Saint Nazaire Infos

Algues Vertes: des plages fermées à Saint-Nazaire

La mairie de St Nazaire a décidé ce vendredi d’interdire jusqu’à nouvel ordre l’accès aux plages situées entre la plage de la petite vallée et la pointe de Chemoulin.

Une interdiction qui fait suite à la directive du ministère de l’écologie de fermer les plages où les algues vertes ne peuvent pas être ramassées tous les jours.

Ces algues vertes, appelées aussi laitues de mer, peuvent, en état de putréfaction libérer des gaz dangereux comme l’hydrogène sulfuré. Gaz très probablement à l’origine de la mort de 36 sangliers dans les Côtes d’Armor au mois de juillet.

Les plages nazairiennes concernées sont des criques difficiles d’accès et ne pouvant donc pas être traitées quotidiennement par les services municipaux. L’interdiction concerne également la pêche, la pêche à pied, et toute activité nautique  pratiquée à l’intérieur de la bande maritime littorale des 300 mètres.

Auteur : AG | 12/08/2011 | 3 commentaires
Article précédent : « Occupations illégales d'habitations à Notre-Dame des landes : Le tribunal rendra son verdict le 20 septembre »
Article suivant : « Opération séduction de la STRAN dans les quartiers de St Nazaire. »

Vos commentaires

#1 - Le 13 août 2011 à 07h48 par Jean-Louis garnier
L'état des plages et falaises à l'origine de la mesure pose la question de la cause première de cette "floraison" !
Ici, ce ne peut être ni les élevages porcins, ni les pratiques agricoles, et cette année, la chaleur ne peut non plus jouer un grand rôle ; la question est donc ouverte et non résolue !
#2 - Le 19 août 2011 à 08h51 par GUILLARD France, Saint-nazaire-ouest
Merci d'avoir soulevé le problème, il me semble aussi que seulement des rejets " sauvages" vers les falaises peuvent provoquer ce genre de dégâts très grave pour notre environnement et le public qui utilise ces petites plages sympatiques puisque restreinte dans leur surface.
Des analyses sur les portions de falaises concernées seraient les bien-venues pour connaitre la vérité et y remédier.
Bon séjour aux utilisateurs.
#3 - Le 22 août 2011 à 09h35 par Laurent
Petit rappel, les algues vertes n'ont pas de passeport ni de droit de vote.

Les algues vertes échouées à Saint-Nazaire ne viennent pas de Saint-Nazaire, celles de Pornichet ne viennent pas de Pornichet, et celles de La Baule ne viennent pas de La Baule.

Elles se développent au large et s'échouent sur les côtes au gré des courants, des vents, des marées et de la houle.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter