Saint Nazaire Infos

Cité sanitaire : Les syndicats interpellent le directeur sur l'EHPAD du Ponant

Les syndicats CGT–CFDT–FO ont fait une déclaration commune au sujet de l'EHPAD du Ponant qui ne dispose pas selon eux des moyens de prendre correctement en charge ses résidents.

Déclaration CGT –CFDT –FO au conseil de surveillance du 19 juin 2015

"Avec le soutien des familles des résidents, les représentants des personnels, les personnels des EHPAD du Ponant, du Parc (4 unités), les USLD  (Unité Soins Longue Durée) de Cassiopée  manifestent aujourd’hui au Conseil de surveillance pour vous alerter sur les conditions de travail dégradées au sein de ces services. Celles-ci étaient déjà déplorables avant le déménagement des unités de ville vers le Ponant et se sont aggravées de façon alarmante du fait du nombre insuffisant en personnel.

En théorie, les personnels de ces EHPAD se doivent d’être bienveillants et bientraitants envers les résidents, afin d’avoir une vraie prise en charge de qualité et du fait de la confiance des familles vis-à-vis de la prise en charge par l’institution. Mais ces familles déçues, que vous avez rencontrées Monsieur le Directeur, s’aperçoivent que leurs proches sont parfois en insécurité dans l’institution et que leur prise en charge se détériore du fait de l’indisponibilité des agents.

L’absentéisme qui  flambe dans ces services est un signe fort de mal-être au travail !
Le Rapport sur l’absentéisme nous indique que les personnels des EHPAD et USLD représentent les 2/3  des arrêts de ce pôle. Le fait d’augmenter la charge de travail de 25% peut-il permettre de meilleures conditions de travail, sans aggraver la fatigabilité des agents ?...
Vous, Monsieur le Directeur, êtes tenu de préserver la santé physique et psychique des agents et de mettre les moyens nécessaires à leur sécurité. (Article 41-21 du code du travail)

Par ailleurs, le rapport financier 2014 montre un exercice excédentaire dans les EHPAD   de 58186 euros et  de 274894  euros dans les USLD, dans la part « soins »  (page 17 du rapport financier 2014), c’est-à-dire plus de 300 000 euros d’excédent. Les 15 postes supprimés au nom du déficit auraient pu être évités. «  Faire des économies sur le dos et la santé des personnels en détériorant les prises en charge des résidents …. ». Quel est l’objectif ?

Les agents des EHPAD du Ponant, du  Parc, et des USLD de Cassiopée demandent de façon urgente une amélioration de leurs conditions de travail en respectant ces différents points :

Avoir un effectif de 2 agents AS/ASH matin et soir, tous les jours de la semaine, avec la suppression des coupures
Avoir 1 IDE matin et soir dans chaque EHPAD, tous les jours de la semaine
Assurer les remplacements des absences 1 pour 1
Obtenir l’aide d’agents CAE (Contrat Aide à l’Emploi) matin et soir dans les fonctions hôtelières et dans chaque unité.
Pouvoir solliciter un agent de logistique au Ponant, pour les approvisionnements en matériel des unités.
Respecter la vie privée des agents, et ne plus avoir des appels incessants pour combler les absences ou pallier aux erreurs de planning….. ainsi que respecter la législation du travail sur le nombre de repos et de dimanches travaillés…
Reprendre un dialogue constructif, serein, de confiance avec l’encadrement de proximité


Les familles demandent aussi des aménagements  sur le Ponant :

Un digicode pour pouvoir sortir de l’unité sans déranger les soignants.
Des allées « roulantes » dans le patio pour les fauteuils roulants.
La reprise des soins de confort (bain thérapeutique et soins esthétiques….)
La mise en place de réelles animations…..

Vos annonces lors de la réunion de négociation, avec un  effectif constant ; c’est-à-dire :
- une répartition différente des tâches des CAE, afin de les positionner  1 dans chaque unité tous les matins de semaine, et  3 sur le Ponant le WE en poste d’après-midi,
- une réflexion  sur la dispensation des médicaments
- l’obtention d’une possibilité de renfort sur l’animation et l’accompagnement d’un « service civique » ne sont pas du tout en adéquation avec les demandes des agents et des familles, et ne peuvent pas améliorer de façon conséquente les conditions de travail et de prise en charge des résidents….


Monsieur le Directeur, nous attendons des réponses :
- sur les moyens financiers existants qui pourraient financer les postes nécessaires pour permettre de meilleures conditions de travail,
- sur votre responsabilité quant à la santé des agents en tant que chef d’établissement
- sur votre responsabilité sur les absences de bienveillance auprès des résidents confiés à vos soins par les familles ? "
 

22/06/2015 | 0 commentaire
Article précédent : « Cité sanitaire : FO dénonce ses camarades CGT et CFDT »
Article suivant : « Cité sanitaire : difficultés à l'EHPAD du Ponant »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter