Saint Nazaire Infos

Cité Sanitaire : L’inter syndicale s’oppose à la fermeture des urgences pédiatriques à partir de 22 heures

Dans une lettre ouverte adressée au Directeur du Centre Hospitalier de Saint-Nazaire le personnel de pédiatrie lance une alerte sur la situation "inacceptable que la direction, par choix économique, impose aux soignants et par voie de conséquence aux enfants."

« Le personnel des Urgences Pédiatriques souhaite par ce courrier vous informer qu’il n’accepte pas la fermeture des Urgences Pédiatriques la nuit à partir du 9 mai 2017.

En effet, l’ouverture des Urgences Pédiatriques en H24 a été effective du 16 décembre 2016 au 9 mai 2017. Elle a permis un accueil optimal de l’enfant et de sa famille.

La fermeture du service à partir de 23 heures va à l’encontre des missions de service public rendues à la population du bassin nazairien.

Aujourd’hui vous effectuez un retour à une situation inacceptable pour l’accueil des enfants, leurs parents, et le travail des soignants du service.

Vous leur imposez trois sites d’accueil différents, le parcours patient n’est pas respecté.

Vous imposez l’accueil des enfants relevant de problèmes traumatologiques à 21 heures dans le service des Urgences adultes, dans des locaux inadaptés qui peuvent confronter les enfants à des situations difficiles (violences, situations choquantes) avec une attente prolongée.

Dans le même temps à 22 heures, vous imposez un accueil des enfants relevant de problèmes médicaux dans le service d’hospitalisation de Pédiatrie (locaux inadaptés, désorganisation du travail de l’équipe, charge de travail incompatible avec une prise en charge de situations d’urgences).

Vous pariez donc sur le professionnalisme du personnel des Urgences Pédiatriques pour le dépassement des horaires, car sans relève il est dans l’obligation de continuer les soins nécessaires (les heures supplémentaires n’étant plus rémunérées : Cf. note de service du 19/04/2017).

Quelles sont les nouvelles modalités envisageables pour éviter cette situation ?

Nous demandons :

- l’ouverture des Urgences Pédiatriques 24H/24H, pérenne et figurant dans le projet médical ;

- un planning définitif et non du « bricolage de dernière minute », le planning actuel est non réglementaire (non validé en CTE) ;

- la restitution de l’audit qui met en évidence comme  priorité l’ouverture 24H/24H.

De plus une réorganisation du Secrétariat suite à la suppression de la secrétaire d’accueil entraîne une charge de travail supplémentaire pour l’équipe.

Nous n’acceptons plus cette situation qui va à l’encontre de notre spécificité pédiatrique (formation douleur, hypnoanalgésie, distraction…)

Dans l’attente de votre réponse, nous mettons en place de nouvelles organisations à compter du 10 mai 2017 ».

21/05/2017 | 2 commentaires
Article précédent : « Saint-Nazaire : Le chef de l’Etat souhaite "négocier les équilibres" avec Fincantieri »
Article suivant : « Saint-Nazaire : Rachat de STX par Fincantieri pour FO c’est Non. »

Vos commentaires

#1 - Le 21 mai 2017 à 23h31 par Yaj, Saint Nazaire
Grand mère d'un petit fils de 9 mois qui vient de passer la nuit aux urgences à Bourges la veille de son baptême, je soutiens l'intersyndicale 👍
#2 - Le 23 mai 2017 à 14h53 par Marianne, St Nazaire
de passage aux urgences avec mon fils de 9 ans vers 22h, j'ai dû expliquer pourquoi la dame agitée criait sur le brancard, attendre en salle d'attente 1h avec des gens particulièrement avinés et assister à la dispute entre l'équipe des urgences et celle de la pédiatrie pour savoir qui voudrait bien prendre en charge mon fils....il y a des heures ou vaut mieux ne pas être en mauvaise santé....

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter