Saint Nazaire Infos

10 000 Charlie à Saint-Nazaire

Environ 10 000 personnes se sont rassemblées, ce samedi matin à Saint-Nazaire pour un moment de dignité et d'émotion.Le sous-préfet et de nombreuses personnalités politiques ont accompagné les journalistes qui avaient organisé ce rassemblement.

Philippe Aoustin du syndicat de la police municipale a rendu hommage à sa collègue froidement abattue à Montrouge. « Nous devons défendre pied à pied les valeurs de tolérance, de fraternité et d’égalité dans ces heures tragiques où les tensions ne cessent de monter. La République, une et indivisible, tolérante laïque et sociale, doit plus que jamais s’affirmer et résister contre ces lâches et ces barbares. »

Les journalistes ont lu un même texte à deux voix : « ces attaques lâches et criminelles ont suscité une immense vague d’émotion et de colère à Saint-Nazaire comme dans la France entière et un peu partout dans le Monde. Nous ne nous laisserons pas intimider. Ceux qui ont commis ces attentats ne représentent pas la communauté musulmane de France ni l’Islam. Ce sont des terroristes, des tueurs qui ne peuvent en aucun cas se revendiquer d’une religion ou d’une communauté qui prône la paix et non la haine.
La liberté de la presse est l’affaire de tous, elle ne peut être complète, sans un souci constant d’apporter au public une information de qualité, sans un pluralisme réel des moyens d’information, sans une indépendance des médias vis-à-vis des pouvoirs politiques ou financiers. La qualité de l’information est la raison d'être de la profession, sa responsabilité première vis-à-vis du public. L’indépendance des médias, Charlie Hebdo en est un des plus beaux fleurons. Aujourd’hui, demain, Charlie Hebdo doit continuer de vivre pour ne pas donner à ceux qui ont tenté de l’assassiner, ni à ceux qui seraient tentés de cautionner cet assassinat, le sentiment d’avoir gagné. Le journal sortira mercredi prochain, nous devons lui apporter notre soutien le plus grand, en achetant cette édition ainsi que les suivantes, longue vie à Charlie Hebdo ! »


Une minute de recueillement où tous ceux qui possédaient un crayon l’ont brandi a suivi.
 

10/01/2015 | 0 commentaire
Article précédent : « Charlie : « Puisqu'il faut parler ; puisqu’il faut écrire, dire ...» »
Article suivant : « Charlie Hebdo : le parti socialiste et EELV appellent au rassemblement de samedi à Saint-Nazaire »

Laisser un commentaire

*

*

*

*

Les champs marqués d'une étoile sont obligatoires

Media Web 136, avenue des Ondines 44500 La Baule
www.media-web.fr  |   Nous contacter