Saint Nazaire Infos

Boxe : Bastien Laforge brigue le titre de champion de France

Samedi soir à la Soucoupe, le Boxing Club Nazairien organise son second gala de la saison. Dans le combat phare de la soirée, Bastien Laforge devant son public veut devenir champion de France des super-légers.
Bastien Laforge, Julie Robert, Samir Zidi Nettour, Stephane Cazeaux
Bastien Laforge, Julie Robert, Samir Zidi Nettour, Stephane Cazeaux

« La priorité était de gagner les enchères et nous y sommes parvenus ». Cette déclaration de Stéphane Cazeaux l'emblématique entraîneur du Boxing-Club Nazairien montre combien, il était important pour Bastien Laforge d'évoluer à domicile. Mieux que quiconque, il sait combien le soutien du public est prépondérant dans ce genre de confrontation. À 31 ans, Bastien Laforge aborde cette échéance avec une relative sérénité et dans une forme optimale. « Sa préparation s'est effectuée crescendo. Bastien est notamment allé se ressourcer et s'oxygéner pendant une dizaine de jours dans son pays natal en Savoie. Il est revenu, il y a une dizaine de jours et depuis nous avons intensifié le travail à raison d'un entraînement par jour, voire deux. Il est désormais fin prêt et nous sommes confiants. Maintenant reste à soigner les derniers réglages techniques et tactiques tout en observant beaucoup de repos ».
Par le passé, Bastien Laforge a déjà battu des garçons plus forts que lui, plus expérimentés et plus techniques. Est-ce une raison suffisante pour faire preuve d'optimisme ? Certes non ! Cela dit, Abdoulaye Soukouna n'est pas à proprement dit un foudre de guerre. Loin s'en faut ! Malgré ses trois titres de champion de France, le Francilien ne semble pas un obstacle insurmontable. « Son palmarès mérite le respect, mais Bastien a les moyens de ses ambitions. Soukouna est un boxeur qui casse la boxe de son adversaire. À Bastien de ne pas se laisser endormir. Il doit mettre du rythme, ne pas s'énerver, se montrer patient, être percutant et efficace ». Prévu en 10 rounds de 3', ce combat pourrait ne pas atteindre la limite. À condition bien évidemment, que Bastien mette en application les consignes de Stéphane Cazeaux. Si tel est le cas, la victoire est plus que probable.

Julie Robert nous doit une revanche

Cette soirée sera également l'occasion de revoir sur le ring, Julie Robert, Après sa défaite contre une Bulgare, il y a quelques semaines, Julie n'a guère eu le temps de tergiverser. Elle a remis les gants aussitôt afin de préparer cet affrontement face à la Hongroise Marianna Gyulas qui compte deux victoires et huit défaites en dix combats. « C'est une rencontre pour reprendre confiance et voire la marge de manoeuvre que l'on a » confie Stéphane Cazeaux. Comme dans pareil cas, un succès permettrait à Julie de se relancer dans la course d'un éventuel championnat d'Europe courant 2012.
Autre moment attendu de la soirée, le combat de Samir Zidi Nettour face à Frédéric Herbache (Saint-Junien). Après deux d'absence, Samir effectuera samedi soir son troisième combat, avec peut-être un 3e succès. À vrai dire, Zidi Nettour n'a rien perdu de son talent. « Chez lui, la boxe est innée. Certes Samir manque encore de vitesse, d'agilité, d'explosivité, mais il est sur une pente ascendante. Ce combat face à un boxeur d'expérience devrait lui permettre de jauger son degré de forme avant d'aborder les quarts de finale de la coupe de la Ligue qui devraient avoir lieu le 11 février à Saint-Nazaire, en même temps que la coupe de France amateurs ».
 
Six combats amateurs
 
Outre les demi-finales des championnats régionaux amateurs qui débuteront à 14 h 30 avec 18 combats au programme, pas moins de six combats amateurs sont prévus au cours de ce second gala. L'occasion de voir ou de revoir à l'oeuvre Valentin Frelon qui sera opposé au Nantais Pierre-Hubert Didombe. Olivier Vautrain affrontera Jérôme Ollivaud (Campbon). Sonny Abid et Dylan Voleau seront également de la partie. Deux combats hors championnat sont au programme avec notamment Alvin Lorcy et Ilona Gervot dont ce sera le premier rendez-vous.

Auteur : YE | 25/11/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Le SNVBA s’impose face à Orange au bout du suspens (3 à 2) »
Article suivant : « Volley : SNVBA – Orange samedi à Coubertin 20 h »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter