Saint Nazaire Infos

Bon départ d'activité à la cité sanitaire

Michel Grinand président de la CME et Patrick Colombel directeur, faisaient un point après trois mois d'activité, lundi.
michle Grinant et Patrick Colombel
michle Grinant et Patrick Colombel

Pour Patrick Colombel, directeur de la Cité sanitaire, c'est « une opération énorme, qui s'est bien passée, tout le monde s'est bien engagé ». « C'est un changement important pour le personnel en terme de fonctionnement, les organisations sont différentes. Les tailles des unités ont changé et la polyvalence est importante ».
L'activité en septembre a été moyenne (à cause du déménagement), a augmenté en octobre, en novembre aussi, et plus faible en décembre car moins d'opérations sont programmées pendant les fêtes. « L'activité est là, si le niveau se confirme, l'équilibre financier devrait se trouver dans deux à trois ans » confirme-t-il.

Encore des réglages

Il insiste sur le fait que le personnel reste dans les unités de soins. Une quarantaine d'agents d'entretien se charge du nettoyage des locaux communs et des chambres. La dizaine de « tortues » (robots de transport) entre les services fonctionnent aux trois quarts de leur capacité, elles effectuent environ 600 « missions » par jour (linge, médicaments, repas). Les petits transports (médicaments légers prélèvements sont assurés par un circuit pneumatiques. Patrick Colombel convient « qu'il reste encore quelques réglages » (circuit d'eau, chaudière bois), la téléphonie. Pour le parking « ce n'est pas vrai qu'il est saturé tous les jours, déclare le directeur, nous cherchons une solution avec la garantie de gratuité pour les patients et la famille pendant deux heures, un parking gratuit à durée limitée ».
 

Plus de services à Saint-Nazaire

Plusieurs services ont été créés ou modifiés.
Ainsi il existe désormais, un service de surveillance continue, intermédiaire entre la réanimation et la chambre avec 10 places, (12 en réanimation) qui permet de surveiller « de près » les patients venant de la chirurgie ou de médecine.
- la cardiologie est « montée d'un cran » se félicite le directeur avec notamment le traitement du flutter et la rééducation cardiaque.
- une unité neuro-vasculaire a été créée (10 lits),
- un service d'urgences gynécologiques et obstétricales fonctionne (24h/24)
- un service de soins de suite pour les personnes âgées dépendantes de 30 lits est en place.
En ce qui concerne la maternité, le bureau d'état civil vient d'ouvrir, le programme accompagnement des retours à domicile se poursuit avec succès avec la CPAM, et une nouvelle salle « d'accouchement naturel » sera bientôt disponible.
 

Chirurgie ambulatoire et hospitalisation à domicile

A terme la chirurgie ambulatoire devrait représenter 80 % des interventions, (actuellement 30 % environ), « c'est très ambitieux). L'hôpital vise 60 % en 2017.
Actuellement au bloc opératoire 80 personnes sont prises en charge par jour et une quarantaine à l'unité de chirurgie et anesthésie ambulatoire. En ambulatoire 50 places disponibles sont (15 sont utilisées), l'objectif de rotation est de 1,3.
L'hospitalisation à domicile va aussi se développer dans le futur, explique le directeur. Il s'agit d'une équipe qui vient à domicile pour une prise en charge lourde, une équipe pluridisciplinaire intervient, le médecin traitant étant associé à cette hospitalisation et en relation avec un coordinateur, c'est aussi un changement d'habitude.
 

Et le climat social ?

Quand on évoque les difficultés sociales le directeur indique que les personnels ont des habitudes de travail et s'ils ont la même formation de base, ils ont des pratiques différentes.
Il confirme que la négociation est ouverte avec l'intersyndicale sur un volet social qui s'inscrirait en complément du programme de performance des pôles, en cours d’élaboration. Il prévoit d'aborder la résorption de l'emploi précaire, l'ouverture d'une réflexion pour évaluer les organisations de travail et la gestion prévisionnelles des emplois et des compétences.

Auteur : LY | 22/01/2013 | 2 commentaires
Article précédent : « Pour la CFDT de STX il est urgent de former pour diversifier »
Article suivant : « Ayrault, les éoliennes et les bateaux »

Vos commentaires

#1 - Le 23 janvier 2013 à 10h30 par Téléassistance
Personnellement, je suis heureuse de retrouver des activités en faveur des personnes âgées se développées. En effet, je partage la même cause!
#2 - Le 24 janvier 2013 à 11h59 par France GUILLARD, Saint-nazaire-ouest
Bien vite oubliés les malfaçons, les cafouillages etc.

Des courbettes, des médailles en veut-tu en voilà, des " rinçages" de gosiers à gogo alors que le personnel est en grande souffrance vu les charges de travail, le manque de personnel.

Il y a un manque d'argent et l'on "gaspille " à tout va.

Le cumul de mandats et tout ce " tralala" devrait être revu et corrigé, que d'argent non dépensé pourrait aller à des choses plus importantes.

La Haute Autorité de Santé est-elle revenue sur les constats du 18 mai 2009 ?

Pour bien en parler, il faut connaître.

Attendons encore un peu si tout va être comme ça devrait être.

En tous cas bon courage aux divers personnels.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter