Saint Nazaire Infos

A Saint-Nazaire et ailleurs le 14 Novembre sera "hôpital mort"

L’hôpital public traverse aujourd’hui une crise sans précédent. La promesse de nouvelles annonces ministérielles à la mi-novembre ne suffit pas à faire retomber la fièvre. Le collectif inter urgences a besoin de votre soutien.
Les urgences de Saint-Nazaire asphyxiées
Les urgences de Saint-Nazaire asphyxiées

" À ce jour 30 hôpitaux dont 14 établissements de l'AP-HP sont engagé dans la grève partielle ou totale du codage des actes.

Les économies successives, année après année, ont conduit à des difficultés majeures d’accès aux soins, à une dégradation de la qualité et la sécurité des soins et à un épuisement des personnels hospitaliers.

Le manque d’effectifs et de matériel ne nous permet plus d’assurer nos missions dans des conditions acceptables pour les patients et pour les soignants.

Les pertes de chance liées au manque de moyens sont devenues insupportables.

Les soignants, les médecins quittent l’hôpital. Nous sommes face à une perte d’attractivité telle que de nombreux postes sont aujourd’hui vacants.

Depuis 8 mois les personnels paramédicaux du Collectif Inter Urgences alertent les pouvoirs publics sur la situation critique de l’hôpital. 

270 services d’Urgences sont encore en grève aujourd’hui. 

Ils sont rejoints depuis fin septembre par le Collectif Inter Hôpitaux qui regroupe tous les professionnels de santé des hôpitaux publics et les usagers.

Ensemble, nous avons décidé d’unir nos forces pour demander un plan d’urgence pour l’hôpital public avec un financement à la hauteur des besoins de santé de la population.

Nous ne serons entendus que si la mobilisation augmente encore et devient massive.

Nos deux collectifs sont indépendants et n’ont aucun moyen financier.

C’est la raison pour laquelle nous faisons appel à votre générosité pour nous aider à financer le déplacement de nos collègues de régions, qui comme nous, souhaitent se mobiliser pour manifester le 14 novembre 14h, à Paris et soutenir ce mouvement sans précédent de défense de l’hôpital public.

Nous vous remercions pour votre soutien."

Pour faire un don : https://www.interurgences.fr/2019/10/appel-aux-dons/

Le Collectif Inter Urgences et Le Collectif Inter Hôpitaux

29/10/2019 | 8 commentaires

Vos commentaires

#1 - Le 01 novembre 2019 à 10h52 par Rémy Guyon, Saint-nazaire
Bientôt. Peut-être à partir du 5 décembre ce sera "France morte".Courage ça vient . Tous ensemble.
#2 - Le 02 novembre 2019 à 22h58 par Roberte, Pornichet
Il faut absolument demander l'aide et le soutien de notre députée Audrey Dufeu-Schubert qui est des nôtres en matière de santé. Elle est la mieux placée pour porter notre parole. Nos pouvons compter sur sa solidarité et son humanité. Elle est d'ailleurs très présente sur le terrain. Nous avons de la chance d'avoir une parlementaire issue du milieu de la santé.
#3 - Le 05 novembre 2019 à 10h23 par Pierre Lapin
à #2

Je vous invite à demander de l'aide à VOTRE député. Oui, c'est une excellente initiative !

Croyez-vous une seule seconde qu'elle dispose d'une baguette magique pour guérir tous les maux dont souffre l'hopital public depuis bien des années ?

J'en doute sérieusement.

Cette députée, comme tous ses "collègues" LREM votent actuellement comme un seul homme le projet de Loi de finances pour 2020 et le projet de Loi de finances pour la sécurité sociale pour 2020... Y a t-il des avancées significatives dans ces deux projets de Loi pour permettre des améliorations ?

NON. AUCUNE. Ce n'est pas possible.

Cette députée, au même titre que l'ensemble de ses "collègues" de la majorité LREM est au service d'une doctrine économique : l'ordo-libéralisme pour qui les solidarités quelles qu'elles soient sont à détruire. Ces "élus" ne sont que les valets d'une caste oligarchique qui méprise le plus grand nombre.

Le 16/11/2019, il faudra s'en souvenir.
#4 - Le 06 novembre 2019 à 09h07 par Borris
C'est sûr que l'hôpital se portait nettement mieux sous (à priori) VOTRE députée Marie-Odille Bouillé....
#5 - Le 06 novembre 2019 à 17h11 par Pierre Lapin
à #4, oui, c'est bien "a priori", car sous le règne de la précédente députée, les choses étaient organisées de la même façon... Les dogmes étaient les mêmes, seul le ripolinage était différent.
#6 - Le 07 novembre 2019 à 18h38 par DJW
Issue du milieu de la santé ahaha

À part militer pour aspirer de plus en plus de subventions publiques pour entretenir les fameux mouroirs à 3K€/mois qui n'ont qu'un but: dégager du profit sur la vieillesse et la dépendance, je vois pas bien son action.
#7 - Le 08 novembre 2019 à 16h23 par Tielt lespiegle, Sunderland
en Belgique c est 1000€ par mois la maison de retraite

et en Belgique à Bruxelles il y a 10 000 autistes enfants français dont ils s occupent bien . Ils n ont pas la bombe atomique mais ils ont des creches aussi . Alors vive Philippe le roi des belges
#8 - Le 14 novembre 2019 à 15h21 par Tielt lespiegle, Sunderland
c est si beau d envoyer l armée dans le monde entier,de jouer les matamores internationaux, mais de ne pas savoir assumer ses étudiants, ses retraités, ses hospitaliers et autres employés publics …. regarde ici Président et pas là bas .

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web Régie par : Agence de presse et marketing Images & Idées - images-et-idees@mail.ch CH 1847 Rennaz
www.media-web.fr  |   Nous contacter