Saint Nazaire Infos

500 personnes manifestent à l'appel de la CGT

La CGT avait appelé à une manifestation interprofessionnelle ce mardi matin à Saint-Nazaire.

« Faire comprendre au gouvernement qu'il faut sortir de la politique de l'austérité, ça ne marche pas ! » indiquait Fabrice David secrétaire de l'union locale CGT ce matin à Saint-Nazaire.
Il a pris la parole devant environ 500* personnes réunies Place de l'Amérique latine : « D'autres choix sont possibles, tout n'est qu'une question de choix politiques, de courage politique .»
Marie – Claude Robin de l'union départementale le confirme, cette manifestation est plus « offensive », « tout le département se mobilise, c'est tout le bassin d'emploi qui souffre, il y a le privé, le public, et si les enseignants ne sont pas là, c'est parce qu'ils ont leur propre mouvement aujourd'hui »
L'accord du 11 Janvier ne passe pas,c'est  « une nouvelle démonstration de cette volonté de détricoter notre législation du travail, s'il devenait loi, il marquerait un très grave recul social.... la fin du code du travail ».
Il faut se battre sur deux fronts selon la CGT « l'emploi et les salaires ».
« Quand on a suffisamment d'argent dans les poches, on consomme, on fait vivre l'économie ».
STX et son PDG sont mis en cause : « Comment ne pas bondir quand Castaing, déclare dans la presse qu'il ne laissera pas tomber les sous-traitants ? Qu'a-t-il fait quand PMO a licencié ? »
« Qu'attend-il pour couvrir de sa cape de super-héros les centaines de salariés qui ont vu leurs emplois disparaître ces dernières années ? ».
Pour la CGT il faut « ré-internaliser » pour sauver les sous-traitants.
Des solutions « crédibles, efficaces, mais qui ne conviennent pas au capital, nous en avons plein notre besace, boîte par boîte, mais aussi dans un cadre plus général, interprofessionnel».


Le cortège s'est dirigé vers la Chambre de commerce où des militants de différentes entreprises ont fait part des difficultés des salariés. Patrick Denigot -SMH (3 semaines de grève) - qui constate la précarisation ; Richard David – Man Diesel – qui remarque que malgré des résultats corrects et réguliers depuis plusieurs années, l'entreprise propose une augmentation insuffisante, et maintient un effectif de main d'oeuvre précaire important. Un représentant des cheminots, une représentante de la poste soulignent la baisse des services.
La manifestation s'est disloquée après un appel à une manifestation interprofessionnelle, intersyndicale CGT, FO,FSU, Solidaires.
« Aujourd'hui n'est qu'une étape, nous devrons être plus nombreux le 5 mars ».





 

12/02/2013 | 0 commentaire
Article précédent : « Silène est un important donneur d’ordres sur le territoire »
Article suivant : « Comment un investisseur privé sort des loyers à 5 €/m2 en centre ville »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter