Saint Nazaire Infos

Budget : réactions en chaîne de l'opposition

Soirée mouvementée vendredi au conseil municipal. Le sujet ayant suscité le plus de réactions a été le débat d’orientation budgétaire.

Trois grandes orientations sont souhaitées par la majorité pour l’année 2011 : la poursuite d’un niveau d’investissement élevé pour rendre la ville plus attractive et améliorer la qualité de vie ; une gestion toujours plus efficace du service public pour qu'il soit plus proche des habitants, plus solidaire, et améliore la cohésion sociale ; et la préservation des grands équilibres financiers.

"Pessimiste"

C’est Jean-Louis Garnier, élu UMP, qui entame le débat : « J’ai trouvé votre présentation très pessimiste : tout va mal dans le pays mais de méchants capitalistes gagnent beaucoup d’argent, ce n’est pas logique. Ce qui ne l’est pas non plus, c’est que vous critiquiez le déficit de l’État et ce qui est fait pour y remédier. Certains secteurs repartent, même à Saint-Nazaire. Mais ce qui va très mal, c’est le commerce de détail dans notre ville. Beaucoup de gens viennent travailler à Saint-Nazaire, mais n’y consomment pas, c’est un vrai problème ! »

Éric Provost, maire adjoint, répond : « Votre explication est trop simple. Ce qui dessert les commerces du centre-ville, ce sont les commandes sur Internet et la libéralisation avec l’ouverture de grandes surfaces en périphérie de la ville. En 2004, nous avions dit que la Zone Franche Urbaine (ZFU) située dans le quartier Ouest ne créerait pas d’emploi et ça s’est réalisé. Elle aurait été efficace si elle avait été appliquée à toute la ville. »

Roseline Amelot, élue divers gauche, a choisi de mettre l’accent sur « les capabilités d’épanouissement de nos concitoyens. Parler du bonheur ». Et de ce qui nuit à ce bonheur, entre autres l’augmentation des taxes : « +1,2 % pour les taxes d’habitation et sur le foncier après l’augmentation de 1,3 % l’an dernier. À ajouter aux revalorisations forfaitaires de l’État de 2 %, ça fait un total de +3,2 %. Ce n’est absolument pas admissible. »

Solidarité

Josette Emonidès, élue Modem, enchaîne avec une déclaration très remarquée. « Comment vous faire confiance alors que vous faites l’inverse de ce que vous dites ? Vous parlez de solidarité alors que les loyers des personnes âgées ont augmenté de 40 % et qu’il y a un manque de logements pour elles. De plus en plus de jeunes dorment dans la rue et vous faites baisser le nombre de places d’hébergement. Des travaux sont faits à la Chesnaie et à la Bouletterie mais à quel point ses habitants sont-ils intégrés ? La cohésion sociale ne passe pas que par l’urbanisme. De nombreux logements sociaux sont construits mais il y a encore des années d’attente. Vous ne favorisez pas non plus l’arrivée de nouveaux commerces et vous poussez Cargill à quitter Saint-Nazaire. Il reste un immense travail à faire pour les trois prochaines années, nous voulons y prendre part et être écoutés car nous voulons être des partenaires constructifs.»

Le maire, Joël Batteux, affirme avoir « rarement entendu une intervention de cette nature. Allez donc voir Cadréan ou encore Brais s’il n’y a pas de nouvelles entreprises ! Quant à Cargill, quand on me demande 30M€ pour déménager à Montoir sans créer un seul emploi, je dis non ! » En ce qui concerne l’accueil de personnes âgées, d’ici 2015, sept établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD) vont être construits ou rénovés sur Saint-Nazaire pour une capacité totale de plus de 500 lits.
 

Le conseil en bref

Le conseil municipal a voté à l’unanimité l’attribution d’une aide aux pêcheurs de civelles. Une subvention exceptionnelle de 15 000 € va ainsi être versée au comité local des pêches pour aider 25 familles de pêcheurs à subvenir à leurs besoins. Informations complémentaires : http://www.saintnazaire-infos.fr/les-civelliers-bloquent-le-port-25-52-609.html

Unanimité aussi pour l’acquisition groupée de vélos pour les personnels de la ville, de la Carene, du Centre Communal d’Action Sociale de Saint-Nazaire, de l’OPH Silène, de la Stran et de l’Agence pour le développement durable de la région nazairienne.

Enfin, unanimité pour le lancement d’un concours de maîtrise d’œuvre pour le gymnase du futur collège issu de la fusion de Jean de Nayman et de Manon Roland. Il devra comporter une salle composée de deux plateaux de jeu séparés ou mutualisés, être accessible aux personnes handicapées pour le public et aux sportifs avec des vestiaires agrandis pour permettre l’accueil de deux équipes handisport, être écologique (réglementation thermique, économie d’énergie et d’eau). Au total, l’opération devrait coûter 7 M€.

Auteur : AP | 20/02/2011 | 1 commentaire
Article précédent : « Un nouveau gymnase en 2014 »
Article suivant : « Belvédère de Saint-Marc : 500 000€ de travaux »

Vos commentaires

#1 - Le 21 février 2011 à 10h32 par Guillard France, Saint-nazaire Ouest
Je suis apolitique, mais le Modem a une vue plus juste sur les problèmes dans cette ville, nous ne sommes plus en 2004, mais en 2011 et le Maire à bien déclaré qu'il n'y aurait pas de création d'emplois dans la zone franche qui va disparaître définitivement espèrons le, mais il y a des dérives dans l'utilisation des sommes accordées sous condition de créer des emplois, comprendra qui veut.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter