Saint Nazaire Infos

ACDC propose un grand port maritime breton

Les élus d’Alliance du Centre et de la Droite de la CARENE (ACDC), s’inquiètent du modèle économique actuel du Grand Port Nantes – Saint Nazaire et de l’avenir de la raffinerie de Donges. Ils interpellent David Samzun, président de la CARENE et maire de Saint-Nazaire.

« En 2014, le Grand port maritime Nantes – Saint-Nazaire aura été une nouvelle fois dans le rouge.
Le trafic ne fait que de baisser. Alors que 30 millions de tonnes sont nécessaires pour être rentables, en 2014 le Grand Port n’en a eu que 26,5 millions.
La situation financière pose donc question :
- chute de 22% du trafic de sable ;
- chute de 34,5% de l’importation de charbon ;
- arrêt technique programmé cette année de la centrale thermique de Cordemais ;
- incertitudes sur l’avenir de la raffinerie de Donges ;
- fermeture de la ligne Montoir-Gijon.

Le Grand Port a montré sa dépendance au marché énergétique et au marché immobilier (sable) et toute fluctuation de ces marchés impacte de facto l’activité du grand port maritime.

Nous demandons au maire de Saint-Nazaire, président de la CARENE, membre du conseil de surveillance du Grand Port maritime Nantes-Saint-Nazaire de bien vouloir nous faire un état de la situation lors du prochain conseil communautaire tant la situation nous semble préoccupante et tant le modèle économique pose question.
S’agissant de la raffinerie de Donges, des réflexions sont en cours quant au contournement de la voie ferrée qui traverse actuellement le site. Nous nous étonnons de l’incertitude entourant la pérennité de la raffinerie sur le site actuel. Si des travaux sont réalisés à hauteur de plusieurs centaines de millions d’euros par la collectivité, il nous faut avoir une certitude quant au maintien de l’activité de raffinerie par TOTAL sur le site de Donges.
Des centaines d’emplois sont en jeu, tout comme l’avenir industriel de notre territoire. Le silence du maire de Saint-Nazaire sur ces sujets d’importance pour notre territoire et l‘avenir de nos enfants est incompréhensible. Il nous semble fondamental de raisonner désormais au niveau de notre territoire géographique naturel et regarder vers nos voisins immédiats de Lorient et de Brest pour envisager un grand port maritime breton puissant, capable de s’imposer dans le cadre de la compétition internationale que se livre les grands ports maritimes.»

Communiqué de Ludovic Le Merrer,
Président du groupe ACDC, Alliance du Centre et de la Droite de la CARENE
 

17/02/2015 | 3 commentaires
Article précédent : « Action anti Roundup à Castorama »
Article suivant : « Cité sanitaire : dispositif exceptionnel maintenu »

Vos commentaires

#1 - Le 18 février 2015 à 13h00 par umpashilaredutout
Il a l'air de vachement connaître la question portuaire Lemerrer. Devrait téléphoner à Denigot, entre autres, pour dire moins de bêtises
#2 - Le 18 février 2015 à 22h37 par Moyon, St.nazaire
Ridicule !!!
Quel stratège ce Le Merrer ...
#3 - Le 19 février 2015 à 12h38 par liloo
et voici le Merrer le drapeau hi? HI?SAINT-NAZAIRE n est pas une ville bretonne;Rennes ou certaines personnes ne sont pas sympas ; un jeune ayant postuler pour un emploia a la mairie la réponse fut vous ètes la 800éme personne qui nous écrivez;honte,pour la capitale de la bretagne;de sectaires voulant vivre à l époque des croisades;les pays de la loire c est trés bien;nous sommes de sots bretons;

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter