Saint Nazaire Infos

Congrès PS : Que font les socialistes de Saint-Nazaire ?

La ville de Saint-Nazaire et sa majorité socialiste depuis des générations, a-t-elle aussi été décimée par les divisions ? Le 29 mars prochain, les militants socialistes départageront les candidats au poste de premier secrétaire, avant un congrès de refondation qui se tiendra les 7 et 8 avril. Laurianne Deniaud abandonnerait t-elle Benoît Hamon ? Elle vient d’apporter son soutien au socialiste Olivier Faure. Les autres personnalités PS de Saint-Nazaire sont étrangement silencieuses. Dur dur la refondation.

Le soutien de la première adjointe de Saint-Nazaire

« Après beaucoup de réflexion, j’ai décidé de soutenir la motion proposée par Olivier Faure pour le prochain congrès du PS. 

Je veux que la gauche soit de nouveau au service des aspirations populaires, pour la vie des gens simples, qui n’ont que leur force de travail pour gagner leur vie, pour de meilleures conditions de vie, pour l’écologie, pour l’égalité, pour la justice, pour une démocratie vivante.

Je pense qu’il n’existe pas de possibilité de victoire pour la gauche si elle se fractionne et se divise, si elle s’enferme sur elle-même. Mais elle doit se refonder et cela devra se faire en dépassant les clivages d’une situation où chaque appareil, chaque groupe est persuadé de détenir seul la vérité et cultive sa singularité.

Cela ne peut pas durer, mais construire un autre chemin prendra du temps. Le PS ne pourra participer et faire vivre ce mouvement que s’il retrouve vitalité, idées et énergie et en n’oubliant jamais pour qui il agit. Cela passera par une opposition résolue au macronisme et à des convergences avec toute la gauche. 

Je sais que ces lignes auraient pu mener à différents votes. Si je choisis Olivier Faure, c’est pour donner une chance au PS de vivre et de se réinventer. Je crains que d’autres scénarios que sa victoire ne conduise à une fragmentation plus grande encore. 

Je connais Olivier et je l’apprécie. Durant le dernier mandat, il s’est toujours mis sur le chemin de ceux qui voulaient rendre la gauche irréconciliable avec elle-même. Je sais qu’il peut travailler avec chacun. 

Au-delà de ce congrès, c’est la capacité du parti qui naîtra ces prochains mois à créer une dynamique, à refonder vraiment, à faire vivre le rassemblement à gauche qui sera déterminante pour que nous puissions à nouveau être une voix utile pour les citoyens. »

12/03/2018 | 22 commentaires
Article précédent : « Création du groupe Alternatives écologistes et sociales à la CARENE »
Article suivant : « GENERATION.S Saint-Nazaire, le mouvement de Benoît Hamon répond à David Samzun »

Vos commentaires

#1 - Le 12 mars 2018 à 21h19 par Chloé, Saint-nazaire
Des généralités: "l'égalité, le justice....etc..." Et la SNCF confrontée à la politique libérale du marché, l'hôpital, les EPHAD, l'enseignement, les retraites, la CSG...
Les communes se désengagent en grande majorité de la réforme des 4 jours et demi dont les bienfaits n'étaient pas prouvés (les chiffres donnés par l'A.M.F sont éloquents : plus de 70% des communes abandonnent les 4 jours et demi), l'enseignement privé avait sans doute de bonnes raisons de rester à 4 jours. Mme Deniaud persévère et se tait sur la façon cavalière dont parents et enseignants ont été consultés à Saint-Nazaire.
L'hôpital de Saint-Nazaire est asphyxié par le PPP et l'ARS, silence de Mme Deniaud.
A-t-elle seulement signé la pétition des magistrats et des avocats nazairiens? A voir!
Les citoyens veulent du concret, de l'action, pas des phrases qui n'engagent que ceux ou celles qui les prononcent, encore moins des sourires de circonstance, les poses comme sur la photo. Pas un mot qui concerne les problèmes concrets auxquels sont confrontés tous les jours les citoyens, il faut le faire. Hier c'était la solidarité gouvernementale qui la liait comme sur la ventes des Chantiers STX. Aujourd'hui c'est sans doute la solidarité municipale! De solidarité en solidarité de ce genre, c'est l'absence de solidarité avec les concitoyens! Que penser de la solidarité avec un un maire qui penche régulièrement un peu beaucoup du côté de Macron. Issue du sérail des jeunesses socialistes, Mme Deniaud raisonne toujours à l'intérieur du sérail, elle a penché du côté d'Hamon, puis vu ses résultats électoraux et autres, elle cherche une autre voie mais toujours dans le sérail! Le SERAIL, dis-je!!!
#2 - Le 14 mars 2018 à 08h20 par L'enjomineur, Saint-nazaire
Les autres personnalités PS de Saint-Nazaire sont étrangement silencieuses. Dur dur la refondation ?
Sont encore nombreux les socialistes à Saint-Nazaire ?

Le problème n'est pas la ! Il serait temps que la droite, la vrai droite s'affirme à Saint-Nazaire

Les Beuvelet , William ,Blanchard, Garnier, et tant d'autres se rencontrent autour d'un café.

Une Union des droites en marche à Saint-Nazaire
#3 - Le 14 mars 2018 à 12h24 par Moyon, Saint-nazaire
... On peut être socialiste, càd conserver, adhérer à cet idéal, sans pour autant militer au sein du parti au demeurant déliquescent.

Quant à l'espoir d'union des droites à St.Nazaire, à la lecture des noms que vous citez, je dirais elle encore et heureusement moins d'avenir que la gauche : la mayonnaise se marie mal avec le café !
#4 - Le 15 mars 2018 à 08h49 par Chloé, Saint-nazaire
Samzun votera Faure, tous les deux avaient soutenu Walls lors des élections internes pour la présidentielle.Mais où est donc Walls?
#5 - Le 15 mars 2018 à 12h15 par Moyon, Saint-nazaire
#4
A lire la façon dont vous écrivez "Walls" (mûr en anglais), on serait tenté de penser qu'il fut un "mûr" de soutiens ...
qui s'est écroulé.
#6 - Le 17 mars 2018 à 08h25 par Chloé, Saint-nazaire
Olivier Faure, l'ancien secrétaire des jeunes rocardiens. Encore un peu de CSG? Non merci. Chez ces gens là, voyez-vous, ça n'arrête pas de marier la carpe et le lapin. Il a le soutien de Martine Aubry qui n'a jamais porté Rocard dans son coeur. J'oubliais, il faut "rassembler" quel qu'en soit le prix, les reniements, les petits arrangements, les combines, les partages de gâteau.... C'est pour cela d'ailleurs que leur programme est toujours en termes généraux pour attraper les électeurs.De quoi faire se retourner Jaurès dans sa tombe!
#7 - Le 19 mars 2018 à 10h34 par la hire, MÉan
elle est tout de même bien mimi Laurianne
#8 - Le 19 mars 2018 à 23h10 par reuter, Saint-nazaire
La Hire,
Sous ses airs de "mimi", Deniaud n'est pas très commode et ce sourire sur fond de Brière cache une nature froide et sectaire. Il ne faut pas se tromper : battue aux législatives, on a échappé à la prétentieuse. Elle se voyait un avenir national, elle est tombée en-dessous de tout. Voyez son sourire... jaune maintenant.
#9 - Le 20 mars 2018 à 22h40 par Moyon, Saint-nazaire
#8 çà c'est de l'analyse de haut vol qui apporte beaucoup au débat ...
#10 - Le 21 mars 2018 à 08h58 par Wagner
Et pendant ce temps-là, le centre-ville
continue de mourir.

Le Kiosq placé en liquidation judiciaire
et Undiz qui ferme, aussi.

Vite un autre dragon à 1 million d'euros !
#11 - Le 21 mars 2018 à 09h31 par Moyon, Saint-nazaire
A dire vrai, plus que l'examen subjectif d'une personnalité, c'est plutôt sur celui de l'action de l'élue sur lequel il convient de se pencher: L. Deniaud est en charge de l'urbanisme.

Personnellement je conteste son action.

Si l'on peut comprendre la nécessité de la politique de développement du logement telle qu'elle nous est expliquée, rien à mes yeux ne peux justifier le laisser faire en matière d'esthétique (acceptation de matériaux inappropriés, bas de gamme ...)et du tout densification (empilage des logements sur un même site).
A l'image de l'horreur ce que Samzun, alors adjoint à l'urbanisme, a signé comme permis de construire dans le virage menant à St.Marc, L.Deniaud se fait "rouler ds la farine" par les promoteurs et architectes en n'étant si peu exigeante sur la qualité des projets.
Les responsabilités qui incombe à tout élu doivent aussi s'accompagner d'une forme d'autorité envers les cadres municipaux: est-ce toujours le cas?
Esthétique, bon sens et développement ne sont surtout pas incompatibles entre eux -
Quoiqu'il en soit, je n'ose penser qu'il s'agirait d'un manque d'envergure de sa part: en concédant faire du mauvais esprit je dirais qu'après avec pris une veste législative tout laisse à penser elle aurait revêtu un manteau trop grand pour elle.
#12 - Le 21 mars 2018 à 22h40 par reuter, Saint-nazaire
Moyon,
Je ne prétendais absolument pas faire une quelconque analyse mais uniquement rectifier le point de vue sommaire qui précédait. En revanche, bien sûr et parce que c'est vous, votre "analyse de haut vol" #5 apporte quant à elle énormément au débat...
#13 - Le 23 mars 2018 à 08h09 par Regulus, Saint-nazaire
Olivier Faure, le nouveau mentor des socialistes nazairiens, a dû être exfiltré de la manifestation parisienne par son service d'ordre, à cause des huées des manifestations. A Saint-Nazaire le PS a été plus prudent !
#14 - Le 24 mars 2018 à 10h54 par Andréa
elle est venue sur saint-nazaire juste pour la députation, d'ailleurs elle se fait payer plus que le maire lui-même ? elle clamait haut et fort qu'elle soutenait Hamon et maintenant elle soutient Faure, un de ses amis,
visiblement, elle ne va que vers ses intérêts ? et quiconque pourra l'élever ?
Pauvre saint-nazaire
#15 - Le 24 mars 2018 à 20h46 par Chloé, Saint-nazaire
Sans commentaires. Et ça se veut crédible!Accablant!

Déclaration le 9 mai 2017 :
DIRECT. Au PS, "nous voulons la réussite de Macron. Nous souhaitons participer à cette majorité" dit @faureolivier
#16 - Le 25 mars 2018 à 10h43 par Wagner
#11

Sur quoi vous vous basez pour dire qu'elle se fait rouler par les promoteurs ? Parce que c'est une femme ? Parce qu'elle est jeune ?

Ce pacte "tout construction" que les Nazairiens subissent ne peut-être sciemment sa politique ?

La volonté de densifier c'est la nouvelle lubie prétendument écologique, l'objectif étant bien évidemment de rendre impossible la moindre circulation en bagnole dans cette ville (on le voit avec les restrictions de stationnement, les ilots en béton qui poussent partout sur les routes) afin d'obliger les gens à prendre Hélyce, voire le vélo.

La piètre qualité du bâtit, le peu de considération pour l'esthétique, c'est qu'un dommage collatéral assumé par la mairie qui, par ailleurs, part(aità à la chasse au contribuable. L'objectif des 80000 habitants c'était aussi la seule idée afin de collecter le plus de TH possible afin d'éponger les dettes considérables de la ville et aussi d'optimiser les équipements publiques onéreux et les magasins en déperdition un peu partout.

Ça va pas plus loin.
#17 - Le 26 mars 2018 à 15h37 par Moyon, Saint-nazaire
# 16
- Je me base sur que je vois: à savoir des réalisations peu soucieuses d'esthétiques laissant penser que ses signatures de permis de construire leur sont accordées les yeux fermés.
- Si la municipalité ne se cache pas de la nécessité de densifier l'habitat urbain cet objectif ne doit pas se faire au détriment de l'esthétique.
- Freiner l'usage des véhicules particuliers en ville et favoriser le transport collectif sont des objectifs très louables, çà n'est pas un hasard si d'autres villes s'y emploi aussi ...L'implantation d'ilots sue les chaussées est censée faire ralentir ceux qui s'assoient sur la réglementation de vitesse en ville.
- Je me réjouis de pouvoir bénéficier de nombreux équipements publics qui coûtent effectivement cher, c'est un choix de gauche responsable.
- Cessez de mettre sur le dos des municipalités le déclin du commerce en centre ville.St.Nazaire comme d'autres villes de taille moyennes y est confrontée.
Il n'y a que vous pour refuser les explications telles qu'impact d'internet, puissance des grandes surfaces dévoreuses de surfaces ...manque d'implication de certains professionnels locaux.
#18 - Le 26 mars 2018 à 18h16 par Chloé, Saint-nazaire
Aux dernières nouvelles la direction de la Fédération des jeunesses socialistes rejoint Générations S , donc quitte le PS mais dans ses statuts elle est obligatoirement membre du PS. A Saint-Nazaire une poignée de jeunes tenaient le 22 mars à la manifestation une banderole Générations S. Donc la poignée de J.S. de Saint-Nazaire a décidé d'aller avec Benoit Hamon qui a particulièrement maltraité l'Education Nationale!
#19 - Le 27 mars 2018 à 09h46 par Pierre Lapin
#17

- sur la question de l'esthétisme, je vous rejoins à 100%. Ce n'est pas à Saint-Nazaire qu'on peut apprécier la qualité architecturale des bâtiments même neufs... J'ai souvenir dans d'autres villes de programmes neufs (même dans le social) qui n'étaient pas cubiques... Donc, c'est possible... quant à la rénovation de l'ancien, là aussi, y a à redire...

- sur la question de la densification, je vous rejoins entièrement également... sou réserve toutefois que toutes les populations puissent trouver à se loger en ville... ce qui est loin d'être le cas... si vous avez deux salaires...dans le ménage...c'est impossible, vous vous faîtes jeter comme un malpropre.... Enfin, densifier en supprimant tous les espaces verts, en coupant les arbres, c'est débile et ça fait fuir tout le monde...

- concernant la situation du commerce en centre ville, rien ne s'arrangera tant qu'il n'y aura pas une réelle volonté de s'attaquer aux zones commerciales dont le développement tentaculaire extermine littéralement toute vie au centre des ville et des villages... avec ou sans dragon

Qui, si ce n'est les gens qu'on appelle "élus", les responsables de ce massacre ? Oui, ce sont bien les gens qu'on appelle "élus" les responsables de cette situation apocalyptique ! Sous couvert d'emplois, ils dénaturent nos entrées de ville et dévitalisent nos centre-villes.

A l'heure où l'on parle de revenir aux fondamentaux, à savoir des productions locales pour une consommation locale, ces chers "élus" font tout l'inverse. Ces personnes sont ancrées dans les années 70..., il est urgent de passer à une démocratie directe pour ne pas avoir à mettre notre destins et celui de nos enfants dans les mains d'irresponsables de la sorte.
#20 - Le 28 mars 2018 à 09h48 par Wagner
#17

Ça ne vous aura pas échappé que durant le dernier quinquennat socialiste, on a assisté a une libéralisation du code de l'urbanisme pour "simplifier" et "accélérer" les procédures pour que le bétonnage se fasse à tout prix, au détriment du reste.

Il n'y a donc rien qui se fait dans le dos de Deniaud, du PS et des autres.

D'ailleurs l'urbanisme à la mairie de Saint-Nazaire valide absolument TOUT et n'importe quoi, pourvu que ça fasse de la construction et du PIB. Le chiffre au détriment de l'esthétique, de la qualité du bâtit c'est un parti pris de la municipalité depuis un bon moment, comme de dézinguer tout ce qui est vert pour le remplacer par des pots de fleurs à deux balles.

Quand au déclin des commerces, il n'est pas question de tout mettre sur le dos de la municipalité mais de rappeler leur grande responsabilité dans l'affaire, quand ils pondent leur ruban bleu inutile qui n'a fait que déplacer l'activité commerciale vers une autre artère, quand ils font passer Helyce au prix de longs travaux pour un résultat très mitigé que les chiffres d'usagers croissant que ne seront duper les gens, ainsi que les longues années à refuser d'aider a la rénovation des immeubles du centre-ville, préférant justement construire du neuf en périphérie.

Non, la municipalité a clairement de grandes responsabilités dans l'état actuel du centre-ville et sa propension à faire diversion avec des animations, coûteuses, traduit clairement son incapacité à déjà se remettre en cause et à trouver une solution.
#21 - Le 29 mars 2018 à 22h24 par Moyon, Saint-nazaire
# 19
Démocratie directe !!!

Vous faites preuve ici d'une très grande immaturité politique: solution grotesque.
Ne confondez-pas bordel et démocratie.
Citez-nous des exemples de réussite !
#22 - Le 03 avril 2018 à 09h59 par Pierre Lapin
#21
Oui, je persiste et signe.La démocratie directe est la solution à nos problèmes.

J'ai même envie de dire la démocratie tout simplement est la solution tellement la notion même de démocratie représentative est un oxymore.

L'abbé Sieyès, un des pères de notre système politique actuel l'avait dit en son temps, sans se cacher (ce qui est très important), un système représentatif (qu'il défendait) n'est pas une démocratie (discours du 7 septembre 1789).

Ce n'est ni grotesque ni le bordel ni même immature.

Pour un exemple de réussite, je vous citerai simplement le référendum de 2005 sur la constitution de l'UE... Je vous laisse méditer cet exemple limpide...

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter