Saint Nazaire Infos

Chantiers : La CGT refuse de revenir sur les acquis

Dans un tract distribué aux chantiers la CGT crie « danger ! »

Pour la CGT « la direction  déclare la guerre aux salariés » : « et semble être prête à sacrifier « le statut social » en place dans l’entreprise sur l’autel de la sacro sainte compétitivité » ; Elle demanderait  « avec cynisme » de demander « aux syndicats, en particulier à la CGT de ne pas faire de mouvement et encore moins de le porter sur la place publique ».

« Ainsi, les gains devront se faire sur :
- la modulation (modulation haute en période de surcharge-donc sans heures supplémentaires et modulation basse en période de sous-charge).
- la perte de jour ARTT (alors que la Direction a, elle-même, reconnu que - - les jours d’ARTT ne lui coûtaient rien, que nous nous les payons).
- la réduction ou la suppression de l’ITDR.
- la réduction des primes.
- la protection sociale (prévoyance gros risques, et frais de santé).
- et tous les ''petits avantages sociaux'' (par exemple les congés familiaux). »
dit le syndicat.
Il ajoute « Tout ce qui est au dessus du minimum légal (code du travail ou convention collective) est attaquable ! »

Pour la CGT « c'est inacceptable » et elle  martèle : « Ces acquis ont été obtenus par la lutte et c’est par la lutte qu’on devra les défendre ! »
« On est bien en train de parler d’un accord de casse sociale ! »
« Notre avenir c’est de meilleurs salaires, de l’emploi en CDI, de meilleures conditions de travail, et pas l’inverse ! »
Le syndicat veut « faire barrage à la diabolisation patronale ».



 

Tract - CGT - 15-04-2013

15/04/2013 | 0 commentaire
Article précédent : « Nouvelle unité d'hospitalisation de 10 lits à la cité sanitaire »
Article suivant : « STX France : La polémique enfle autour du démantèlement de l'Atlantic Star »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter