Saint Nazaire Infos

Basket-ball Nationale 3 : Mais où va l’ABC Nazairien ?

L'ABC Nazairien recevait Laval à la Berthauderie ce samedi soir. ABCN-Laval : 66-77. Triste soirée.
Kevin Saotic s’est ressaisi en 2e mi-temps mais un peu tard
Kevin Saotic s’est ressaisi en 2e mi-temps mais un peu tard

Les Nazairiens ont rarement, depuis qu’ils figurent en nationale 3, éprouvé autant de difficultés pour s’imposer à la Berthauderie. Mais ce qui était acceptable contre Cherbourg en début de saison l’était beaucoup moins il y a quelques semaines contre Lisieux et ne mérite plus du tout d’excuse contre une modeste formation de Laval qui, pourtant, a triomphé après avoir eu jusqu’à 17 points d’avance (55-72). C’est triste, car au-delà de l’aspect technique qui, samedi soir, a mis en évidence les lacunes d’une formation qui a perdu ses repères, il y a aussi le mental qui ne suit plus. Il n’y a plus d’âme. Certes, Henderson souffre du tendon d’Achille. Alors la machine tousse. Le meilleur marqueur de l’ABCN depuis quelques saisons n’a inscrit que 12 points, son plus pauvre score sans doute. Mais il n’y a pas que lui qui est grippé. Au niveau de l’adresse (premier tir primé au bout, seulement, de 15 minutes de jeu), au rebond, en défense, sur les lancers-francs également, on ne reconnaît plus le Saint-Nazaire d’il y a quelques mois. L’ABCN a tenu une mi-temps (34-34). Puis les joueurs sont tombés dans l’approximatif, sans conviction aucune au point de se faire croquer par une équipe étonnée de se retrouver aux commandes sans être plus que cela inquiétée. Les meneurs ont sorti leur épingle du jeu. « Il y a des joueurs cadres qui me déçoivent beaucoup. Je ne veux pas rentrer non plus dans les choix de l’entraîneur, mais ceux que l’on a vus ce soir défendre l’amour du maillot sont ceux qui n’ont pas de sous », dira, sans concession, Vincent Lemert, le président. Car l’ABCN a tout d’une équipe qui va dans le mur. « On va avoir des déplacements à Lisieux, à Équeurdreville, à Vitré ». Autant d’équipes qui vont lutter contre les Nazairiens avec pour seul objectif de les reléguer en régionale 1.
Guillaume Fradin, l’entraîneur, le concède : « moralement, c’est une défaite qui ne nous arrange pas ». C’est une Lapalissade. « Nous n’avons pas été dans le rythme d’emblée. On a 10 à 15 % de réussite dans les shoots à 3 points ». C’est maigre, en effet. L’entraîneur est conscient que « les joueurs sont touchés par cette situation ». C’est dur et, entre le président et le coach, le courant passe de plus en plus mal. Guillaume Fradin est en première ligne alors que l’ABCN recevra ce samedi 19 janvier, à 20 h 00, la JALT Le Mans (nationale 2) en coupe de France. Un match sans intérêt ? Non. « Il va nous permettre de lâcher les chevaux ». L’entraîneur veut se situer au-dessus de ce qui se dit même dans les gradins comme ce fut le cas samedi soir. « J’ai l’impression que nous jouons ici à l’extérieur. Mais je reste un professionnel ». On a connu meilleur climat au sein du club nazairien.
 


ABCN-Laval : 66-77. Quarts-temps : 22-17, 12-17, 12-28, 20-15.
Saint-Nazaire. - Devezeaud (2+10), Blino (9+6), Zachee (2+1), Paillat (1+0), Mukenge Shay (4+0), Henderson (9+3), Saotic (2+6), Wabo (5+6).
Laval. - Samba (0+2), Crétois (11+9), Foucher (4+0), Elisa (0+4), Baikova (1+13), Cronier (6+8), Durand (3+7), Girard (9+9).

 

12/01/2013 | 0 commentaire
Article précédent : « Résultats sportifs : plutôt figue que raisin »
Article suivant : « Résultats sportifs : le SNVBA solide à Calais »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter