Saint Nazaire Infos

Christophe Clergeau PS soutien #ilsnenousferontpastaire

Christophe Clergeau Conseiller régional PS des Pays de la Loire exprime l'opinion de sa famille politique dans l'affaire d'agression sexuelle à la mairie de Saint-Nazaire.
Christophe Clergeau
Christophe Clergeau

« Quand une femme se dit victime d’une agression sexuelle ou d’un viol, sa parole doit être accueillie et elle doit être protégée, protégée notamment de son agresseur présumé qu’on ne peut continuer à lui imposer dans son environnement personnel et professionnel. » 

« Quand ce type de situation intervient dans le monde public et politique le devoir d’exemplarité impose des mesures rapides et fortes, protectrices pour la victime présumée, protectrices pour le collectif humain qui s’en trouve fragilisé. 
A Saint-Nazaire une femme prend la parole pour dire sa souffrance et son drame personnel. Des femmes et des hommes la soutiennent et l’accompagnent. Je ne suis contre personne mais je suis avec elle et avec eux.


David Samzun est un homme dont j’admire le parcours, la droiture, la constance des engagements, l’action qu’il mène pour sa ville. J’espère l’entendre dire qu’il apporte soutien et protection à la victime présumée, et qu’il demande le retrait de la plainte pour diffamation déposée par l’élu incriminé contre sa première adjointe, qui n’a fait qu’assumer ses responsabilité politiques en apportant un soutien à la victime présumée et en portant la parole d’un collectif. Cette plainte est dénuée de tout sens alors que la victime présumée s’est exprimée et que la justice entre en action ; elle est devenue le symbole d’une volonté d’étouffer la parole des femmes, pratique d’un autre temps qui n’a pas sa place au sein de notre famille politique. »

08/06/2019 | 4 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 09 juin 2019 à 17h59 par Pierre Tranvouez, La Baule
Nouveau monde. On a le droit maintenant à se faire traiter de violeur et j'en passe en public sans meme une plainte de déposée par la soi-disante victime.
C'est l'étape au dessus de balancetonporc.

Et si cette plainte en diffamation est remplie de sens à partir du moment que vous êtes considéré comme innocent.
#2 - Le 11 juin 2019 à 10h17 par sainte radegonde, Moulinsart
la sex partie a eu lieu dans les couloirs ? ou en privé ?
#3 - Le 12 juin 2019 à 21h15 par endoxa
La maison brûle !

M. Clergeau se voit Président de Région un jour et n'a pas intérêt à ce que le bastion Saint-Nazaire tombe, au prix, s’il le faut d’une réécriture de l'histoire.

Non, trois fois non, dans cette sordide affaire, les responsabilités n'ont pas été assumées dès le début, soit dès la révélation/dénonciation des faits en novembre 2017. On a connu M. Clergeau plus en pointe sur les sujets de société. Mais pour défendre un bastion, quelques sacrifices sont permis.

Parallèlement, la Ville de Saint-Nazaire n’a jamais connu une telle inflation d’annonces : les halles de Saint-Nazaire (pour la bagatelle de 10M€ pour une réfection… sérieux ?), une tour « signal » sur l’avant-port, deux tours sur la plaine des sports, un projet à Méan-Penhoët, etc.

Le béton saura-t-il masquer le non respect des valeurs essentielles ? Soyons assurés en tout cas que les finances de la Ville seront aussi respectées que les valeurs mises à l’épreuve ces derniers jours.
#4 - Le 13 juin 2019 à 15h40 par La Kahina, Tizi Ouzou
160 logements plaine des sports,?? circulez y a rien à voir prends ça dans tes dents citoyens ? on ne demande pas les avis des gens ?, mais la plaine des sports doit rester aux sport, il ne faut pas la mither par ci par là, aux 4 coins, Rendez donc un mini terrain de foot public ou de basket de rue agrémenté d un square arboré ( gardez les arbres) agréable au pourtour du college…Conti. avec des bancs publics pour que les amoureux s y becotent un peu .....Pourquoi 160 logements devant un carrefour ? pour respirer la pollution ?
et pour un referendum local sur le port de plaisance ? ça va ca couter combien de millions d euros celui là ?
et pour le bénéfice de combien ? de tous ? si c est de tous alors ok, mais si c est pour un petit comité alors non .vite un referendum ! la démocratie participative oui !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter