Saint Nazaire Infos

Café Points de vue..La tricherie : une réalité aux milles facettes

Depuis 5 ans, l'association "café points de vue" organise des discussions autour d'un thème choisi et ce à raison d'un jeudi par mois. Ce lieu d'expression conviviale ouvert à tous aborde des sujets variés qui suscitent des interrogations, des réactions, parfois même de l'indignation si le sujet s'y prête. Et cela a été le cas, jeudi soir avec comme fil rouge du débat : "Faut-il tricher, si tout le monde triche ?". Une question qui a soulevé de nombreuses questions et notamment celle de la morale et de la conscience de chacun.

Ici, dans ce "café points de vue", les intervenants officiels n'ont pas leur place. La liberté d'expression est de rigueur entre des personnes venues d'horizons divers. Hier soir, une vingtaine de participants s'est réunie autour de Brigitte Blanchard présidente de l'association et sous la houlette de Philippe Vignault chargé d'organiser les prises de paroles.
Au cours de la 1ère heure, l'expression à travers le "Je" laisse la part belle aux expériences vécues. Chacun y va de ce qu'il fait, de ce qu'il a fait, et de ce qu'il entend faire. Peu à peu, on s'aperçoit que tous les participants ont triché à des degrés plus ou moins élevés. Tous avouent avec humilité avoir tenté de contourner les lois d'une manière ou d'une autre. Seul un couple semble être au dessus de tout soupçon selon ses dires : "Mon mari et moi, avons horreur de la tricherie. Nous n'avons jamais triché et ce n'est pas dans notre éducation". Personnellement, et comme beaucoup de l'assistance, je reste perplexe et je me demande si ce jeune couple de trentenaires n'est pas atteint d'une pathologie ayant trait à la mémoire sélective. Ne veut-on pas omettre certains détails de son passé au risque de donner une image de soi trop parfaite? En face, une fonctionnaire précise également  qu'elle n'a jamais triché, "où alors je ne m'en suis pas rendu compte".Pourtant la tricherie est un acte délibéré et nul ne peut le contester.
 
Pas vu, pas pris !
 
" Tous des tricheurs sauf moi.. " Vraiment ? Tenté ? de déclarer moins ou plus.. pour donner ou recevoir.. plus ou moins ? En négociation, en commerce, en communication, au travail, en recherche d'emploi, examens, dans la vie de famille, en séduction, code de la route, etc.. est-ce de " bonne guerre" que de tricher, un peu, beaucoup, en taquinant le "pas vu, pas pris"? Est-ce que tricher nous apparaît parfois nécessaire? Dans quels domaines ?
En France, les lois sont conçues de telles manières, qu'elles sont souvent fondées sur l'absurde, l'arbitraire, l'irrationnel. De ce fait, c'est toujours la morale du plus fort qui l'emporte, et ce n'est pas nos politiques qui nous diront le contraire. Eux qui pour une large majorité donnent des leçons de morale sont les premiers à transgresser ce qu'ils ont eux-mêmes instaurer. La morale imposée par cette société n'a pour autre objectif que de mieux préserver certains privilèges et profits, de quelques citoyens "honnêtes" jouant le jeu de l'Etat.
 
Pas morale, mais excusable

 
La tricherie n'est peut-être pas morale, mais elle peut certainement être excusable, pour un peu que l'on se penche sur les causes de cette triche. Prenons l'exemple d'une personne sans travail et qui prend un poste au "noir" afin de pouvoir financer les études de ses enfants ou tout simplement leur offrir de quoi vivre décemment. Même si cette action est contraire est à la loi, en quoi est-elle répréhensible ? D'une telle situation découle un besoin évident, pour ne pas dire une nécessité absolue. Dans un autre ordre d'idée, que dire d'une mère de famille élevant seule ses enfants et dont l'ex-mari refuse de payer la pension alimentaire. N'y a t-il pas là, matière à contourner les règles pour mieux s'en sortir? Que faire face à une personne atteinte d'un cancer grave, si ce n'est tricher sur son état réel afin de la réconforter. Il y a là matière à discussion. Ce qui n'est pas forcément le cas, si l'on fait  référence à ces tricheurs que sont les sportifs, les politiques, les joueurs invétérés, certains ecclésiastiques, et bien d'autres encore...
 
Expériences à partager
 
Certains diront, que tout est question de valeurs éducatives, mais chacun s'accordera à reconnaître qu'il y a bien trop d'intercesseurs dans la vie pour ne pas tomber dans le piège de la tricherie et ses effets pervers. Tricher est peut-être immoral et notre conscience s'en retrouve torturée. La tricherie est par définition délibérée, mais elle n'est pas toujours un choix facile à effectuer et encore moins à accepter pour son honneur personnel. Bien souvent, on se sent coupable, mais totalement dépourvu de solutions. C'est là, un débat qui suscite de nombreuses interrogations et il n'est pas sûr qu'il y ait de véritables réponses face à ce phénomène de société. Cela dit, nous vous invitons à émettre votre avis, partager vos expériences car à l'image de l'esprit du "Café points de vue", c'est goûter la richesse de "différents points de vue" nourris du vécu des uns et des autres que d'échanger librement sur  un thème tel que "la tricherie".

Auteur : Y.E. | 28/03/2010 | 0 commentaire
Article précédent : « Plus de 1500 visiteurs à l'exposition minéralogique ! »
Article suivant : « Parler Breton, pourquoi pas vous ? »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

 Publicité
Salon du chocolatAudiences annuelles réseau media-web
 Twitter réseau Média Web
Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter