Saint Nazaire Infos

3,3 millions d'euros pour les travaux des sentiers côtiers

Déjà prévus depuis 2010 par la CARENE, les travaux d’aménagement et de sécurisation vont entrer dans leur phase active en mars prochain. Étalés sur un an, ils concernent une quarantaine de sites.

Depuis l’effondrement du belvédère de Bonne Anse en décembre dernier (http://www.saintnazaire-infos.fr/la-carene-au-chevet-de-bonne-anse-23-43-1182.html), la CARENE est à cran. Lundi, elle a annoncé le lancement d’une deuxième phase de travaux d’opérations d’aménagement et de sécurisation sur les 13 km du sentier. Cette opération fait suite à une première phase de travaux (2007 et 2009), dont le but était de ralentir et de mieux maîtriser la dégradation naturelle du littoral, à défaut de pouvoir l’éviter. Ce qui n’a visiblement pas très bien marché à Bonne Anse.
Cette seconde phase de travaux devrait commencer en mars prochain et concerner la zone entre la plage de Villès Martin et la plage des Jaunais. Ce périmètre a été établi à la suite d’études et de diagnostics géotechniques sur l’état des falaises. Il a également été adapté suite aux vents violents de décembre dernier, responsables de l’effondrement du belvédère de la plage de Bonne Anse. Les travaux dureront au total un an et coûter 3,3 M € (montant total de l’opération 3,9 M €).

 

Le « cas » Bonne Anse

Les opérations déjà programmées ont été revues suite au fameux effondrement du mur de soutènement sur la plage de Bonne Anse. Les principaux objectifs sont de sécuriser le belvédère et l’escalier d’accès à la plage et d’en profiter pour créer un nouveau tracé du sentier en haut de falaise et améliorer la continuité du parcours. Il est prévu de couler un mur de béton armé avec un parement de pierre maçonné afin de rétablir le belvédère. Les terrains en amont vont être réaménagés et certains arbres vont être abattus. Enfin le pied de falaise va être protégé par des enrochements. Un nouveau sentier va être créé en crête de falaise et l’escalier d’accès à la plage va être reconstruit.
 

Trébezy et la Courance

L’objectif est de formaliser et de sécuriser le passage en haut de plage ou par la déviation sur la voie publique et de fermer la portion de sentier la plus instable. Les travaux vont consister à fermer le sentier actuel et réaliser un jalonnement indiquant le passage en haut de plage ; réaliser des ouvrages de confortement et de protection de l’escalier d’accès Ouest ; créer des emmarchements.
Pour la plage de la Courance, il est prévu de restaurer et d’élargir les enrochements et de déplacer le parcours du sentier vers l’aval afin de l’éloigner de la zone de danger. les éléments instables en falaise vont être purgés, l’enrochement repris et les éboulis enlevés.

Et d’autres sites

Quand on parle de sentier côtier dangereux, c’est Bonne Anse qui vient à l’esprit. Mais beaucoup d’autres morceaux de sentier nécessitent des travaux. À Porcé, Virechat ou encore Port Charlotte, les falaises vont être confortées par des parois de béton cloutées. Ailleurs, comme à Saint-Eugène ou au Grand Traict, il s’agira de mettre en place des passerelles, des escaliers (munis de bandes antidérapantes) ou encore des garde-corps. Plage de l’Ève, Fort de l’Eve, Chemoulin… ce sont des emmarchements qui vont être faits ou encore au Chemin des Dames et à la Petite Vallée, des revêtements de sol vont être mis en place pour en faciliter l’accès. Enfin, la CARENE va réaliser des travaux de gestion pluviale, implanter de nouvelles clôtures, du mobilier, planter des végétaux, ….
Une réunion publique est organisée le 1er mars 2012 à18 h, à la salle polyvalente Courtil (allée Petrucciani, ZAC Courtil Brécard, Saint-Marc-sur- mer) pour en parler.
 

Auteur : JLM | 25/01/2012 | 1 commentaire
Article précédent : « Résultats sportifs : Le SNVBA chute à Alès »
Article suivant : « Bousculades entre gymnastes autour des agrès à Penhoët »

Vos commentaires

#1 - Le 30 janvier 2012 à 08h16 par J-C, Saint-nazaire
L'annonce de ces travaux réclamés depuis bien longtemps est une bonne nouvelle. Elle est un peu tardive puisque le belvédère de Bonne-Anse a eu le temps de s'effondrer.

Néanmoins, il est à espérer que l'abattage rendu nécessaire de certains arbres (et buissons) en crête de falaise ne se fasse pas en période de nidification. Avec la quarantaine de sites à traiter en un an, c'est certainement possible.

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter