Saint Nazaire Infos

Comment voyez-vous la médiathèque dans 20 ans ?

Mercredi et jeudi, une nouvelle actualité de Destination 2030 a lieu à la médiathèque de Saint-Nazaire. Chacun peut y imaginer sa bibliothèque.

Pendant deux jours, ID lire, une activité dans le cadre de Destination 2030 prend racine à la médiathèque de Saint-Nazaire. Son but : faire que petits et grands livrent leur vision du lieu dans 20 ans. Des pictogrammes magnétiques jaunes, tout beaux, tout neufs, classifient les activités en cinq catégories :
- L’ambiance, c’est-à-dire l’attitude à avoir dans la médiathèque.
- Les activités, comme la lecture ou les contes. « Ce sont des choses qui peuvent déjà être en place », explique Stéphane Juguet, anthropologue.
- Les supports, l’arrivée du numérique qui va fortement changer les outils et le rapport au savoir.
- Les publics fréquentant la médiathèque.
- Le reste, les pictogrammes n’entrant pas dans les précédentes catégories mais ayant un lien avec la médiathèque.
Les gens qui acceptent de se plier à l’expérience sélectionnent dans un premier temps une dizaine de plaques métalliques et en font une histoire. « Ça permet à chacun de créer sont propre monde, sa vision de la médiathèque dans 20 ans. On leur demande de se projeter dans l’histoire. Cet exercice stimule leur imagination », ajoute Stéphane Juguet. Les « cobayes » et leurs productions sont pris en photos, enregistrés et filmés. Les productions seront mises en ligne sur le site de destination 2030 ou sous forme de scénographie dans le cadre d’une exposition.
Il s’agit d’une première. Les pictogrammes ont été créés spécialement pour l’occasion. Ils seront tout de même réutilisés (en changeant tout de même les vignettes) dans une opération pour imaginer l’avenir du centre bourg de Saint-Malo-de-Guersac.


les 9 et 10 mai de 16 à 19 h médiathèque de Saint-Nazaire.

 

09/05/2012 | 5 commentaires
Article précédent : « Gros plan sur les arbres remarquables nazairiens »
Article suivant : « Théâtre : Une clé de 21 millions d’euros »

Vos commentaires

#1 - Le 10 mai 2012 à 12h13 par zack moullec, St-nazaire
Avant de penser à 2030, il serait bon déjà que l'on redonne son nom à cette médiathèque!

La municipalité actuelle a tendance à effacer Etienne CAUX de sa mémoire.

On rase la maison du peuple, dernier symbole de la reconstruction qui tenait tant au coeur de notre ancien maire, et on profite des travaux de la médiathèque pour ne pas remettre son nom en façade.

La médiathèque DOIT retrouver le nom d'Etienne CAUX sur sa façade, c'est une question de respect!
#2 - Le 11 mai 2012 à 07h38 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
zack moullec,

c'est bien ce que vous dites
qu'est ce qu'il a fait de bien ce monsieur Etienne CAUX pour la ville ? en dehors qu'il était maire
#3 - Le 11 mai 2012 à 20h57 par christian flavian, St-nazaire
Il n'est pas question de ce qu'il a fait ou pas, il est question qu'un conseil municipal a décidé il y a 10-15 ans d'appeler la médiathèque du nom de son ancien maire (qui a aussi fait des choses pour la ville mais vous étiez probablement trop jeune, la dernière étant la maison du peuple, ce n'est pas rien), que ce nom doit simplement retrouver sa place sur la facade... et pas juste sur un panneau vite fait de 60 cm à coté de l'escalier.

Ca s'appelle juste LE RESPECT.
#4 - Le 12 mai 2012 à 14h22 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
christian flavian,

c'est sur que s'il a fait la maison du peuple, c'est surement grand homme. d'ailleurs, où se trouve sa tombe qu'on aille y faire un pélerinage ? j'ai eu un prix auprès des fleuristes de la ville et j'aimerais bien savoir ou décharger les 3 camions de muguets (qui n'ont pu être vendus le 1er mai) pour fleurir sa tombe.

plus sérieusement, LE RESPECT passe aussi par la conservation de sa mémoire en faisant part de son oeuvre. Saint Nazaire n'est pas le centre du monde et tout le monde n'y a pas vecu toute sa vie. Il y a aussi des gens qui ont repoussé les frontières pour avoir une meilleure ouverture d'esprit (certains devraient en prendre de la graine) et qui ont soif de connaissance en voulant découvrir de qui il s'agit, ce monsieur Etienne CAUX. si grand soit il, il n'est pas sur wikipedia ou sur internet. donc difficile d'en savoir plus pour les incultes qui ont osé quitter Saint Nazaire.
maintenant, je me doute qu'il se levait le matin, faisait pipi et surement caca, qu'il lui arrivait même de manger des crepes tout en rigolant bien avec des potes.

Ca s'appelle juste LE DEVOIR DE MEMOIRE
#5 - Le 27 mai 2012 à 09h54 par Tegwen, Sant - Nazer
Etienne Caux était très attaché à l'identité bretonne de Saint-Nazaire. Il faisait flotter fièrement le Gwenn ha Du sur la mairie - son successeur JB s'est empressé de l'enlever. La négation de l'identité bretonne étant devenue l’obsession de JB il n'est pas étonnant de vouloir faire oublier ce grand maire né à Trignac.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter