courant des discours qu'il allait faire, ni de la composition de la liste qu'il menait avant son annonce à la presse, ni de sa tentative d'alliance entre les deux tours avec le FN. Ce monsieur est inconséquent ou tout simplement trouillard.
#4 - Le 23 novembre 2014 à 19h43 par Pierre
Lemerrer fait un flop total avec son anti cor, lui qui élu sous l'étiquette Modem se dépêche de rejoindre l'UDI deux mois après l’élection. C'est éthique ça? c'est pas tromper les élécteurs ? . Pas étonnant qu'il soit passer à l'UDI, les porteurs de valises de l'UMP...
#5 - Le 24 novembre 2014 à 09h54 par Le Marrant
Vue de la plèbe cela ressemble à une une nouvelle tentative de récupération politique. Après les étiquettes de partis qui fleurissent aux boutonnières du groupe Désir de Ville (un groupe qui se voulait au dessus des partis dans sa campagne), après la récupération de le cause bretonne, ... maintenant ils se place en grands pourfendeurs du corrompu et en parangons de la vertu.

Mais les manoeuvres de déstabilisation de l'UMP, de l'UDI et du MODE, les promesses de postes ou de place, les jeux de dupes, ... ne sont ils pas punis par cette charte????

Bref fermons les yeux sur ce groupe du passé et observons les jeunes qui montent à la force des convictions et non de la récupération.
#6 - Le 24 novembre 2014 à 17h23 par Sans Un, Saint-nazaire
Que Lemerrer applique déjà à lui même la chartre ANTICOR.

rappel
-Distribution de tracts dans une enceinte scolaire

-Refus de deux débats démocratique à la TV avec ses adversaires

-Tentative de rapprochement avec la liste Denigot

-Tentative de rapprochement avec la liste Blanchard

-Manifestation contre les FN élus

-Soutien au vol du drapeau français sur le monument aux morts

-Non participation aux commissions du conseil municipal

-Non participation, sans excuse au conseil municipal

C'est beaucoup pour un seul homme qui veut donner des leçons !
#7 - Le 24 novembre 2014 à 18h44 par liloo
le merrer est un trouillard; pendant la campaggne électorale; ce monsieur envoyait ses colistiers dans les cités ;lui se pavanant sur le bord de mer;nous serions bien lotis avec un tel maire;il n aaucun charisme;seulement des minauderies;pas de courage por affronter le maire;il est la par hasard ;
#8 - Le 24 novembre 2014 à 20h21 par camael
Après le groupe ACDC, une nouvelle histoire drôle de Lemerrer et Beuvelet?
#9 - Le 24 novembre 2014 à 20h27 par camael
Le mensonge et la calomnie sont punis par anticor?
#10 - Le 24 novembre 2014 à 20h32 par Observateur citoyen, Paris
Anticor est une association apolitique qui regroupe des militants de tout les partis républicains.il est inadmissible que les 2 représentants départementaux appartiennent au même parti et soient des élus d'opposition de la même commune.
Anticor à été créé après le choc de l'arrivé du FN au second tour de 2002, ses représentants ne peuvent avoir cherche une alliance avec ce parti.
#11 - Le 24 novembre 2014 à 21h19 par herve, Saint Nazaire
C est incroyable une telle haine à l'égard de l'opposition nazairienne.

ce qui est incroyable et scandaleux c'est que le maire samzin refuse de signer cette charte.

quand on a rien à se reprocher on a pas peur.

bravo à l'équipe desir de ville. continuez ainsi et ignorez toutes ces calomnies
#12 - Le 24 novembre 2014 à 21h32 par herve, Saint Nazaire
Plus ca va, plus je trouve ce site orienté.

je lisais sur ce site un long article rififi à l'ump,
.
chez les radicaux de gauche nazairiens , même problèmes mais aucun article de votre part
et jamais d'articles sur la gauche nazairienne

ça interroge quand même...

******
Oui en effet, à Saint-Nazaire, la gauche politique laisse un grande vide dans sa communication, vous remarquerez que ce n'est pas le cas des syndicats. La particularité de média-web c'est de permettre à tous de s'exprimer, encore faut-il qu'ils le souhaitent...
Nous sommes d'accord, cela interroge, mais pas sur notre ligne éditoriale, nos "colonnes" sont ouvertes à toutes les opinions.
La rédac
#13 - Le 24 novembre 2014 à 22h40 par Mc, Sant Nazer
Sur les tags, les mêmes inscriptions ont été placardées à divers endroits de la ville. La victimisation du FN est donc inexacte, mais la lâche dégradation bien réelle.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter