Saint Nazaire Infos

2000 nouveaux logements sociaux en six ans

La Carene a adopté mardi son programme local de l’habitat. Elle compte attirer plus de jeunes ménages. D’ici fin 2016, 6 600 logements devraient être construits, dont 2000 locatifs sociaux.

La Carene a définitivement adopté mardi son programme local de l'habitat (PLH). Une étape décisive pour ce domaine qui représente le « premier budget de la Carene », a précisé David Samzun, vice-président chargé de la politique de l’habitat et de la ville.
Dans le cadre d’une politique d’équilibre social de l’habitat, la communauté d'agglomération s'est fixé cinq défis. Elle devra notamment favoriser un parc de logement économe en énergie, anticiper les besoins des personnes âgées et handicapées et proposer une offre attractive. « Ce PLH, c'est un pan de notre politique d'action économique et pas le moindre, a affirmé le président Joël Batteux. Si on veut continuer le développement économique d'un territoire, il faut permettre aux jeunes de se loger. »

Fuite du littoral

L’objectif est donc d’attirer plus de jeunes ménages, qui semblent fuir le secteur : de 2003 à 2007, les écoles maternelles et élémentaires de Saint-Nazaire à Mesquer ont perdu chaque année des élèves, au profit des communes du secteur de Donges à Campbon et La Chapelle-des-Marais.
D'ici six ans, ce sont 6 600 logements qui devraient être construits sur le territoire de la Carene, dont 1000 logements locatifs sociaux à Saint-Nazaire et autant dans les autres communes de la Carene. Et pour accompagner le PLH, les élus ont adapté mardi le dispositif de soutien financier. Le taux d'intervention sur le logement social de la Carene est d'ores et déjà, avec Angers, l'un des plus élevés du grand ouest.

 

Auteur : CC | 27/01/2011 | 2 commentaires
Article précédent : « Le théâtre municipal prend forme »
Article suivant : « Coordination des conseils de quartier : Arlette Mousseau démissionne »

Vos commentaires

#1 - Le 08 février 2011 à 08h55 par Guillard France, Saint-nazaire Ouest
Les annonces de la Carène sont stupéfiantes, s'il manque des logements, pourquoi ne pas remettre en état les ( environ) 600 logements libres, dont personne ne veut puisqu'ils doivent le remettre en état à leurs frais, alors que ce doit être la caution des partants qui doit servir à rénover? et qu'ils sont dans des zones sensibles, ou passent les cautions? avant de bétonner à nouveau il faudrait faire un audit des logements occupés et libres sur la Carène. Juste pour informer.
#2 - Le 23 février 2011 à 14h21 par Jamouillet, Saint Nazaire
Je me suis pincé, quand j'ai entendu notre ancienne camarade du PS (grande argentière)annoncer lors du dernier conseil municipal " la municipalité socialiste n'a rien fait en 86 ans pour les logements sociaux"

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter