Saint Nazaire Infos

AG de l'UMP 44 les militants sont inquiets

L'UMP 44 a rencontré ses militants au cours de l'assemblée générale annuelle, ces derniers sont grognons et inquiets.
08/07/2014 | 13 commentaires
Article précédent : « 300 personnes pour soutenir les Palestiniens de Gaza »
Article suivant : « Désirs de ville accuse William Duval UMP d’agression physique sur un ancien colistier »

Vos commentaires

#1 - Le 08 juillet 2014 à 19h23 par Jean-louis Garnier
Mon impression générale est assez positive ; j'en ai retenu que les adhérents souhaitaient avant tout l'affirmation d'une ligne politique nous démarquant clairement du PS.
Pour les affaires où les instances de l'UMP et des dirigeants sont mis en cause, le souhait le plus général est que la justice fasse sont travail et que les pourris soient punis même si certains y voient d'abord des manipulations de nos adversaires.
Nos militants trouvent qu'on en parle trop et qu'il faut consacrer nos efforts à la définition d'une ligne politique clairement de droite. A noter que le sénateur Trillard m'apparut assez proche de ce point de vu ; il devait d'ailleurs souhaiter que le prochain candidat à la présidence de la république annonce clairement les décisions qu'il prendrait par ordonnance dans les 100 premiers jours.
#2 - Le 08 juillet 2014 à 21h45 par b.indriss, Guerande
L'UMP44 inquiet? Mais les militants nazairiens sont soulagés! Le bureau départemental a décidé:
Jean Louis GARNIER exclu définitivement,enfin... n'ayant plus responsabilité, David Pelon suspendu (momentanément?), William Duval (elu UMP) suspendu, en attente du resultat de ses procès... Bref c'est une excellente nouvelle! Alors Paris...
#3 - Le 09 juillet 2014 à 20h22 par Umphilare
b.indriss,
où peut-on se procurer le roman dont vous nous donnez quelques lignes?

Que restera-t-il de l'UMP tant à Saint-Nazaire qu'ailleurs d'ici quelques mois?
#4 - Le 10 juillet 2014 à 07h49 par Hé oh la droite !
"Il n'y a plus aucune place pour les idées en politique aujourd'hui, seulement pour les postures marketing. Ce n'est plus qu'un milieu de pourriture..."
Sombre échange entre P. de Villiers et J-L. Mélenchon en mai dernier au Parlement européen.
"Tensions et démissions au sein du parti de Jean-Luc Mélenchon", in "Le Figaro", 3 juillet 2014.

Il y a des idées que l'on aime s'approprier, se les faisant siennes et qui, au gré de l'expérience, se muent en convictions. D'abord à l'échelon de sa personne, puis à celui d'Autrui, c'est le partage, la volonté de faire gagner ce que l'on pense être juste pour les siens et les autres, ces idées sont celles de la France Libre, d'un patriotisme enraciné, celles du programme du Conseil National de Résistance (CNR), son volet social formant le socle du gaullisme social.
Il y a des sentiments intimes qui fondent, grandissent, pierre par pierre, un regard, la vision d' "une certaine idée de la France", c'est le mobile, le moteur, la noblesse, le désintérêt de l'engagement. L'amitié, la prudence et le courage sont ou devraient être les piliers de l'action politique ; vantées par Aristote pour les deux premières et, dont le manque, pour le dernier, a construit le discours si actuel de Soljenitsyne.

A l'UMP nazairienne, à l'instar de l'UMP nationale, les couteaux sont sortis, les coups bas filent, blessent, âbiment. Le conspirateur Charton-Fillon, l'illusionniste Beuvelet-Pécresse contre Garnier-Copé et Vanderen-Dati ; Garnier contre tous et toujours bien seul, comme tous les copéistes ; Cadiet-Raffarin, toujours tiède, toujours plus opportuniste, qui se rêve d'être de la bonne échappée, mais qui, au final, regardera passer les trains.
L'UMP nazairienne sous la tutelle d'une UMP 44 et nationale qui revêt les habits du bon Docteur Bonnemaison, l'agonisante contre le mal-être du dépressif, de l'immoral.
De l'UMP en général, de "Saint-Nazaire face aux lâches" en particulier, suite et... bientôt FIN, "DésirS de Bleu Marine". Tristesse.
#5 - Le 13 juillet 2014 à 09h33 par UMP pas hilare, St Nazaire
En ce dimanche 13 juillet
Bon anniversaire monsieur Jean Louis Garnier.
Si les gauchisants Lemer-riens vous détestent autant, c'est peut être que vous représenter encore la vraie droite à Saint-Nazaire.
Bon courage.
#6 - Le 13 juillet 2014 à 17h06 par Umphilare
Nazairien de cœur,
C'est pas sympa pour Fillon de l'assimiler à Charton qui d'ailleurs n'était pas, mais ma mémoire ce trouble peut être, dans ce camp lors du vote pour la présidence de l'UMP! Par ailleurs Copéistes et Fillonistes étaient à égalité dans notre 8° circo et ce n'étaient pas des copéistes qui avaient dans la main des paquets de procuration à placer, ce jour-là!
#7 - Le 13 juillet 2014 à 22h20 par bernard, Saint Nazaire
série de commentaires sponsorisée par garnier pour contrer b.indriss.

La mainmise de ce garniet est en train de tomber et ce n'est pas un mal.
L'avenir de l'UMP local est dans de nouvelles mains aux réputations intactes.

Je n'ai d'ailleurs pas compris le commentaire sur Lemerrer sur une affaire strictement interne à l'UMP à moins que garnier est besoin d'un paravent pour cacher tous les vieux conflits existants et le ras le bol de certains militants.
#8 - Le 14 juillet 2014 à 09h48 par Dumas, Saint-nazaire
Bernard,
Je vous croyais bien au fait de l'histoire de la droite nazairienne de ces dernières années et de ses tribulations, et je suis donc très surpris par votre dernier commentaire.
Vous affirmez que la mainmise de Garnier sur la droite nazairienne est en train de tomber. Il y a 3 ou 4 ans de cela, n'est-ce pas ce que de nombreux commentateurs disaient après l'affaire Garnier-Durandet. Garnier était déjà condamné, exclu, fini ! Résultat, c'est tout le contraire qui s'est passé : Garnier blanchi aussi bien par la justice que par les instances de l'UMP, Garnier désigné délégué communal de l'UMP sur Saint-Nazaire aux dernières élections internes. L'Histoire doit toujours nous rendre humbles et modestes face à l'avenir qu'il ne faut jamais insulter...
#9 - Le 16 juillet 2014 à 07h45 par Hé oh la droite !
Depuis trop longtemps, - quel temps perdu ! -, la droite nazairienne tente de se fédérer autour des "anti" Garnier. Or, ce rassemblement présentant comme seul dénominateur commun la haine contre le blogueur délégué communal UMP ne résiste à rien. Hétéroclite de par sa composition, il est - fait assez rarissime pour être remarqué - très représentatif de l'obsolète théorie des trois droites de René Rémond :
- la droite légitimiste et son tenant local, l'officier Etienne Segrétain. Il affiche une droite attachée à ses "valeurs" chrétiennes, familiales, patriotiques, c'est une droite réactionnaire.
- la droite orléaniste, libérale, ouverte économiquement et conservatrice socialement, elle est représentée par le bouillonnant Gaston Charton et ses postures de boîtes-à-idées toutes faites.
@UMPhilare : G. Charton aimerait peut-être avoir le talent d'un Copé, être combatif comme lui, mais il a davantage la fourberie d'un Fillon, brillant, mais revanchard.
- la droite bonapartiste, autoritaire : elle est populaire, sociale, et s'incarne dans un homme providentiel ou, tout au moins, dans un charisme, comme celui d'Etienne Garnier. Cadiet, l'humilié du canton Est, se rêve en leader d'un gaullisme social, moderne, et se comporte comme un homme de l'ombre, un vrai sniper, jamais à la hauteur de ses ambitions : il vise, tremble, tire et... loupe sa cible, toujours !

@Dumas : les deux raisons pour lesquelles Garnier a survécu à sa confrontation politique et judiciaire avec M. Durandet-Cascino, c'est, d'une part, parce que cette agrégation de militants est un bric-à-brac politicien, sans cohérence, ni lien, et, d'autre part, parce toutes ces individualités sont autant d'ambitions, dont aucune n'est partagée, sauf celle relative à obtenir la tête de Garnier. M. Durandet-Cascino aurait été mieux inspirée à réaliser une équipée solitaire, nazairienne...

@Bernard : à faire de l'anti-Garnier primaire, vous devenez son meilleur supporter. Parler de lui, c'est qu'il compte, encore !
#10 - Le 16 juillet 2014 à 08h12 par martinduplessy, St Nazaire
Je suis tout à fait d'accord avec vous nazairiendecoeur, le seul qui fait le job à st nazaire dans un esprit d'union, de synthèse politique brillante c'est Garnier. C'est la seule voix de l'UMP au travers son blog. Il a aussi le mérite de ne pas travailler pour des ambitions personnelles.
#11 - Le 16 juillet 2014 à 09h08 par Umphilare
L'appartenance, tout à fait respectable, du lobbyiste Segretain a un mouvement philosophique d'origine anglo-saxonne atténue un peu l'exactitude de votre description de la droite nazairienne (quoiqu'il habite Guérande) mais explique son insertion très particulière !
#12 - Le 16 juillet 2014 à 12h10 par Hé oh la droite !
@ UMPhilare : Comme Edmund Burke et Joseph de Maistre... Pas d'incompatibilité, aucune ! Plutôt une garantie d'humanisme, mais n'est pas Hiram qui veut...
@ Martinduplessy : Vous avez mal compris mon propos, ce n'est pas une défense de Jean-Louis Garnier, mais un réquisitoire réaliste sur les "anti-Garnier" et leur incapacité à penser la chose publique autrement que par cette hostilité pathologique à l'égard de cette personnalité controversée qu'est Garnier. Voilà bientôt cinq ans qu'ils sont à la manoeuvre et, étant chacun très différent, ils ne savent bâtir que sur du sable, du précaire, à l'occasion d'une élection interne par exemple, élection qu'ils sont incapables de remporter. Ensemble, rien n'est possible, RIEN ! Pauvre UMP nazairienne !
#13 - Le 16 juillet 2014 à 22h16 par Jean-louis Garnier
Nazairien de cœur,
J’apprécie beaucoup vos analyses mais puis-je me permettre une petite correction sur la durée de la Haine que certains me vouent ? : 7 ans car ils n'ont jamais accepté ma désignation comme tête de liste UMP par JF Arthur (qu'ils haïssaient tout autant d'ailleurs) à l'été 2007!

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter