Saint Nazaire Infos

Colomiers bat Saint-Nazaire 29 à 7 (14 – 0)

Le SNR endeuillé craignait ce déplacement. Les joueurs courageux de Fabrice Gaudet s'ils ont été battus par les locaux ont fait honneur à leur maillot et à Marcel Mollé, leur secrétaire général disparu. Le SNR se retrouve 7e avec 16 pts.

Au coup d’envoi, lors de la minute de silence, tous les Nazairiens avaient une pensée pour celui qui les avait quittés brutalement.
La disparition de Marcel Mollé trois jours avant la rencontre avait un peu plombé les têtes de tous les joueurs et du staff.
Leur secrétaire général qui faisait tous les déplacements n’était hélas pas là pour la première fois depuis bien longtemps.
Mais la vie continue, et face au leader invaincu du Championnat, les portuaires ont malgré tout joué crânement leur chance.
Dès  la 9e minute, ils encaissèrent un essai évitable.
À la mi-temps, l'indiscipline leur coûta cher car avec trois pénalités supplémentaires, on se doutait qu’à 14 à 0, le Sporting aurait du mal à revenir au score.
Après le repos, les banlieusards toulousains ajoutaient une nouvelle pénalité, mais les hommes de Fabrice Gaudet ne baissaient pas les bras et inscrivaient un essai à la 53e minute par Hugo Valentini à la suite d’une percée du toujours imprévisible Lambert Kuruvoli, entré peu après  la pause.
Corentin Haentjens, à créditer d’une bonne partie à l’ouverture, passait la transformation.
L’espoir  revenait à 17 à 7, avec la possibilité d’accrocher le bonus défensif.
Mais un manque de maîtrise provoquait un carton jaune, pour Parriel et un rouge pour Kanoukounou, et Colomiers s’imposait finalement après deux essais supplémentaires, dont le dernier de pénalité dans les arrêts de jeu.
Malgré la  défaite, les Nazairiens on fait honneur à leur maillot et à Marcel Mollé.

SNR - M.Bidau - J.Bidau, Omondi, Krancz, Penaud - Haentjens (o), Fornier (m) cap - Le Luron, Valentini, Veuillet - Kanoukounou, Mauahiti - Ney, Kerdrain, Ségur -
Puis Drogon, Parriel, Havlicek, Fichot, Mary, Robin, Guilloux, Kuruvoli

11/12/2011 | 2 commentaires
Article précédent : « Rugby : le Sporting reçoit Hagetmau »
Article suivant : « Saint-Nazaire l’emporte sur Langon dans la tempête 19 à 12 »

Vos commentaires

#1 - Le 12 mai 2013 à 19h40 par ALLAIN, Nantes
j'ai connu un Marcel Mollé athlète, dans les année 60, et nous en parlions ce matin avec quelques amis de cette époque, Yvon Leroux (champion de France 400 m juniors), Pierre Breuil (champion de France de cross junior), et moi-même, sprinter, (vice champion de France universitaire, finaliste championnat de France 4x100 m).s'agit-il du même ? j'ai pratiqué ensuite le rugby pendant 14 ans et ai une pensée pour cet homme qui volait sur la piste, nous en parlions ce matin ! tels sont mes souvenirs !pensées d'autant plus émotionnelles que je suis un des fondateurs de notre club des anciens (rugby) qui nous retrouvons toujours régulièrement, 40 ans après, comme avec quelques athlètes également.
Ces deux sports sont extraordinaires, au sens premier du terme, par les valeurs de solidarité, d'effort, et de facilitateurs de lien social qu'ils exercent sur ceux qui les pratiquent. vive le rugby, vive l'athlétisme;
amitiés à tous.
Jean ALLAIN (aussi président du cercle Condorcet de Nantes). 06 72 89 55 84.
#2 - Le 16 mai 2013 à 19h52 par Nazairien, Saint-nazaire
Si vous pensez à Marcel Mollé, coureur de demi-fond entrainé par Alex Guyodo,(qui puisait dans le vivier du lycée A. Briand) vous avez tout bon.

Celui que l'on évoque courrait au SNOS avec les Alain Moriceau, Jacques Gravouille, Robert Denais, Torrent et même Joël Batteux l'actuel Maire de St. Nazaire (110m haies)et aussi Michel Moulère...

Marcel est passé tartivement au rugby parce que son fils Sédrick pratiquait au SNR.l'ancien prof d'anglais qu'il fut y excella dans les fonctions de secrétaire, en particulier parce que l'équipe nazairienne s'est internationalisée au fil des années.
M. Mollé fut aussi un excellent musicien jouant du trombonne à coulisse dans l'harmonie de St. Nazaire !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter