Saint Nazaire Infos

Café actif: la confiance d’abord

Alors que les derniers chiffres du chômage montrent toujours les difficultés des seniors sur le marché de l’emploi, retrouver confiance en soi a été l’un des deux thèmes abordés lors du dernier café actif senior de l’Asspro par Thérèse Cayla.
Thérèse Cayla  café actif Saint-Nazaire
Thérèse Cayla café actif Saint-Nazaire

Après une longue carrière dans un cabinet de reclassement, Thérèse Cayla a monté sa propre structure où elle accueille  tout type de public en « reconversion » ou tout simplement en recherche d’emploi. Très investie et impliquée dans sa démarche, son agence ABOVE, traduit bien cet état d’esprit : Accompagnement, bilan et orientation vers l’emploi ; mais, elle propose une démarche originale dans son cabinet « spécial confiance »  ouvert depuis en septembre 2009 à Nantes. Elle parle, aussi, beaucoup, de son expérience personnelle. Rencontre.

« Je voulais porter mes valeurs »

« C’est un choix de coeur, j’ai renoncé à un confort matériel et financier, puisque j’étais cadre. Je voulais changer d’environnement et aujourd’hui, je rencontre des personnes extraordinaires, je réalise des missions, on me sollicite, on me fait confiance, je peux exercer mon travail comme j’en ai envie avec une liberté, d’actes, de contacts, de parole et d’action ».

Quoi dire aux seniors qui fréquentent les cafés actifs mis en place par l’association l’Asspro ?
« On retrouve dans mon discours la symbolique de mon logo, une montagne avec une flèche et deux étoiles et des étapes à franchir matérialisées par des couleurs . Il faut imaginer  un randonneur qui partirait les mains dans les poches. Il est nécessaire de s’assurer qu’il a les bons outils, qu’il a  tracé son itinéraire, défini son projet et qu’il sait où il va et comment on y va ».

Et la confiance en soi dans tout çà ?

«C’est toujours l’image de cette montagne que j’utilise en y rajoutant la confiance.
L’on prend confiance en soi par le regard des autres, c’est important la création d’entreprise ou de retrouver du travail, c’est difficile, mais, la vie d’une manière générale est aussi difficile. Oui, c’est dur, mais, il n’y a pas de raison que l’on n’y arrive pas ; c’est vraiment le message, la confiance, l’enthousiasme, s’appliquer à un certain nombre de techniques, d’astuces et de mode de réflexions pour reprendre foi en soi».
 
Même, si l’on tient ce discours positif, parfois, l’on peut être désabusé devant des demandes d’emplois qui ne reçoivent pas un écho favorable ?
« Oui, bien sûr, mais, c’est pour cette raison qu’il faut être accompagné. On a besoin des autres pour être valorisé, c’est important de trouver un regard neutre et surtout bienveillant. C’est très important dans une recherche d’emploi. Il faut qu’à la fin de l’accompagnement, l’objectif fixé au départ soit réalisé, et là, il y aura forcément un retour. C’est la somme des satisfactions qui fait que l’on va aboutir. Je ne parle donc pas de rentabilité, ni de comment payer ses factures, il faut faire les choses avec passion, en valorisant les personnes et avec bienveillance ».
 

Les seniors sont-ils traumatisés par leur âge ?

« Plusieurs facteurs rentrent en ligne de compte : il y a la date de naissance, le physique, la santé, les projets que vous portez, la vie derrière vous et l’expérience. Il existe des trentenaires qui sont plus âgés dans leur tête et avec moins d’ouverture d’esprit que des personnes de 50 ans.
Il n’y pas que l’accompagnement vers l’emploi, l’on doit tenir compte de la personne dans la globalité avec ses peurs, ses contraintes, ses doutes et ses points forts. Je m’attache beaucoup à valoriser l’ensemble de ses compétences, ses qualités et ses aptitudes, ses envies, ses moteurs, ses intérêts. En réalisant qu’elle possède des atouts, elle sera beaucoup plus forte. Mais cela met forcément du temps, souvent plusieurs mois, jusqu’à un an pour les plus de 50 ans »
.
Thérèse Cayla réalise un bilan personnel et professionnel, puis, une mise en réseau qui engendre une stratégie de recherche d’emploi. Cela débouche sur des contacts permettant de réaliser des enquêtes, d’effectuer des études, d’interroger, et de confirmer un projet professionnel ou celui du marché de l’emploi.
Thérèse Cayla se déplace pour des missions d’accompagnement notamment au CIL* de Saint-Nazaire. Elle est aussi membre actif et la secrétaire de l’Asspro.

Derniers chiffres du chômage (février 2012) : nouvelle hausse pour des + de 50 ans (+1.3%). Soit 873 100 personnes en augmentation de 14.6 % sur un an (source Pôle emploi catégories ABC).

Pratique :
Contact Thérèse Cayla : 06 46 35 57 42
Above, 2, rue Robert - Le-Ricolais - 44 304 Nantes CEDEX 3
contact@above-rh.com
www.above-rh.com
l’Asspro : http://assproemploiseniors.ning.com/
*CIL : www.cilatlantique.com/
 

Auteur : JRC | 28/03/2012 | 0 commentaire
Article précédent : « Certitudes sur la reprise de Baudet vendredi »
Article suivant : « Silène édifie avec constance de nouveaux logements à Kerlédé »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter