Saint Nazaire Infos

Bâtiment Christiane Cabalé : un lieu consacré au social

En réponse au programme de construction et d’acquisition de locaux administratifs du département, la ville de Saint-Nazaire a inauguré samedi 17 septembre le nouveau bâtiment du programme Météor. En présence de Philippe Grosvalet, président du conseil général de Loire-Atlantique, Joël Batteux a rendu hommage à Christiane Cabalé, une figure nazairienne de la Résistance.

Depuis samedi, le département dispose de 6 800 m2 de locaux pour y regrouper les services sociaux de Saint-Nazaire. Aujourd’hui, 130 agents, précédemment éparpillés dans l’agglomération nazairienne, seront regroupés au sein d’un ensemble architectural construit pour privilégier l’accueil du public et les conditions de travail. La réalisation de ce nouvel espace de travail, sur le nouveau pôle tertiaire de la gare, a fait la part belle à l’emploi régional puisque c’est le promoteur OCDL qui en a eu la charge. En 2009, le département faisait l’acquisition des bâtiments éco-performants pour un montant de 12,7 millions d’euros. Ce promoteur a travaillé sur des performances proches des normes BBC (Bâtiment Basse Consommation), ce qui continue d’aller dans le sens de la politique de la ville sur le sujet de la récupération d’énergie : pompe à chaleur, toiture végétalisée, économie d’eau, inertie thermique…
Fort d’un nouveau pôle de compétences, le bâtiment regroupe la délégation de la solidarité, la délégation ressources, les centres médicaux sociaux République et Berthauderie ainsi que l’Aide Sociale à l’Enfance.

Christiane Cabalé : un nom symbolique
Cet immeuble dédié à la solidarité portera le nom de Christiane Cabalé. C’était la cerise sur le gâteau pour cette grande dame de 87 ans qui a déjà son nom dans une rue de Montoir-de- Bretagne. Ancienne résistante et déportée pendant la seconde guerre mondiale, Christiane Cabalé a passé le reste de sa vie à militer contre l’oubli en faisant part de son expérience dans les écoles, et en défendant corps et âme la condition des femmes. L’histoire n’est d’ailleurs pas ignorée des journalistes locaux aujourd’hui, preuve en est de la force de son témoignage depuis plus de 60 ans!
Discrète et honorée, elle a été très émue de l’hommage que Philippe Grosvalet lui a adressé. Un hommage qui avait un petit accent de Stéphane Hessel quand il cite « Résister, ce n’est pas simplement s’indigner. C’est aussi s’engager pour la dignité et la liberté comme vous avez pu le faire ma chère Christiane. C’est également le symbole de toute l’action sociale qui est générée au quotidien au sein de cet immeuble et de notre territoire ».
Pour la clôture de cette inauguration, Christiane Cabalé a reçu un bouquet de roses au nom de « Résurrection » que l’Amicale des rescapées de Ravensbrück a créé. Une belle image qui espérons-le portera les fruits de ce message.

Auteur : SD | 21/09/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Le café d’hélYce »
Article suivant : « Silène : un bailleur de fonds aux multiples compétences »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter