Saint Nazaire Infos

Chimère : le court-métrage qui n’en est plus une !

Hier 7 janvier était projeté le premier court-métrage de l’association nazairienne Yountiss Jeunesse Promotion : Chimère. C’est dans une salle presque pleine que le public a pu découvrir le projet mené avec une soixantaine de jeunes des quartiers nazairiens.

Yountiss Jeunesse Promotion est une association fondée par le champion de Boxe Thaï Badre Belhaja qui a pour objectif de valoriser, responsabiliser et concrétiser des projets de jeunes sportifs et artistes. Chimère fait partie de ces projets réalisés en 2011 et soutenu par la Ville de Saint-Nazaire.
À l’écran, on découvre pendant 17 minutes les premiers pas de jeunes nazairiens entre 13 et 19 ans (des quartiers de Kerlédé, La Chesnaie, Laennec, la Bouletterie, du centre-ville,  et du lycée Aristide-Briand ). Ils ont suivi les conseils de Mike et Billy CARSON, le couple de réalisateurs qui a choisi de s’impliquer dans ce projet associatif pour conter les aventures de jeunes nazairiens :  un groupe de jeunes artistes, tous musiciens, chanteurs et danseurs, investit le soir la base sous-marine. Sans comprendre pourquoi, ils se mettent à se disputer, comme s'ils étaient tous possédés. À la recherche d'une explication, ils remontent jusqu'aux légendes démoniaques du port de la ville.
À l’ouverture Mike Carson tient à remercier l’ensemble des intervenants : Badre Belhaja, les jeunes, les mécènes et la Ville. Il ajoute « c’est grâce à tout le monde que ce projet a pu voir le jour. Merci à tous de votre implication car sinon cela n’existerait pas. C’est un projet fait avec les moyens du bord vous verrez, le son n’est pas parfait. Merci aux petites mains de La Chesnaie qui ont travaillé et réalisé les costumes ».
À la fin du court-métrage, Christophe Cotta, élu en charge des politiques jeunesses à Saint-Nazaire, vient saluer la prestation des adolescents et le travail de l’association. Il souligne « C’est un vrai plaisir et une vraie fierté pour moi d’être ici et de représenter la ville de Saint-Nazaire. Vous faites un travail remarquable avec les jeunes. C’est très important de les mener dans un projet de ce type pour montrer que la jeunesse nazairienne réussit et ne passe pas son temps à « zoner » comme pourraient le penser certains ».
À la sortie de la salle, le Cinéville de Saint-Nazaire s’est agrémenté d’une exposition photo retraçant le tournage dans la ville. L’occasion de voir de plus près les jeunes acteurs en herbe.
Les coulisses du film sur : http://shortfilm44.skyrock.com/1.html

 

Auteur : SD | 08/01/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Bienvenue au pays des hommes grenouilles »
Article suivant : « Ambiance Géorgienne à l’hôpital »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Audiences annuelles réseau media-webSalon du chocolat
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter