Saint Nazaire Infos

Basket : Christian Andorin, l'entraîneur de l'ABCN, évincé !

La dernière défaite en championnat de l’ABCN et la pression mise par les joueurs charismatiques du club, Eliott Henderson et William Zonzon, ont eu raison du coach, Christian Andorin. Arrivé en début de saison pour faire franchir un cap au basket nazairien, l’expérimenté Christian Andorin s’est heurté à un vestiaire dominé par de forts caractères. Néanmoins, les Nazairiens se sont qualifiés en Coupe de France, samedi soir, aux dépens du Rennes Basket 35, 69 à 66.

Drôle d’atmosphère, samedi soir, à la salle de la Berthauderie, où l’entraineur de l’équipe des cadets avait pris la place de Christian Andorin dans la surface technique. Et l’absence de coach nazairien n’est sans doute pas pour rien dans la parodie de basket qu’ont livré les deux formations à l’occasion d’un anonyme 256e de finale de Coupe de France. C’est bien simple : aucune de deux équipes n’affichait l’envie de passer ce tour.

Les coéquipiers d’Elliott Henderson, qui a 40 ans, domine toujours au tableau des meilleurs marqueurs (24 points), voulaient se faire plaisir. Dans le scénario de la rencontre, ça donne une très belle entame de match et un premier tiers conclut sur le score de 20-11. En face, des Rennais en déroute, sans leurs meilleurs joueurs, et un entraîneur dépité : « Il y en a qui se plaignent de ne pas beaucoup jouer, on comprend pourquoi ». Ambiance.

Se faire plaisir, c’est aussi se faire bâcher un 0-21 ! Incroyable, sauf chez les mini-poussins où c’est encore du domaine du possible. Pas de tactique de jeu, les meneurs relégués au rôle de faire-valoir, du basket free-style et peu efficace. Mais au bout du compte, ça passe, avec minimum de concentration et d’envie dans les dernières minutes. L’orgueil des champions commenteront certains observateurs. Un match à oublier au plus vite pour les amoureux du jeu.

C’est l’incertitude qui règne désormais au club. Nul doute que des décisions seront prises dans la semaine. A cette heure, ce sont clairement les joueurs qui ont gagné le bras de fer sur l’encadrement technique et les responsables du club ont cédé. Ils vont rapidement devoir trouver des solutions et désigner tout aussi vite qui commande réellement dans ce vestiaire. Car l’ABCN ne peut se permettre le ridicule de certaines situations vues ce samedi soir sur le parquet. Difficile d’analyser les propos de William Zonzon à l’issue de la rencontre : « Moi, je veux me faire plaisir maintenant. J’en ai marre des individualités, il faut jouer en équipe. En ce qui me concerne, il y aura de surprises prochainement ».

Quand au fils de Christian Andorin, il était bien présent dans l’équipe.

Auteur : Y.D. | 14/11/2010 | 2 commentaires
Article précédent : « Les résultats sportifs de Saint-Nazaire »
Article suivant : « Le SNHB reçoit Segré pour un match au sommet »

Vos commentaires

#1 - Le 14 novembre 2010 à 20h50 par Will
Mr Y.D concernant vos information editées dans votre rubrique sur l éventuel éviction du coach Cristian Andorin ,je tiens a vous signalez et a affirmer ,quand aucun cas je n ai fais parti des joueurs souhaitant la mise a l écart du coach. Donc toutes informations contraires me concernant serais erronés. Williams Zonzon
#2 - Le 15 novembre 2010 à 01h55 par Yoann Daniel
Merci. J'ai bien noté votre remarque et j'ajoute que je ne connais pas du tout votre rôle dans ce triste épisode pour votre club. Je me garderais bien de mettre un ou des joueurs en cause, sachant par expérience que le vestiaire doit être divisé sur la question du coach.
J'ai écris votre volonté de passer à autre chose, vous faire plaisir, même si samedi soir, c'était par moment désordonné. je suis sûr que vous l'avez également ressentit.
Mais vous êtes malicieux ! Vous avez laissez une part importante aux hypothèses en vous montrant énigmatique à la fin du match.
En tout cas, je vous souhaite de traverser cette épreuve avec courage et de retrouver, comme vous l'avez si bien dit, le plaisir de jouer en équipe. A 37 ans, vous êtes un exemple pour les jeunes sportifs.
Bonne continuation à vous et au plaisir de suivre vos performances.
Amicalement.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter