Saint Nazaire Infos

Bojan Sarcevic Eventuellement....

Après Guillaume Leblon en mars, Bojan Sarcevic investit le Grand Café jusqu'au 6 juin 2010. L'occasion de découvrir un artiste reconnu sur la scène internationale et dont l'oeuvre déroute toute classification.

Depuis la fin des années 90, Bojan Sarcevic harmonise en totale liberté, l'aquarelle, la vidéo, la sculpture, le dessin, l'intervention in-situ ou l'installation, la photographie.. De façon surprenante, l'artiste créer des polarités conductrices entre ces différents médiums, reconfigure leur usage et leur symbolique, et met en forme le récit d'une poétique de l'espace, collective autant qu'individuelle, liée à la mémoire et à la transmission.
 
Entre Paris et Berlin
 
A 36 ans, Bojan Sarcevic né à Belgrade vit et travaille aujourd'hui entre Paris et Berlin. Ancien étudiant des beaux-arts de Paris a exposé à travers le monde. De San Antonio à Chicago, de Berlin à Munich, d'Amsterdam à Bruges, en passant par Genève et Londres, cet artiste hors norme ne laisse jamais indifférent. Il séduit, intrigue, déroute tous ceux qui viennent voir ses expositions. Sa venue au Grand Café à Saint-Nazaire avec "Eventuellement" intervient après trois expos à Londres, Genève et Middelburg.

Sculptures

Au rez-de-chaussée, six sculptures déployées dans l'espace s'y mesurent, le quadrillent et opèrent un décadrage. Au mur en surplomb, 2 oeuvres de la série Stamina and the muse (production du grand café) représentent des barres de musculation en aluminium, laiton, aquarelle offrent la possibilité à qui veut d'effectuer quelques tractions. Dans la petite salle, trois séries de collage tirées  de la revue d'architecture allemande Baumeister de 1954. Retravaillées par l'artiste, les images d'intérieurs inoccupés perdent leur apparence inerte et statique.
A l'étage "Keep illusion for the end" est le résultat d'un travail ou Bojan Sarcevic fait se cotoyer matériaux nobles comme le cuivre ou le laiton et matériaux de construction comme le béton et le bois. Une alchimie étonnante ou l'architecture et le décor se confondent pour ne former qu'un. Toute aussi surprenant "Présence at night" montre l'aspect graphique de formes existantes dans la nature comme ici de simples branches d'arbres, ainsi que leur extraordinaire diversité culturelle.
Ouvert tous les jours, sauf lundi et jours fériés de 14 à 19h, mercredi de 11 à 19h.

Auteur : Yvon | 28/04/2010 | 0 commentaire
Article précédent : « Transparences sur le marais de Guérande à Mesquer »
Article suivant : « Invasion de nouveaux monstres au Life. »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter