Saint Nazaire Infos

7e édition de la Transquadra. Ils sont partis lundi après-midi

Cet après-midi avec une près d'une heure et demie de retard sur l'horaire initialement prévu, les 77 bateaux de la Transquadra se sont élancés sous un soleil radieux.

Repoussé d'une journée en raison d'un appel à la grève des agents du Port autonome, le départ a été enfin donné vers 15 heures ce lundi. "Enfin", c'est bien le mot qui revenait dans toutes les conversations chez les concurrents de l'épreuve. Visiblement impatients d'en découdre, les équipages n'ont que modérément goûté l'initiative de la CGT qui pour beaucoup a pris la Transquadra en "otage". Il est vrai qu'il s'agit là de la seconde fois où l'organisation est victime d'un tel mouvement. Une action préjudiciable pour les organisateurs avec un surcoût de l'ordre de 10 000 euros en terme de charges. Qui va régler l'addition ? Quelles seront les répercussions de cette grève ? Il est très tôt pour le dire à l'heure actuelle, même si du côté des organisateurs, on envisage bien évidemment de ne plus revenir à Saint-Nazaire pour le départ.

Une étape en huit jours

Après de longues heures d'attente, les équipages ont donc quitté le port à 13 h 30 pour s'engouffrer dans l'écluse avant que l'ensemble de la flotte ne prenne le vrai départ à 15 heures Dernier à quitter le port, l'équipage "Ville de Martinique" qui prend part à l'épreuve pour la première fois. Les 77 bateaux devraient, si les conditions le permettre atteindre Porto Santo d'ici une huitaine de jours après avoir parcouru les 1 100 miles qui séparent Saint-Nazaire de l'île de Madère. Quant au public, il était réduit, comme on pouvait l'imaginer, mais nous en connaissons la raison.

Auteur : YE | 11/07/2011 | 0 commentaire
Article précédent : « Vague de Skimboard à la Courance »
Article suivant : « Deux Martiniquais du "Marin" au départ de la Transquadra »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter