Saint Nazaire Infos

Cité sanitaire, les malfaçons s’accumulent

Selon la CGT, la cité sanitaire rencontre de très sérieuses difficultés de mise en route à cause d’innombrables problèmes liés au bâtiment.

Si vous arrivez à l’hôpital, et que vous êtes une personne âgée, vous devez faire près de 100 m pour accéder aux ascenseurs et une fois à l’étage autant dans l’autre sens pour accéder à l’accueil du service. De nombreux soucis de malfaçons existent entre les robinets pas raccordés dans le mur, et les nombreuses fuites d’eau de la climatisation (en radiologie une bassine au milieu de la pièce).  La CGT pose la question a-t-on eu affaire à un constructeur ou à un bricoleur ? « On nous a demandé de ne pas utiliser l’eau pendant trois jours car elle avait une couleur suspecte. »  Dans de nombreux cas les sonnettes ne marchent pas, « on a le sentiment que la marche à blanc a servi à vérifier les gros trucs mais pas les détails», précise le syndicat. On remarquera également la difficulté à joindre les services par téléphone et l’informatique  qui pose problème.

Remarquée également la résine dans les couloirs, posée sur une surface non nettoyée préalablement. Résultat ça cloque ou et ça ne tient pas. Cela explique en partie l’arrêt des tortues en charges des transports automatisés de médicaments ou de nourriture.

En radiologie, il y a un manque évident de concertation avec les équipes soignantes. Deux salles de radio actuellement  au lieu des cinq prévues « on est obligé de sous traiter les radios à l’extérieur, on est au bord de l’explosion. »

Le syndicat reproche à la direction d’avoir voulu déménager pendant l’été alors que le travail du constructeur n’était pas terminé. Pour la CGT « on devrait arrêter de payer le loyer tant que tout n’est pas en ordre et validé». Elle reproche à la direction son manque de concertation avec le personnel et les usagers et son manque d’anticipation.

Côté clinique, on insiste sur le côté éprouvant pour le personnel d’assurer les soins, de faire et défaire les cartons du déménagement avec seulement le renforcement en personnel sur une seule journée. Ils ont demandé une indemnité exceptionnelle de mobilité pour compenser ce surcroit de travail que la direction a refusé.

«On n’est pas là pour casser l’outil de travail s’empresse de dire le syndicat mais Eiffage doit réparer et il vaudrait mieux que l’État rachète le bail.»

La direction de l'hôpital, jointe par téléphone n'a pas souhaité s'exprimer.


Le syndicat CGT prévoit une assemblée générale du personnel le 20 septembre à  14 h 30.
 

Bernard Sculo, Catherine Aoustin, Céline Renard, Christelle Conan
Bernard Sculo, Catherine Aoustin, Céline Renard, Christelle Conan
la résine dans les couloirs
la résine dans les couloirs
Auteur : JBR | 12/09/2012 | 19 commentaires
Article précédent : « Des communications pour le conseil municipal »
Article suivant : « Dix nouveaux centenaires à Saint-Nazaire »

Vos commentaires

#1 - Le 12 septembre 2012 à 15h10 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
ceci confirme les rumeurs, les commentaires et les craintes depuis plusieurs mois sur ce sujet

un exemple de plus à rajouter à la longue liste de projets, de batiments et infrastructures construits en dépit du bon sens
un exemple de plus qui montre le manque de sérieux, de professionnalisme et de conscience professionnelle des soit-disant bureaux d'études et entreprises du bâtiment
un exemple de plus qui montre qu'il n'y a pas de fumée sans feu. depuis plusieurs mois on voit des commentaires circuler à ce sujet et pas une réaction des dirigeants, des élus

c'est pourtant pas faute de taper sur les syndicats mais j'avoue qu'il faut qu'ils soit la pour remuer la merde que tout le monde sent depuis des mois alors que les élus et les dirigeants tournent le dos pour ne pas voir les problèmes. et ces pauvres malades et pauvres personnels obligés de faire avec la merde des autres laissés en plein milieu de la place.

bien sur que c'est la solution de ne rien payer tant que l'outil n'est pas opérationnel.
mais après ca va etre quoi ? comme le nouvel hopital de créteil ? obligés de passer par le constructeur pour payer 10 000 € le changement d'un malheureuse porte ?

messieurs les constructeurs, les bureaux d'étude, chargés de réception des travaux, de la direction de l'hopital, les élus locaux, vous êtes digne d'un tas de merde laissé en plein milieu d'une place. semez, semez, et vous récolterez tot ou tard ; et personne sera la pour vous ramasser.

merci en tout cas à la CGT de remuer ainsi la merde
#2 - Le 13 septembre 2012 à 08h45 par GUILLARD France, Saint-nazaire Ouest
Si ça n'est pas clair, s'ils ne comprennent pas, c'est qu'ils ont les "portuguaises ensablées" et aveugles !!

Trop c'est trop! il va bien falloir que cela cesse un jour proche j'espère.

Trop d'erreurs pour une construction qui doit recevoir des patients et du personnel en nombre.

Dénoncer n'est pas toujours un acte malfaisant, mais permet de remettre les pendules à l'heure et éviter que cela perdure.

Bon courage au personnel et aux syndicats.
#3 - Le 13 septembre 2012 à 09h57 par Louise
C'est le grand bazar, les blocs opératoires sont fermés cette semaine pour défaut dans la sécurité.

Le personnel est au bout du rouleau.

Bref avec Eiffage, c'est le bordel, pas trop étonnant non ?

http://www.ladepeche.fr/article/2011/11/07/1209918-affaire-dsk-carlton-coup-de-balai-chez-eiffage.html
#4 - Le 13 septembre 2012 à 10h53 par Requin Rouge, 44250 Saint BrÉvin Les Pins
Messieurs les Décideurs veuillez communiquer la somme d'€ distribuée aux bureaux d'études pour ce fiasco!!!!!!!!!!!!
#5 - Le 13 septembre 2012 à 13h11 par ft, Saint-nazaire
Mais qui dirige les travaux a la cité sanitaire a la mairie,ars?

Il est inadmissible qu'avant l'ouverture aucune personne a fait la reception des travaux!!!!!
Avant de faire une inauguration des elus ,il faudrait un outil de travail qui fonctionne.

oui de la faute de eiffage ,mais aussi la faute aux élus qui sont en charge de ce dossier de suivi des travaux
#6 - Le 13 septembre 2012 à 21h43 par Valérie
Je confirme les dysfonctionnements multiples, qui déstabilisent les soignants,les médecins,les cadres,impuissants, et épuisés.
Cela engendre aussi des tensions au sein des équipes.
Les arrêts de travail vont tomber si ça continue...C'est déjà le cas chez les brancardiers!!!
Au secours!!
#7 - Le 13 septembre 2012 à 22h53 par Mat
Le gros problème des collectivités c'est qu'elles sont beaucoup trop indulgentes et permissives avec ce genre de voyous, et croyez moi dans ce type de projet les mal-façons sont monnaie courante...

Il faudrait donc appliquer de lourdes sanctions et demander des indemnités à Eiffage pour non conformité. On ne peut tout de même pas demander à son locataire de payer un loyer de 20 millions d'euros par an dès lors qu'on est même pas capable de fournir un plateau technique de qualité.
Car c'est justement en appliquant pas de sanctions adéquates et dissuasives que ce genre d'entreprise se croient au dessus des lois. Et pourtant, si un incident se produit au sein de la Cité Sanitaire le coupable sera vite démasqué...
#8 - Le 14 septembre 2012 à 08h54 par GUILLARD France, Saint-nazaire Ouest
Une patiente aurait eu le col du fémur brisé !

Le wc sur lequel elle se trouvait n'était pas FIXE AU SOL !!!!

Qui a donné le feu vert pour ouvrir ce bâtiment hospitalier sans avoir fait les contrôles utiles et nécessaires ??

J'ai peur hélas que nous ayons d'autres surprise encore plus graves !!!

Aucun respect des patients! des familles ! du personnel laborieux !!!

La HAUTE AUTORITE DE SANTE FAIT QUOI ????
#9 - Le 14 septembre 2012 à 10h58 par mb, Saint-nazaire
Guillard france,


je suis tout a fait d'accord avec vous que fais ARS et Le maire président de l'hopital!!!
#10 - Le 15 septembre 2012 à 09h22 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
au delà des problèmes d'étude, de construction et de mal-façon, je trouve très inquiétant le silence des élus et des administrateurs (excepté un étrange communiqué de presse)

y a t il quelqu'un aux commandes du bateau Saint Nazaire ?
#11 - Le 15 septembre 2012 à 14h53 par Jean-Louis Garnier
Réfractaire ...

Critiquer l’action de exécutif nazairien PS est mon plaisir quotidien ...lorsque cela est fondé.
Dans le cas de l’hôpital, celui-ci et ses services ne sont pas impliqués donc pas responsables.
Par contre la technostructure de l'hopital ou de l'ARS sont dans le coup!
#12 - Le 16 septembre 2012 à 07h59 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
Jean-Louis Garnier,

sauf erreur de ma part, l'hopital de Saint Nazaire est public non ?
si tel est le cas, les pouvoirs publics devraient se sentir un peu plus concernés
surtout à Saint Nazaire où la propriété des uns est facilement accaparée par les autres, en particulier avec l'état d'esprit qui y règne

privé ou public, l'hopital doit tout de meme faire l'object d'attentions de la part des pouvoirs publics car il s'agit la du faiseur de soins sur le secteur

on les voit bien monter au créneau pour les chantiers navals (pourtant privés en partie). d'ailleurs la aussi, depuis que la gauche est au pouvoir on ne les entend plus vraiment
#13 - Le 16 septembre 2012 à 20h09 par mb, Saint-nazaire
refractaire,

tout a fait d'accord avec vous.
Qui est président de l'hopital de st nazaire?Qui a fait l'inauguration de la cité sanitaire?Qui a decidé du non?
Mr garnier depuis 4 ans vous etes dans l'opposition mais toujours gentil avec le ps!! meme lors des conseils!!!!!
#14 - Le 16 septembre 2012 à 22h17 par Jean-Louis Garnier
MB,

Le maire est président du conseil de surveillance : aucun pouvoir exécutif.

On est en France pas en URSS ; il n'y a pas un seul pouvoir public mais des pouvoirs avec, et c'est heureux, des compétences distinctes.
Quant au conseil municipal vous ne devez pas y être souvent car sinon vous auriez remarqué qu'avant la récente refonte du groupe de droite, je me suis souvent trouvé seul à parler et voter contre les propositions socialos, de la clownerie de gaza au défenseur des droits en passant par l'avis sur le PLU de Pornichet mes prises de positions n'ont pas manqué
#15 - Le 17 septembre 2012 à 04h32 par conscience
Je pense que le problème n'est pas Eiffage (ou une petite partie)car les travaux se font et il y à toujours des malfaçons sa ne date pas d'hier, le problème c'est qu'il y à une réception des travaux et là grosse erreur car la marche à blanc à été surtout pour des gros travaux pas très cohérent en final la marche à blanc continu mais avec un hôpital plein donc pour moi c'est pas Eiffage qui devrait payer la négligence de l'Etat tous sa pour une question de calendrier et argent l'entreprise (Eiffage)à sa part bien évidement (et surtout les moyen) mais comment intervenir avec des patient dans toutes les chambres dans tout les étages pourquoi précipiter un transfert dans un hôpital pas fini? et pourquoi avoir continué les transfert en sachant qu'il y à un véritable problème et malaise des patients et des services hospitaliers? Pour moi si une mauvaise ambiance s'installe ceci jouera également sur la prestation des soin se qui est normal et humain donc désoler pour la cité sanitaire et leurs services mais quoi qu'il arrive dans la mesure du possible mes enfant ma femme et moi même nous irons à Nantes (où il y a eu aussi des contre façon mais corriger à la marche à blanc)le temps que tout soit correctement mis en place (environ un an)faites de même !!!
#16 - Le 17 septembre 2012 à 07h24 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
pas en URSS ?
bien moi je suis persuadé que Saint Nazaire reste à une période soviétique voir même du front populaire (1936 pour ceux qui sont fachés avec l'histoire)
quand on voit la mentalité et l'esprit revendicatif, on ne peut que s'en convaincre
et comme les élus par les nazairiens et le reflet d'une pensée collective, il est logique d'y retrouver cet état d'esprit

quoi qu'il en soit, ce n'est pas une question de pouvoir exécutif ou je ne sais quoi.
c'est une question de santé publique.
que va t il se passer ? les élus vont s'écraser jusqu'au jour où il y aura un mort lié aux malfacons ? et la ils diront "ohhh si on avait su".

non non. nos élus se taisent car il ne faut pas faire de vague et que l'hiver approche, il faut donc tenir coute que coute son siege au chaud.

M. Garnier et sauf le respect que j'ai envers vous, arretez de vous retrancher derrière un tissu de conneries. Vous voulez gagner des voix ? c'est l'occasion justement de l'ouvrir en dénonçant et en rassemblant des nazairiens qui en ont marre de toutes ces conneries
#17 - Le 18 septembre 2012 à 10h56 par .nelson
A Réfractaire.
Comme vous invite JL Garnier, allez donc suivre le conseil municipal qu' au lieu de bavasser à tort et à travers. Quand à 1936, vous devriez vous réjouir des avancées sociales dès cette époque, ainsi des avancées du CNR, contrairement aux cinq dernières années du vibrion !
#18 - Le 19 septembre 2012 à 08h21 par REFRACTAIRE a encore frappé !!!
puisque monsieur .nelson est si bien introduit dans les méandres municipaux,
puisque monsieur .nelson emploie un langage que lui seul comprend,
puisque monsieur .nelson a envie de s'exprimer et de développer les sujets,

peut être pourrait-il nous faire un compte rendu de ce qui s'y dit ? je parle des malfacons de la cité sanitaire et des actions menées pour sortir de cette impasse (le reste étant de la masturbation de girafe, bien sur)
#19 - Le 15 mai 2015 à 17h32 par blouet thierry, St Nazaire
j'ai remarqué quand la pluie tombait
elle stagnait pendant trois quatre
jours au 3étage bravo pour les infiltrations portes qui ne se ferme plus et bien autres chose

s qui va payer,

blouet

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter