Saint Nazaire Infos

Brittany Ferries coupe le gaz à STX

La Brittany Ferries a annoncé ce lundi qu'elle suspendait sa commande à STX pour un ferry au gaz naturel liquéfié (GNL). Immédiatement STX en a pris acte.

« Les conditions nécessaires à la réalisation du plan GNL porté par Brittany Ferries ne sont pas réunies aujourd'hui ». « J'ai donc décidé de suspendre le volet GNL de notre plan de transition écologique » a déclaré Jean-Marc Roué président de la compagnie maritime.
« Il nous est impossible actuellement de nous engager sur un plan de transition écologique avec un niveau d'investissement très élevé auquel viennent s'ajouter, faute d'exemption temporaire, des dizaines de millions d'euros par an de surcoûts en carburant liés à l'utilisation du gasoil en substitution du fuel, pendant la période nécessaire à la conversion des navires », explique-t-il regrettant que l'exemption temporaire de pénalités pour pollution, n'ait pas pu être obtenue « pour les armateurs s'engageant dans une transition écologique ».
Donc, au lieu de la construction d'un nouveau navire au GNL conforme à la convention MARPOL, de la conversion de trois navires au GNL et l'installation de filtres à fumée sur trois navires plus anciens, Brittany Ferries ne fera poser que les filtres à fumée sur les navires qui devaient être convertis. L'investissement initial de 400 millions d'euros se réduit à environ 8O millions.

STX prend acte

« STX France prend acte de la décision de Brittany Ferries de mettre fin dans l’immédiat à ses projets de développement de propulsion au gaz. La commande d’un nouveau ferry auprès de STX France était une pièce maîtresse de ces projets.
STX France, tout en comprenant les raisons de Brittany Ferries, regrette cette décision qui prive le chantier de Saint-Nazaire de faire une nouvelle fois la preuve de ses compétences en matière de propulsion au gaz et de ses capacités d’innovation dans ce domaine à un moment où le marché attend de nouvelles solutions plus performantes.
Bien évidemment, STX France continue sa collaboration avec Brittany Ferries concernant le reste de l’évolution de sa flotte pour la mettre aux nouvelles normes en matière d’émissions atmosphériques.
STX France étudie les conséquences de cette décision en matière de perte de chiffre d’affaires et surtout de charge de
travail ».

STX précise en outre que « la bonne situation du carnet de commande ainsi qu’une activité commerciale forte devraient vraisemblablement permettre de limiter fortement les conséquences de cette décision ».







 

Auteur : JBR | 13/10/2014 | 0 commentaire
Article précédent : « STX : le projet de la Brittany Ferries est-il définitivement à l'eau ? »
Article suivant : « Mistral : Mais où va Vlad ? »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter