Saint Nazaire Infos

ATSEM : travailler plus ou gagner moins

Le conflit se poursuit entre les ATSEM et la Mairie, la CGT affirme avoir le soutien des parents et appelle à une manifestation devant l'hôtel de ville samedi tandis que la CFDT accepte le projet présenté au comité technique paritaire.

Les ATSEM sont en grève et et certaines cantines sont toujours fermées.
CGT-FO campent sur leurs positions demandant le report de la réforme des rythmes scolaires, arguant que les équipes ne sont pas prêtes (voir http://www.saintnazaire-infos.fr/les-atsem-se-fachent-23-43-2127.html ). Elle a reçu le soutien de parents  et organise un rassemblement samedi devant l'hôtel de ville à 10 heures. Les ATSEM « ne veulent pas travailler plus, pour cause de fatigue, et certaines seraient même prêtes à travailler à 90 % , ce qui entraînerait une baisse de salaire, tellement leur travail est difficile ». «Les professeurs des écoles seront payés sur une base de 22 €/heure pour le temps passé au titre du volontariat, on est très loin de ce qui se passe pour les ATSEM». Indique Fabien Pouessel représentant CGT.
Le rôle d'un syndicat « c'est de défendre les salariés, pas l'administration », lance-t-il comme une pierre dans le jardin de la CFDT.

Côté CFDT, « il y en a assez de passer pour  des casseurs de grève », « nous sommes en discussion sur les rythmes scolaires depuis janvier, les choses ont avancé, notamment une augmentation de pouvoir d'achat de 75  € par mois. Nous nous insistons sur le recentrage dans le métier, « nous voulons que les ATSEM soient intégrées dans la filière médico sociale quelles aient des temps de discussion avec l'équipe pédagogique, qu'elle soient dispensées de ménage ou de service de repas, ou de remplacements» explique Yann Saluce représentant CFDT.
Le syndicaliste reconnaît que le temps de travail sera allongé de 64 heures par an, mais il souligne qu'il comportera 21 heures de formation et que « ces 64 heures sont rémunérées ».« Beaucoup d'ATSEM ne peuvent pas accepter 90 % de leur salaire, elles en ont besoin en totalité, ce n'est pas une solution qu'elles réduisent leur temps. »

Si la revendication commune est bien la compétence et le métier des ATSEM, les deux approches de ce conflit sont radicalement diférentes.



 

19/06/2013 | 2 commentaires
Article précédent : « SNCM : la CGT joue les VRP pour STX »
Article suivant : « STX chez les Viking et le « délit de fuite » des politiques »

Vos commentaires

#1 - Le 20 juin 2013 à 00h31 par REQUIN ROUGE
C:comment
F:faire
D: demi
T:tour
complice du parti stupide; donc casseur de grève .
#2 - Le 20 juin 2013 à 10h47 par Baleine Blanche
"La CGT, c'est le Cancer Généralisé du Travail" (Coluche)
Derrière des sigles, on peut mettre les mots que l'on veut...

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter