Saint Nazaire Infos

Breakdance à Saint-Nazaire avec Tranq’s

La deuxième édition de HIP OPsession se déroulera du 11 au 12 février prochain. Rendez-vous au chapiteau, parking du théâtre à Saint-Nazaire.

C’est l’association Tranq’s (anciennement West Team) qui organise la deuxième édition Nazairienne de HIP OPsession. Tout le monde se souvient du chapiteau qui est apparu sur le parking du théâtre ? C’était eux. Sur les 400 places, 400 ont été vendues. Les 40 équipes de danseurs et leurs battle ont reçu un vrai triomphe. « Nous avons été très stressés car c’est un gros événement et que nous en étions les organisateurs pour la première fois. Mais ça c’est très bien passé », se souvient Ismaël Bocoum de l’association Tranq’s.

Une image authentique

HIP OPsession existe depuis huit ans et s’étale sur trois semaines (cette année du 9 au 25 février). « L’objectif est de valoriser les différentes disciplines du hip hop », explique Clément Lesort de l’association Pick Up Production. Au total ce sont 450 danseurs de 23 pays qui viennent. Ils vont se produire dans plusieurs lieux de Nantes (la Fabrique, le Lieu Unique, …) « Nous voulons être très éclectiques tout en prenant des risques, par exemple notre tête d’affiche n’est pas très connue. Nous voulons donner une image plus authentique du hip hop, montrer que ce ne sont pas des gars à capuche qui font cramer des voitures », souligne Clément Lesort. Le budget du festival est entre 270 et 300 000 €. Un budget difficile à trouver malgré la demande et les salles bien remplies. En 2011, 16 740 ont été accueillies ; ils espèrent monter à 20 000 cette année.
 

La même formule mais améliorée

Mais où donc va se poser le chapiteau d’HIP OPsession cette année ? Sur le parking du théâtre, bien sûr ! Pour Ismaël Bocoum et Tranq’s, « à la base, c’était une solution de secours, mais nous avons trouvé ça sympa et ça nous donne une identité ». Deux grosses différences sont à noter par rapport à l’an dernier : au lieu de 400, ce sont 700 places qui attendent les Nazairiens et les battles vont se dérouler sur deux jours au lieu d’un. « Nous espérons que le chapiteau va se remplir aussi vite que l’année dernière même s’il est plus grand », ajoute Ismaël Bocoum. La formule reste la même avec ses stages de danse (à Saint-Nazaire et L Baule, payants) et ses battle Bonny & Clyde et le Chelles Battle Pro (ce sont des qualifications pour y participer). « Ce sont des affrontements, mais uniquement artistiques, l’ambiance est très chaleureuse », conclut Ismaël Bocoum.

Plus d’informations sur : www.hipopsession.com ou www.tranqs.fr
Réservations chez Cultura, Auchan et Leclerc ou en ligne sur Digitick et Ticket Net.
 

Auteur : AP | 02/02/2012 | 1 commentaire
Article précédent : « Howl : l’expérience du Life »
Article suivant : « Folle journée : le succès de nouveau au rendez-vous »

Vos commentaires

#1 - Le 04 février 2012 à 14h19 par Jérôme, Nantes
La Culture réduite au divertissement américain, et encore, le divertissement des villes américaines, lequel ne représente aucunement le peuple américain du milieu des terres.

Vous pourrez raconter ce que vous voudrez, il s'agit-là d'un langage chorégraphique à mille lieux de la richesse de signe du ballet, classique ou moderne.

On pourrait leur apprendre Balanchine, mais l'on en fait rien.

Un jour, ces jeunes gens, formulerons de justes reproches quant à ces catégories dans lesquelles ont les aura confinés.

La gauche culturelle signe quarante années d'errements incroyables au service de la sous-culture américaine.

Dans 50 ans, quand d'autres que nous feront le bilan par exemple des DRAC, ceux-ci pleureront, et à tout le moins de rire.

L'échec éducatif et culturelle d'une certaine gauche qui n'a plus rien à voir depuis bien longtemps avec la gauche est tout simplement terrifiant !

Tout se vaut ?

Pendant ce temps là, les enfants de Martine, François, Ségolène, Laurent, Dominique, lisent - ont lu... - la poésie francaise du XVIIème dans les lycées chics prisés par la bourgeoisie internationale ou hyper-classe.

Quel échec et quelle trahison que 68 !

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter